1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Alimentation
  4. Pour l’apéritif

Pour l’apéritif

L’apéritif est une tradition ancienne, qui fait indéniablement partie de la culture française. Ce moment partagé entre amis ou en famille est synonyme de convivialité, de détente et de partage. Pour que vos apéritifs soient à la fois gourmands et sains, nous avons sélectionné pour vous des produits de qualité, fabriqués de façon artisanale.

L’apéritif, un rituel ancien

L’apéritif comme médicament

Saviez-vous qu’à l’origine, l’apéritif ne désignait pas un moment convivial mais un médicament ?

Le mot « apéritif » est issu du latin « aperire », qui signifie « ouvrir ». Le mot apéritif a tout d’abord été utilisé en tant qu’adjectif, et désignait un médicament, ou un aliment utilisé comme médicament, qui avait pour effet d’ouvrir les pores de la peau et, pensait-on alors, de détoxifier l’organisme.

Au Moyen-Âge, on avait coutume de boire avant le repas une boisson composée de vin et de plantes aromatiques ou d’épices. Le lait, au 18ème siècle, était considéré comme « apéritif », c’est-à-dire susceptible de permettre l’élimination des toxines.

Dans l’Italie du 18ème siècle, les fabricants d’eau de vie élaborent une liqueur à base de cannelle, de girofle, de dictame et d’armoise qui donnera naissance au vermouth. Les distilleries se multiplient et une autre liqueur, l’amaro, voit le jour au 19ème siècle. Ces boissons apéritives vont rapidement séduire les Italiens, pionniers en la matière.

En France, c’est du côté de la Savoie que naissent les premières boissons apéritives. Si les plantes comme la gentiane, l’anis ou encore l’absinthe sont initialement distillées dans l’alcool pour fabriquer des boissons médicamenteuses, leur consommation devient par la suite purement récréative.

La popularisation de l’apéritif

C’est au 19ème siècle que l’apéritif, dans son acception moderne, est popularisé par le chimiste et négociant en vins et spiritueux Joseph Dubonnet. Alors que la Légion étrangère se débat contre les moustiques d’Afrique du Nord, et que commencent les campagnes coloniales en Afrique, Joseph Dubonnet décide de créer un vin pour lutter contre le paludisme.

Pour fabriquer son vin, il utilise l’écorce de quinquina, un arbre riche en quinine, cette molécule connue pour combattre les crises de paludisme. Efficace malgré son amertume, sa boisson est consommée par les militaires établis dans les colonies, qui commencent ainsi à populariser l’apéritif.

Peu à peu, le rituel de l’apéritif s’étend à la haute société, notamment à Paris où il est de bon ton de consommer des boissons apéritives à la terrasse des cafés longeant les boulevards. Il faut dire que les boissons ont perdu leur amertume et sont désormais sucrées pour être plus agréables à consommer.

À la fin du 19ème siècle, c’est la mode du cocktail, en provenance des États-Unis, qui gagne la haute société. Les classes populaires adoptent l’apéritif, tandis que les classes aisées s’approprient la tradition des cocktails.

Il faut attendre la première moitié du 20ème siècle pour que l’apéritif soit accompagné de produits salés à grignoter. Ils sont d’autant plus appréciés, notamment par les tenanciers de cafés, que comme ils donnent soif, ils invitent à boire !

La tradition de l’apéritif a gagné de nombreux pays et n’est désormais plus une particularité occidentale, même s’il reste très ancré dans la culture européenne et française. Il est avant tout un moment de sociabilité et de convivialité.

Comment préparer un apéritif sain et gourmand ?

Des accompagnements simples et sains

L’apéritif est souvent synonyme d’excès. Fromages, charcuteries, gâteaux industriels, chips, ne sont certes pas déplaisants sur le moment, mais leur teneur en sel et en lipides est loin d’être idéale pour l’organisme.

Il est tout à fait possible de préparer un apéritif sain et gourmand, en utilisant des produits artisanaux fabriqués localement, comme nous vous le proposons.

Crème d’artichaut, houmous de haricots rouges, crème de betterave et autres tartinades sont encore plus healthy et tout aussi délicieuses lorsqu’elles sont déposées sur des tranches de pain complet plutôt que sur du pain blanc. Le pain complet est riche en fibres et augmente donc la sensation de satiété tout en apportant plus de nutriments indispensables à l’organisme (vitamines, minéraux, protéines) que le pain blanc, dont l’index glycémique est plus élevé.

Vous pouvez aussi opter pour des biscuits ayant une faible teneur en sel, et ne contenant pas de gluten, de sucre raffiné, de colorants, d’additifs ou de conservateurs.

Les crudités sont toujours appréciées pour des apéritifs frais et sains, à condition de faire attention à la sauce qui les accompagne. Optez pour des sauces maison à base de yaourt nature, moins gras que la crème fraîche, et ajoutez de la moutarde et des herbes aromatiques pour relever le goût.

Les amandes, les pistaches et autres oléagineux apportent des graisses indispensables à notre organisme. Choisissez-les de préférence non salés, et variez les plaisirs en faisant par exemple cuire puis griller au four des pois chiche que vous saupoudrerez d’épices, pour le plus grand plaisir des fins gourmets.

Les légumes peuvent faire d’excellents accompagnements pour les apéritifs, sous toutes les formes. Vous pouvez par exemple préparer des chips maison de betteraves, de courgettes ou de céleri, de petites bouchées de concombre farci au fromage frais et aux fines herbes, des verrines fraîches avec du concombre et du melon ou encore des gaspachos de poivron ou de tomate.

De délicieuses boissons sans alcool

En ce qui concerne les boissons, l’alcool est loin d’être une obligation. Vous pouvez réaliser de délicieux mocktails, ces cocktails sans alcool qui sont très en vogue, et particulièrement appréciables en été grâce à leur pouvoir rafraîchissant.

Pour un préparer un joli mocktail rose, faites fondre une cuillère à café de sucre dans un peu d’eau, puis ajoutez 3 cl de jus de citron, 3 cl de jus de cranberry et 2 cuillères à café de zeste de citron bio. Il ne vous reste plus qu’à laisser reposer le tout au frigo et à mélanger avec de la limonade et des glaçons pilés avant de servir, en agrémentant le bord des verres d’une rondelle de citron. Succès garanti !

Pensez également aux smoothies et aux jus de fruits frais maison, sans oublier le délicieux virgin mojito à la pastèque, pour lequel il vous suffira de quelques feuilles de menthe pilées avec une cuillère à soupe de cassonade, d’une tranche de pastèque mixée, de rondelles de citron vert et jaune, d’eau gazeuse et de glace pilée.