Les conteneurs à vêtement

Lorsque l’on fait du tri dans ses vêtements, on se retrouve souvent avec des pièces en bon état, mais que l’on trouve démodées, trop grandes, trop petites... Le conteneur à vêtement est une belle solution pour les accueillir et leur donner une seconde vie. Plutôt que de jeter ses habits à la poubelle ou de les remettre au fond de son armoire, pourquoi ne pas les déposer dans un point de collecte spécialisé dans le textile ? Découvrez où apporter ses vieux vêtements et ce que l’on peut réellement déposer dans une borne à vêtement. On vous explique tout.

Comment est né le conteneur à vêtement et dans quel but ?

C’est en 1984, alors que la communauté Emmaüs du nord de la France cherchait un moyen de favoriser l’insertion par le travail d’adultes en situation d’exclusion que l’activité de collecte de vêtement et de valorisation du textile est apparue. La valorisation textile est une activité facile qui permet d’embaucher beaucoup de personnes sans qualification particulière.

Quelques années plus tard, les conteneurs à vêtements ont commencé à équiper les communes françaises pour faciliter la collecte. Le but de ces conteneurs est de pouvoir trier et recycler des vêtements tout en créant des emplois durables et solidaires sur l’ensemble du territoire français.

En donnant des vêtements, nous participons à la protection de l’environnement puisque 90 % des textiles collectés sont valorisés et recyclés. Cela permet également d’éviter que ces vêtements ne soient jetés à la décharge ou incinérés.

Collecte de vêtement : que peut-on déposer dans un conteneur textile ?

Vous avez terminé de trier votre armoire et plusieurs sacs de vêtements s’entassent dans votre chambre. Vous vous apprêtez à les déposer dans un point de collecte spécialisé dans le textile. Mais avez-vous bien respecté les consignes ? Avant de vous débarrasser de vos vieux vêtements, quelques règles s’imposent afin de faciliter le travail de tri qui sera effectué après.

Qu’ils soient démodés, usés ou même troués et déchirés, vous pouvez déposer vos articles afin qu’ils soient réutilisés ou recyclés. Il faut néanmoins veiller à ce qu’ils ne soient ni mouillés ni humides. En effet, les vêtements humides risquent de générer de la moisissure qui peut s’étendre à d’autres pièces et rendre la valorisation des textiles impossible ensuite.

Il faut également utiliser des sacs de 30 litres maximum pour qu’ils puissent entrer dans le conteneur à vêtement et veiller à ce qu’ils soient correctement fermés. Il est préférable que les vêtements soient propres et secs.

Sont acceptés tous les vêtements homme, femme et enfant. Pensez à attacher les chaussures ensemble et séparer la maroquinerie, les vêtements et les chaussures.

Dans ces points d’apport volontaire, il est également possible de déposer des jouets, des ceintures et du linge de maison (comme des draps, des couvertures, des nappes ou des rideaux). Les articles non recyclables sont alors remis en état pour être vendus ou donnés à des associations. Cependant, certains articles ne sont pas prévus pour cette collecte, il s’agit des matelas, sommiers, moquettes, toiles cirées ou chiffons usagés en provenance d’entreprises.

Que deviennent nos vêtements issus des collectes ?

Une fois collectés dans le conteneur à vêtements, les articles sont acheminés vers un centre de tri. Il en existe plusieurs disséminés à travers la France.

Selon leur état, les vêtements sont alors :

  • revendus à bas prix dans des boutiques spécialisées ou destinés à l’export,
  • transformés en chiffons d’essuyage pour l’industrie ou en matières premières.

Plus de 99 % des textiles sont valorisés, il ne reste qu’une infime partie qui finit à la déchetterie.

Boutiques ou exportation

Les vêtements en meilleur état, parfois neufs, de bonne qualité ou provenant de grandes marques sont soigneusement nettoyés, puis envoyés dans une boutique solidaire créée spécialement pour la revente. Ces friperies proposent des vêtements, chaussures, maroquinerie et linge de maison de très bonne qualité et en excellent état. Les petits prix sont de rigueur pour permettre à toute la famille de trouver son bonheur.

L’exportation vers l’Afrique fait également partie de cette filière. En effet, certains vêtements triés en France sont acheminés vers l’Afrique. La priorité, depuis plusieurs années maintenant, est de continuer à implanter toujours plus de centres de tri sur ce continent afin de soutenir également la population locale.

Transformation du coton en isolant

On trouve sur le marché de plus en plus de vêtements de faible qualité qui sont difficilement ré-injectables dans les filières classiques de la revente de seconde main ou de l’exportation.

Ces tissus sont alors effilochés, triés par couleur, transformés en fibres pour devenir ensuite un matériau isolant qui peut servir dans la filière automobile ou comme isolant commercialisable via un réseau de distributeurs à destination des professionnels comme des particuliers.

Où trouver un conteneur à vêtement près de chez moi ?

Il existe près de 45 000 conteneurs à vêtement à travers toute la France. Ils sont facilement repérables. On en trouve sur les places principales des villes, des villages, sur les parkings des grandes surfaces et dans les déchetteries. Bien souvent, ils sont situés près des conteneurs à verre.

Vous avez aussi la possibilité de déposer vos sacs à vêtements dans des boutiques spécialisées ou de les remettre à une association. Certains quartiers proposent des collectes de vêtement à domicile. C’est le moment de donner une seconde vie à vos vêtements qui dorment depuis des années dans votre armoire.

N’hésitez plus ! Venez déposer vos textiles dans un conteneur, car même un vêtement abîmé, déchiré, décousu ou usé peut être recyclé. Ses fibres peuvent en effet être récupérées pour être transformées.

Guadeloupe

Guyane

La Réunion

Martinique

Mayotte


Les collectes des déchets en relation