1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Enfant
  4. Biberon

Biberon

Les biberons font partie de l’équipement incontournable à se procurer avec bébé. La quantité nécessaire varie selon l’âge de bébé et les choix. Les besoins sont différents qu’il s’agisse de nourrir bébé exclusivement au biberon ou en complément du lait maternel. Taille, forme, tétine, matériaux utilisés... La gamme de biberons est très vaste. Comment choisir ? Nous proposons des biberons écologiques, qui prennent soin de la santé de bébé et de l’environnement dans lequel il va grandir.

Pas si simple de bien choisir le biberon de bébé

Au rayon biberon les propositions sont tellement nombreuses : en plastique, en verre, petits, moyens, grands, avec anses, à fond dévissable, avec système anti-coliques, à tétine physiologique ou à vitesse, en silicone ou en caoutchouc... De quoi s’y perdre !

Mais tout comme les couches, les biberons font partie du quotidien de bébé durant les premières années de sa vie. C’est pourquoi il convient de s’attarder un instant sur les matériaux qui les composent avant de faire les premiers achats ou la liste de naissance.

Le bisphénol A, perturbateur endocrinien reconnu, est désormais banni des biberons en plastique depuis le scandale sanitaire des années 2010. Cependant dans une étude de 2020, la revue Nature Food révèle que les biberons en polypropylène libèrent des millions de microplastiques dans le lait lorsqu’ils sont chauffés.

Les nourrissons boivent en général 8 petits biberons par jour jusqu’à leurs 2 mois. Puis de 2 à 4 mois, la taille des biberons augmente et la fréquence diminue à 5 dans la journée. Progressivement à partir de la diversification alimentaire, les bambins passent de 4 biberons quotidiens à 2 seulement. Il faut donc s’équiper d’environ 6 à 8 biberons pour un roulement confortable comprenant le nettoyage et le séchage.

Les biberons écologiques existent-ils vraiment ?

Bien sûr ! Les biberons écologiques sont fabriqués à partir de matériaux recyclables, qui ne transfèrent pas d’odeur ou de particules nocives dans les liquides.

Le biberon en verre

Au rang des biberons écologiques, il est indétrônable. Malgré son poids et le risque de casse, c’est le biberon le plus sain et le plus pratique pour l’alimentation des nourrissons et des bambins. Les avancées technologiques ont conféré à ces biberons une grande résistance à la chaleur et aux chocs, grâce notamment à l’utilisation de verre borosilicaté. Des manchons en silicone peuvent également être ajoutés autour du biberon en guise de protection supplémentaire.

Le verre se recycle à l’infini et ne transfert pas de nanoparticules dans le lait infantile, à la différence du plastique. Le prix reste très abordable surtout si l’on considère que les biberons en verre peuvent servir à toute une fratrie avant d’être donnés ou même revendus. Le biberon en verre est durable et très hygiénique, il ne raye pas et ne jaunit pas avec le temps.

Le biberon en inox

L’inox est également un matériau recyclable et totalement sain pour bébé. Il a l’avantage d’être plus léger que le verre et incassable. Toutefois, il ne passe pas au micro-ondes et l’usage du chauffe-biberon n’est pas conseillé. De plus, comme il est opaque, le dosage est moins facile. Il faut alors mélanger le lait en poudre et l’eau dans un autre contenant, puis verser ensuite dans le biberon en inox, ou le faire chauffer au bain-marie dans une casserole. Les biberons en inox sont toutefois intéressants quand bébé grandit, car ils peuvent se transformer en gourdes avec des bouchons adaptables, pour suivre l’évolution de l’enfant.

D’autres biberons écologiques ?

Certains biberons en plastique tentent également de se faire une place au rang des biberons écologiques et éthiques. Il s’agit notamment des biberons en tritan puériculture. Un matériau apparu en réponse au scandale du bisphénol A (BPA) et B (BPS). Toutefois, s’agissant toujours d’une sorte de plastique, il convient de ne pas les exposer à de hautes températures lors de la préparation du lait pour éviter la migration de particules. L’usage du chauffe-biberon est donc également déconseillé.

Quelle taille de biberon et quelle tétine choisir ?

Les tailles de biberon et de tétines varient pour s’adapter à l’âge et à l’appétit des bébés, du petit biberon pour nouveau-né au grand lait chocolaté du matin pour bambin.

Biberon 0 à 4 mois

Les biberons 110 ml conviennent dès la naissance. Ils sont équipés d’une tétine adaptée à la morphologie buccale des nourrissons. Les tétines spéciales nouveau-né des biberons en verre dBb Remond sont par exemple équipées d’un système breveté qui contrôle le débit d’air. Ce qui évite que bébé souffre de régurgitations et de coliques.

Lorsque bébé grandit et boit de plus grandes quantités de lait infantile, ces petits biberons sont toujours utilisables pour l’eau ou le jus.

Biberon 0 à 6 mois

Les biberons 240 ml prennent le relai lorsque l’appétit de bébé évolue. Les paliers qui servent de repères pour les dosages de l’eau et du lait en poudre passent alors de 5 ml à 30 ml. Le système anti-coliques est toujours de rigueur.

Biberon 6 mois et +

Les biberons pour bambins passent de 270 ml à 360 ml pour les plus gourmands. Ces biberons sont alors équipés d’une tétine 2ème âge avec un débit plus important qui s’adapte à la croissance des jeunes enfants.

Les matières des tétines

Le caoutchouc est une matière souple et naturelle, mais son odeur particulière peut déplaire même si elle s’estompe au fil des lavages. Le silicone est lui issu de la chimie, mais il reste sans phtalates, il est plus ferme que le caoutchouc, inodore et incolore.

Faut-il toujours stériliser les biberons ?

Cette étape complémentaire au nettoyage des biberons a longtemps été recommandée. Pourtant de nos jours les autorités de santé, comme l’ANSES ou Santé Publique France, ne le conseillent plus systématiquement. Selon ces nouvelles recommandations, la stérilisation serait à réserver dans des cas spécifiques et il vaudrait mieux y substituer le respect de règles d’hygiène strictes.

Pourquoi la stérilisation n’est plus systématique ?

  • Le tube digestif n’est pas stérile, les germes et bactéries ne sont pas nocifs, c’est leur dérèglement qui engendre des maladies
  • Le lait infantile n’est pas stérile ni même le lait maternel
  • Une véritable stérilisation nécessiterait une chambre et de l’eau stérile et n’est donc pas réalisable à la maison

Dans quels cas faut-il malgré tout le faire ?

  • En cas de problèmes de santé de bébé comme le muguet par exemple ou sur recommandations du pédiatre
  • Si le biberon est resté à l’air libre avec un fond de lait par forte chaleur

Quelles règles d’hygiène appliquer alors ?

  • Le lait reconstitué à température ambiante ne doit pas rester dans le biberon plus d’une heure, et doit être jeté au bout de 30 minutes lorsqu’il a été chauffé.
  • Le biberon doit être lavé rapidement à l’aide d’un goupillon ou d’une brosse à bouteille, puis mis à sécher sur un égouttoir tête en bas
  • En cas de passage au lave-vaisselle, le biberon ne doit pas rester plusieurs heures ou plusieurs jours dans la machine avant de lancer le cycle de lavage.

Si toutefois vous préférez stériliser les biberons de bébé, privilégiez l’usage d’un stérilisateur électrique plutôt que de pastilles désinfectantes.