1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Marques
  4. Antheya

Antheya

L’entreprise française Antheya, implantée dans le département du Pas-de-Calais, fabrique des savons artisanaux surgras en utilisant le processus de saponification à froid. Tous les produits cosmétiques d’Antheya sont élaborés à partir d’huiles essentielles et d’huiles végétales biologiques. Découvrez également leurs shampoings solides naturels saponifiés à froid.

La naissance de la marque Antheya

Antheya a vu le jour en 2009, sous l’impulsion de Claudia Janquin. Chimiste de formation, elle travaille alors depuis plusieurs années au sein de l’entreprise calaisienne Tioxide, l’un des principaux fabricants de dioxyde de titane en Europe.

À la suite de la crise financière de 2008, l’entreprise Tioxide, et plus exactement le site de Calais, est menacé de fermeture. Inquiète pour son avenir professionnel, Claudia décide de se reconvertir.

L’idée lui apparaît lors de vacances en Dordogne, alors qu’elle se promène sur les marchés artisanaux. Elle découvre des étals entiers de savons présentés comme naturels, mais en y regardant de plus près, la composition laisse à désirer : entre les conservateurs et les graisses animales, la qualité n’est pas vraiment au rendez-vous, et les savons ne sont ni sains ni écologiques.

Claudia Janquin se tourne vers la technique de saponification à froid, respectueuse de l’environnement et permettant d’obtenir des savons surgras d’excellente qualité. Elle adopte le statut d’auto-entrepreneur, quitte son poste au sein de l’entreprise Tioxide et produit ses premiers savons, qu’elle commercialise alors sous la marque « Le savon autrement ».

Tous les savons qu’elle élabore grâce à ses connaissances de chimiste sont surgras, saponifiés à froid et coupés à la main. De plus, pour des raisons écologiques, ils ne contiennent pas d’huile de palme. Sa production se développe au fil des années. En 2016, Sylvain Janquin quitte son poste de cadre pour rejoindre l’entreprise créée par sa femme. « Le savon autrement » devient Antheya.

Antheya et le processus de saponification à froid

Des savons surgras naturellement riches en glycérine

Les savons Antheya sont fabriqués grâce à la technique de saponification à froid. Ce procédé chimique se produit lorsqu’un corps gras, comme une huile ou un beurre végétal, est mis au contact d’une base forte, à savoir la soude pour les savons solides, et la potasse pour les savons liquides.

La soude (ou la potasse) provoque la transformation du corps gras en savon. Le processus de saponification prend fin lorsqu’il ne reste plus aucune trace de soude. Pour que le savon ne soit pas caustique, il est nécessaire qu’il y ait un léger excès de corps gras, d’où l’appellation « savon surgras ».

Par ailleurs, lors de la réaction chimique qui se produit entre la soude et les huiles ou beurres végétaux, de la glycérine se forme naturellement. Cette substance a de nombreux bienfaits pour la peau : elle est hydratante et aide la peau à retenir l’eau pour éviter l’assèchement, elle lutte contre les irritations, permet à la peau de retrouver plus de souplesse, et peut aussi favoriser une cicatrisation plus rapide des plaies.

Contrairement à la saponification à chaud, du moins telle qu’elle est pratiquée par les industriels, la technique de saponification à froid est lente et ne vise pas à accélérer le processus de fabrication. Non chauffés, les ingrédients conservent toutes leurs propriétés naturelles.

Une fois que la première étape de la saponification à froid est achevée, généralement au bout de 24 à 48 heures, le savon est démoulé, découpé et tamponné avant d’être mis à sécher pendant plusieurs semaines.

Un processus respectueux des ingrédients et de l’environnement

Cette phase, appelée cure, dure au moins 4 semaines, pendant lesquelles le processus de saponification s’achève tranquillement. Elle permet aussi au savon de sécher, ce qui prolonge sa durée de vie : plus un savon durcit à mesure que l’eau s’évapore, plus il fondra lentement lorsqu’il sera utilisé. La cure peut donc se prolonger au-delà de 4 semaines, pendant 7 à 8 semaines, voire davantage en fonction de sa composition. Chez Antheya, la cure dure 6 semaines.

Par ailleurs, la saponification à froid est un procédé respectueux de l’environnement : comme les ingrédients ne sont pas chauffés, la consommation d’énergie est beaucoup moins importante que pour la saponification à chaud.

Les savons industriels saponifiés à chaud sont cuits pendant plusieurs jours à une température d’environ 100 °C, ce qui a pour but d’accélérer le processus pour plus de rentabilité. Par la suite, ils sont lavés avec de grandes quantités d’eau pour éliminer les restes de soude ou de potasse, ce qui supprime également toute trace de glycérine. Conséquence : lorsque vous vous lavez avec un savon industriel, il n’est pas rare d’avoir des sensations de tiraillement, qui sont très désagréables.

Rien de tel avec les savons Antheya, saponifiés à froid et surgras, naturellement riches en glycérine pour une peau douce et parfaitement hydratée.

Les atouts des savons Antheya

Les savons Antheya sont surgraissés à hauteur de 6 à 8 % : pour qu’il ne subsiste aucune trace de soude dans le produit final, les fabricants sous-dosent légèrement cet ingrédient.

En effet, chaque huile végétale possède un indice de saponification, autrement dit une quantité précise de soude nécessaire à sa transformation en savon. En ôtant un peu de soude, on s’assure que le savon ne sera pas caustique.

Par ailleurs, les dirigeants d’Antheya ajoutent des huiles végétales précieuses à la fin du processus de saponification : ces huiles ne seront pas transformées en savon, mais resteront présentes dans celui-ci, ce qui le rend particulièrement nourrissant et hydratant.

Les savons Antheya ne contiennent pas d’huile de palme, dont l’exploitation est en partie responsable de la déforestation. En Indonésie par exemple, 620 000 hectares de forêts tropicales sont détruits chaque année, principalement pour les besoins du secteur de l’huile de palme.

Antheya n’utilise que des huiles végétales issues de l’agriculture biologique, et fait de même pour les huiles essentielles qui permettent d’obtenir les fragrances des savons. Ceux-ci ne contiennent pas de parfum synthétique.

Cette entreprise française fabrique également des savons au lait de chèvres alpines, cet ingrédient étant remplacé par de l’eau pour les savons végétaux. Au fil du temps, Antheya a élargi son catalogue et produit aussi des savons liquides, des savons à raser, des shampoings et des après-shampoings solides, ainsi que des baumes destinés à l’entretien de la barbe et des baumes déodorants.