1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Marques
  4. Simply Gum

Simply Gum

Saviez-vous que lorsque vous mâchez du chewing-gum vous mettez très certainement du plastique dans votre bouche ? C’est malheureusement le cas avec la plupart des marques de chewing-gum qui ne détaillent pas les ingrédients qui se cachent dans leur « base de gomme ». Simply Gum propose alors des alternatives avec des gommes à mâcher, des pastilles rafraîchissantes et des bonbons aux fruits sans plastique, sans colorants synthétiques ni édulcorants artificiels. La marque décline différentes saveurs de chewing-gums naturels et biodégradables, ainsi qu’une gamme de friandises saines, en toute transparence sur ses ingrédients.

Simply Gum les préférés

Les biscuits et bonbons

Catégories de produits de la marque Simply Gum

L’histoire de la marque Simply Gum

En 2014, Caron Proschan découvre la base de composition des chewing-gums et notamment qu’ils contiennent du plastique, ainsi que tout un tas d’ingrédients artificiels. Elle cherche alors comment réinventer la gomme à mâcher à partir d’une alternative naturelle, qui soit plus saine, mais toujours agréable au goût.

Cette prise de conscience pousse la jeune femme à se lancer dans la fabrication de chewing-gums dans son propre appartement à New York. C’est ainsi que Simply Gum a vu le jour. Les premiers produits de la marque ont d’abord été distribués dans les enseignes locales de Manhattan. Au fil du temps la gamme s’est étoffée avec des goûts classiques et d’autres plus originaux : menthe poivrée, cannelle, café, gingembre, fenouil, érable, citrouille et même des mélanges comme le chewing-gum « cleanse » à la figue de barbarie, au pamplemousse et au poivre de Cayenne ou encore la gomme « revive » au citron vert, piment et sel de mer.

Les pastilles à la menthe sont venues compléter les gommes à mâcher, puis Simply Gum a développé des bonbons aux fruits. La marque propose également des bouchées smoothies et des barres chocolatées.

 

Rien ne semble arrêter la créativité et la gourmandise chez Simply Gum.

La transparence comme marque de fabrique chez Simply Gum

Simply Gum a vu le jour en réaction aux ingrédients cachés dans la fameuse appellation « base de gomme ». Il va sans dire que la marque s’inscrit alors dans une dynamique de transparence à l’égard de ses propres étiquettes.

Sans plastique

Les recherches de Caron sur les chewing-gums l’ont mené à découvrir que de nombreux produits chimiques se cachent dans les versions classiques de gommes à mâcher, notamment le même plastique que celui qui sert dans les colles, les pneus de voiture et les bouteilles d’eau. Simply Gum utilise alors une alternative naturelle pour sa base de gomme grâce à la sève d’arbres.

Les chewing-gums de la marque sont de ce fait aussi biodégradables que leurs emballages.

Sans OGM

La marque bannit les ingrédients artificiels au profit de matières premières naturelles et sans OGM. Tous les produits de Simply Gum sont ainsi contrôlés par l’organisation à but non lucratif « NON GMO Project » qui s’attache à vérifier rigoureusement les articles depuis la chaîne d’approvisionnement jusqu’aux tests en laboratoire indépendant.

Sans ingrédients synthétiques

Les chewing-gums et autres bonbons de la marque ne contiennent pas de colorants synthétiques. Ils ont en effet une forme et une texture qui peut surprendre face aux friandises standardisées. Il n’y a pas non plus d’édulcorants artificiels mais une petite quantité de sucre de canne pour la plupart des goûts de la gamme de chewing-gums. Et pour le développement des versions sans sucre, Simply Gum se tourne vers le xylitol, qui n’est autre qu’un ingrédient naturel dérivé du bouleau, utilisé dans de nombreux dentifrices naturels pour ses vertus sur la santé buccodentaire.

Quant aux bonbons aux fruits, ils ne contiennent ni sucres ajoutés ni allergènes.

Sans arômes artificiels

Dans sa liste d’ingrédients, Simply Gum inscrivait sur ses emballages la mention « arômes naturels » dans un souci de simplification. Mais la marque est très à l’écoute des retours de ses clients. Et certains ont émis des doutes sur les ingrédients qui pouvaient se cacher sous cette appellation. Simply Gum a donc mis à jour avec précision le descriptif de la composition sur son site et a entrepris dans la foulée de modifier l’étiquetage de tous ses emballages.

Certifié Végan

Hormis les bouchées smoothies qui contiennent des produits laitiers, la plupart des friandises de la marque sont véganes. Les chewing-gums et pastilles à la menthe sont certifiés par vegan.org, tout comme les bonbons aux fruits qui sont gélifiés avec de la pectine plutôt que de la gélatine.

Certifié casher

Simply Gum a soumis ses produits au label Kof-K qui garantit la certification casher.

 

Qu’est-ce que le « chicle » utilisé par Simply Gum pour ses gommes à mâcher ?

Pour rester insolubles au contact de la salive, un grand nombre de chewing-gums sont formulés à partir d’une base de résine synthétique à laquelle sont ajoutés du sucre, des arômes et des colorants pour la plupart artificiels. La résine synthétique est constituée de polymères aux noms à rallonge qui sont en réalité des variétés de caoutchoucs, soit en d’autres termes des dérivés de pétrole.

Simply Gum, qui fabrique ses gommes à mâcher dans son usine de Brooklyn à New York, s’approvisionne en matière première dans les forêts tropicales humides d’Amérique centrale. La base des chewing-gums de la marque est constituée de chicle. Il s’agit d’une pâte issue de la sève de sapotillier.

La mastication de sève « d’arbre à mâcher » est bien connue depuis l’époque des Mayas. Ce sont d’ailleurs eux qui ont donné ce nom de « chicle », utilisé aujourd’hui pour désigner le chewing-gum en espagnol. Mais cette version naturelle a été remplacée par des pâtes à base d’ingrédients synthétiques dérivés de pétrole au 20ème siècle dans une démarche de production de masse, pour répondre à une demande grandissante depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Le Planétoscope estime en effet que 374 milliards de chewing-gums sont consommés chaque année dans le monde, soit plus de 11 800 chaque seconde, qui mettent chacun entre 3 et 10 ans à se dégrader tout en polluant les sols.

Or, le chicle se récolte dans une optique de gestion durable des forêts. Il faut en effet laisser le temps nécessaire entre deux prélèvements de sève, soit entre 4 et 8 ans de repos. En contrepartie le chicle permet de produire un chewing-gum naturel, sans plastique, sans produit toxique et complètement biodégradable en quelques semaines.