Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

0231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Maison
  4. Assiette compostable

Assiette compostable

La vaisselle jetable en plastique est interdite à la vente. Comme beaucoup d’autres accessoires à usage unique, les assiettes, verres et couverts en plastique ont grandement participé à la pollution des océans. Heureusement, des alternatives écologiques existent pour bénéficier du côté pratique de la vaisselle à usage unique sans effet néfaste sur l’environnement. Avec les assiettes compostables et biodégradables en son de blé, retrouvez le plaisir de recevoir sans vous soucier de la corvée de vaisselle et surtout sans polluer.

Lire la suite

L’évolution de l’assiette au cours du temps

Les traces des premières assiettes remontent à l’Antiquité. D’abord élaborées en terre cuite, elles ont rapidement évolué vers des modèles fabriqués en bois et en métal. Pourtant en Europe au 16e siècle elles sont principalement réservées à un usage aristocratique. Les assiettes de la royauté étaient d’ailleurs conçues dans des matériaux nobles tels que l’étain, la faïence, l’argent et même l’or. Puis vint le temps de l’assiette en porcelaine. Mais ce n’est qu’au 18e siècle que l’usage se démocratise lorsque la fabrication s’industrialise, permettant ainsi de remplacer dans la plupart des foyers les écuelles en terre ou en métal. L’usage et la production vont alors en s’intensifiant pour constituer les services complets que nous connaissons aujourd’hui dans différentes matières (verre, porcelaine, bois, métal, céramique, mélamine, inox, etc.).

De l’innovation jusqu’à l’interdiction des assiettes jetables en plastique

Les premières assiettes jetables auraient été produites à la fin du 19e siècle. Elles étaient alors en papier. La généralisation du tout jetable et l’utilisation massive du plastique dans l’industrie ont fait leur œuvre. Verres, bols, fourchettes, couteaux, cuillères… tout fut décliné en version à usage unique. Les assiettes et autres accessoires de vaisselle jetable fabriqués dans cette matière ont longtemps connu un large engouement et détenaient le monopole. Mais dans sa lutte pour la réduction de la pollution plastique, la France a décidé de bannir ces ustensiles. La loi Biodiversité, adoptée en juillet 2016, prévoyait pour cela plusieurs étapes. Au 1er janvier 2020, ce fut donc au tour des assiettes jetables en plastique de tirer leur révérence, accompagnées par d’autres accessoires comme les gobelets, touillettes, pailles, etc. Heureusement de nombreuses alternatives ont vu le jour bien avant cette interdiction.

La découverte des assiettes compostables, biodégradables et comestibles !

La recherche constante d’améliorations et d’inventions a permis de développer de nombreux modèles écologiques d’assiettes jetables. Ces derniers répondent à la fois aux enjeux environnementaux et aux normes sanitaires européennes.

Ainsi il existe différents types d’assiettes à usage unique : compostables, biodégradables et même comestibles. Elles sont fabriquées à partir de matières renouvelables ou de ressources naturellement présentes et inutilisées comme : le son de blé, l’amidon de maïs, le bambou, le palmier, la canne à sucre ou le bois.

Parmi ces solutions alternatives à la vaisselle jetable en plastique, certaines se servent des parties non exploitées des cultures, permettant ainsi une revalorisation des biodéchets. C’est notamment le cas des assiettes compostables réalisées à partir de son de blé, de palmier ou de canne à sucre.

Le son de blé est la partie externe du grain de blé. Cette pellicule n’est pas du tout incorporée dans les farines blanches. Elle est utilisée seulement en très faible quantité dans les farines semi-complètes et complètes. Dans le même ordre d’idées, la fibre de canne à sucre non utilisée par l’industrie sucrière est aussi transformée en vaisselle biodégradable. Et encore un autre exemple avec l’utilisation de la gaine foliaire de palmier, naturellement rejetée par la plante lors de sa croissance. La transformation de ces matières inexploitées en assiettes compostables permet donc une utilisation complète des ressources cultivées. Un peu comme le principe de la cuisine aux épluchures. Comme le dit la célèbre maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Les assiettes fabriquées à partir de ces matériaux ont ainsi de nombreux avantages. Elles sont :

  • Légères
  • Robustes
  • Naturelles
  • Pratiques
  • Originales
  • Élégantes
  • Écologiques

Dans quelles occasions utiliser des assiettes compostables ?

Vous êtes chargé d’organiser le repas de Noël ou du Nouvel An cette année ? Les menus des fêtes de fin d’année sont souvent à rallonge : plusieurs entrées, plat, fromage et dessert. Il est d’usage dans ces moments festifs de mettre les petits plats dans les grands et de changer d’assiette entre chaque mets. Seulement pas question pour vous d’avoir une pile d’assiettes en attente d’un cycle de lave-vaisselle et encore moins de tout faire à la main. Et comme les assiettes cartonnées à usage unique sont recouvertes d’un film plastique, vous ne savez plus quoi faire ? Tournez-vous vers des assiettes compostables et créez la surprise ! Elles sont pratiques, esthétiques et comestibles selon les modèles. Nul doute que vos convives vont trouver cette soirée mémorable.

