Les points de collecte de piles

Il existe en France plus de 60 000 points de collecte de piles. Conformément au décret 99-374 du 12 mai 1999, déposer ses piles usagées dans un point de collecte dédié est une obligation légale. Pourquoi est-ce si important de ne pas jeter ses piles à la poubelle ? Qui gère la collecte et le recyclage des piles ?

De quoi est composée une pile ?

Chaque pile contient 7 composants :

  • La gaine, à savoir le boîtier en acier
  • La cathode, qui est composée d’un mélange de dioxyde de manganèse et de carbone ou de graphite
  • Le séparateur, un papier non tissé qui sépare les électrodes
  • L’anode, constituée de poudre de zinc dispersée dans un gel
  • L’électrolyte, à base d’hydroxyde de potassium
  • Le collecteur, qui est une tige en laiton

Une pile est composée de métaux lourds, comme le mercure, le plomb, le cadmium, le fer, le zinc, l’aluminium, le magnésium ou encore le lithium, selon les modèles. Ces métaux lourds sont extrêmement polluants pour l’environnement et peuvent être dangereux pour la santé.

Pourquoi faut-il se rendre dans les points de collecte des piles ?

Les piles et les accumulateurs sont les déchets les plus polluants. Or, 1200 millions de piles et accumulateurs sont mis sur le marché chaque année en France, soit un poids total de 200 000 tonnes. Les piles représentent 0,5 % des déchets ménagers.

Jetée dans la nature, une pile contamine 1000 m3 d’eau et 1m2 de terre pendant un demi-siècle. Les animaux buvant cette eau contaminée, ou mangeant les plantes poussant sur ces terres polluées, ingèrent des métaux lourds qui intègrent la chaîne alimentaire et se retrouvent dans nos assiettes. Ils peuvent causer des troubles neurologiques, des cancers et des troubles de la reproduction.

Le risque est le même si vous jetez vos piles avec vos ordures ménagères, qui sont destinées à l’incinération : elles libèrent alors dans l’atmosphère et dans les nappes phréatiques des émanations toxiques.

En outre, ces matières premières ne sont pas renouvelables. Le recyclage des piles permet donc de les récupérer et de les réutiliser sans avoir à extraire de nouvelles ressources du milieu naturel. Le recyclage des piles permet de récupérer jusqu’à 80 % des métaux qu’elles contiennent, ce qui représente une économie non négligeable pour l’environnement.

Ainsi, déposer ses piles usagées dans un point de collecte est indispensable pour permettre leur recyclage.

Quelle est la réglementation concernant le recyclage des piles ?

La mise sur le marché et la fin de vie des piles et des accumulateurs sont réglementées par le décret du 12 mai 1999, qui a rendu leur collecte et leur traitement obligatoire. Si le décret ne concernait initialement que les piles et accumulateurs contenant des substances dangereuses, il concerne depuis le 1er janvier 2001 l’ensemble des piles mises sur le marché.

Concrètement, tous les distributeurs de piles sont dans l’obligation légale de les collecter lorsqu’elles sont usagées et de les regrouper afin de permettre leur recyclage. De leur côté, les particuliers sont tenus de les rapporter à un point de collecte. Quant aux fabricants, ils sont dans l’obligation de récupérer les piles auprès des points de collecte et de les faire recycler.

Qui gère la collecte des piles ?

Les fabricants peuvent mettre en place leur propre filière de recyclage, à condition qu’elle soit conforme à la réglementation, plus précisément au cahier des charges défini par l’arrêté ministériel du 20 août 2015.

Ils peuvent également adhérer à un éco-organisme agréé, et leur déléguer la collecte et le recyclage. Actuellement, il existe en France deux éco-organismes, agréés pour une période de 6 ans à compter du 1er janvier 2015 : Corepile et Screlec. Ils organisent la collecte et le recyclage des piles pour le compte de différents producteurs, distributeurs et importateurs.

À eux deux, Corepile et Screlec totalisent environ 60 000 points de collecte répartis sur tout le territoire français : ils se trouvent sur les lieux de vente, dans les entreprises, les écoles, les administrations ou encore les déchetteries.

Quelles sont les différentes étapes de collecte des piles et de recyclage ?

Les bornes sont régulièrement vidées par les gestionnaires des points de collecte de piles, et leur contenu transféré dans des bacs de stockage ou de transport. Lorsqu’une quantité minimale est réunie, les gestionnaires contactent les éco-organismes, qui se chargent alors, via des transporteurs, de l’enlèvement des piles et de leur dépose dans des centres de regroupement.

20 tonnes de piles et accumulateurs portables doivent avoir été regroupées pour pouvoir être expédiées dans les centres de tri. Les piles sont ensuite triées par catégorie et envoyées par lots aux centres de recyclage.

Les centres de tri séparent notamment les piles alcalines, les piles au lithium, les petites batteries au plomb ou encore les piles bouton.

Comment se déroule le recyclage des piles ?

Les piles subissent différents traitements selon leur catégorie.

Ainsi, les piles alcalines ou salines ou encore les piles au lithium sont recyclées grâce au procédé de pyrométallurgie. Elles sont placées dans un four métallurgique, et peuvent par exemple être réutilisées dans la coutellerie de luxe.

Les piles alcalines ou salines, ainsi que les accumulateurs NiCd ou Li-ion peuvent être recyclés par hydrométallurgie. Ils sont broyés et baignés dans une solution acide, puis réutilisés dans les aciéries ou dans le secteur de la métallurgie.

Les piles bouton, elles, sont recyclées par distillation. Elles sont broyées sous azote liquide et distillées, et le métal est isolé grâce à une séparation magnétique.

Enfin, pour les batteries au plomb, les centres de recyclage utilisent le procédé de fusion. Le plomb est récupéré sous forme de lingots et réutilisé notamment pour fabriquer de nouvelles batteries.

Actuellement, sur 100 piles mises sur le marché, 45 sont collectées et recyclées, 35 sont utilisées, 15 sont malheureusement jetées avec les ordures ménagères, et 5 sont stockées dans les domiciles des utilisateurs.

Ayez donc le bon réflexe, et rapportez vos piles usagées dans les points de collecte, y compris celles contenues dans des jouets ou autres accessoires inutilisés. Pour trouver le point de collecte de piles le plus proche de chez vous, vous pouvez regarder sur le site de Corepile et / ou de Srelec-Batribox, les deux éco-organismes agréés.

Guadeloupe

Guyane

La Réunion

Martinique

Mayotte


Les collectes des déchets en relation