Vous vous lancez dans la préparation d’un mariage zéro déchet ? Que ce soit votre propre mariage ou que vous soyez organisateur d’évènements, les assiettes compostables ont tout pour vous satisfaire. Choisissez des modèles aux couleurs naturelles et chaudes pour décorer agréablement les tables. Et préférez des assiettes comestibles. L’entrée est terminée ? Faites manger leurs assiettes à vos invités ! Voilà une animation surprenante pour faire passer le temps entre les plats. Entre surprise, découverte et fous rires, votre mariage restera dans les mémoires.

Mais leur utilisation ne s’arrête pas là ! Elles sont parfaitement adaptées aussi pour les pique-niques, les petits évènements familiaux ou les gros rassemblements associatifs. Avec leurs différentes tailles, elles s’adaptent à tous vos besoins. Assiette plate ou creuse, pour le plat ou l’entrée, le fromage ou le dessert et même en forme de bol pour la crème dessert. Avec tout ce choix, vous trouverez forcément la contenance idéale pour votre projet.

Y a-t-il une différence entre biodégradable et compostable ?

Biodégradable, compostable, recyclable… autant de termes dans lesquels il est facile de se perdre tant leur définition peut paraître proche, surtout qu’ils ne sont pas toujours utilisés à bon escient. Il y a pourtant bien une distinction.

Un produit biodégradable est capable de se décomposer seul dans l’environnement si les conditions en oxygène, chaleur et humidité sont favorables. Sous l’action de micro-organismes tels que des champignons, des bactéries ou des algues, il va se dégrader en un laps de temps très court (28 jours en moyenne).

Un produit compostable doit répondre à d’autres normes de dégradation pour n’engendrer aucune toxicité et permettre une utilisation saine du fertilisant obtenu. Ces critères prennent en compte :

  • La vitesse de transformation
  • La taille des particules
  • La qualité du compost obtenu
  • Et la stabilité des paramètres physico-chimiques

Les normes sont identiques pour les composteurs de maison ou industriels. Seulement dans votre jardin, le délai de transformation sera plus long. Un produit peut donc être biodégradable, mais non compostable. Il convient toujours de se référer aux recommandations des fabricants selon les modèles vers lesquels vous vous tournez.

Que peut-on mettre dans une assiette compostable ?

Les assiettes compostables ne sont pas uniquement réservées aux produits secs de type chips et biscuits apéritifs. Vous pouvez vous en servir également avec des salades ou des aliments cuisinés, froids ou chauds. Il n’y a pas d’odeur particulièrement forte ni de transfert de goût sur vos aliments. Limitez toutefois le temps d’attente avant dégustation des plats en sauce. Pour les assiettes compostables en son de blé par exemple, le contact prolongé avec ce type d’aliments peut révéler une légère odeur de blé. Ce n’est pas forcément désagréable surtout lorsqu’elles sont complètement comestibles. Tout est affaire de goût.

L’assiette compostable est-elle compatible avec le four, le micro-ondes ou le réfrigérateur ?

Bons nombres d’assiettes compostables sont compatibles avec le four et le micro-ondes pour permettre le maintien au chaud. Mais il vaut mieux servir les aliments directement à la bonne température pour éviter de fragiliser prématurément l’assiette et d’altérer sa rigidité. L’usage du réfrigérateur et du congélateur n’est pas conseillé. Ils sont beaucoup trop humides pour certains modèles.

Comment conserver ce type de vaisselle ?

Les assiettes biodégradables et/ou compostables se décomposent selon un délai variable de plus ou moins 30 jours selon les conditions atmosphériques. Il faut donc faire très attention à l’endroit où s’effectue le stockage. Privilégiez un espace sec et couvert, à l’abri de l’humidité et de la lumière directe du soleil. La température de ce lieu ne doit idéalement pas dépasser 25 degrés pour un taux d’humidité de 75 % maximum. Professionnels ou particuliers, si vous faites des stocks importants en vue d’un gros évènement, n’hésitez pas à contrôler ces mesures régulièrement à l’aide d’un thermo-hygromètre.

Comment faire si vous n’avez pas de bac à compost ?

L’intérêt principal de ce type d’assiette est que malgré son usage unique elle ne vient pas alourdir la somme des déchets de la planète. Cela vous paraît donc incohérent de remplir les poubelles avec. Pourtant tout le monde n’a pas forcément de jardin, et donc de composteur chez soi. Et quand il s’agit d’évènements organisés en extérieur ou dans une salle spécialement réservée à cet effet, c’est encore plus complexe. D’autant que le bac à compost est un élément plutôt durable du décor. Difficile donc d’en faire un usage éphémère. Vos assiettes compostables se dégraderont de la même manière que les épluchures de fruits et légumes ou de restes alimentaires dans les ordures ménagères. Si vous ne pouvez pas vous y résoudre, rapprochez-vous de la collectivité dont dépend le lieu d’organisation et du centre de tri le plus proche. Ils disposent surement d’équipements de compostage collectif.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 45 €
Retours facile et offert
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés