Info COVID 19 : nous continuons d'assurer les livraisons malgré la situation sanitaire. Prenez soin de vous

0231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Enfant
  4. Petit pot bébé sucré

Petit pot bébé sucré

Pour bien démarrer la diversification alimentaire des bébés, rien de tel que les petits pots sucrés. Ils éveillent doucement les papilles des enfants, tout en habituant leur flore intestinale à des denrées différentes que le lait. Nous vous proposons une gamme de petits pots de bébés sucrés et zéro déchet pour que votre bébé profite du meilleur de la nature.

Lire la suite

L’histoire des petits pots sucrés pour bébé

Les petits pots sucrés pour bébé sont nés aux États-Unis, chez Dan Gerber. Cet agriculteur installé dans le Middle West au Michigan a développé la production après avoir constaté que sa femme préparait des petits pots pour leur fille de 7 mois. Il a alors vu une opportunité de faire fortune en proposant une gamme de produits pour le grand public.

C’est dans sa conserverie familiale qu’il a mis au point les premiers petits pots pour bébé. Ceux-ci sont alors commercialisés dès 1928 dans des bouteilles en verre. Rapidement, cette nouveauté a séduit les Américains et l’idée s’est peu à peu étendue jusque sur le vieux continent.

En France, les premiers petits pots pour bébé sont apparus en 1955. C’est Jacquemaire, ancêtre de Blédina, qui en a été l’initiateur. La marque a été fondée en 1881 par Joseph Léon Jacquemaire et son associé Maurice Miguet à Villefranche-sur-Saône. Avant de s’attaquer aux petits pots, le produit phare de Jacquemaire était la blédine.

Les premiers petits pots sucrés pour enfants français étaient commercialisés dans des espèces de boîtes de conserve. En 1955, Falière, le concurrent numéro 1 sur le sol français, a lancé une nouvelle gamme de petits pots, mais cette fois-ci conditionnée dans des contenants en verre. En 1962, Jacquemaire devient Blédina et abandonne également le métal pour le verre. En 1972, Nestlé investit le marché de la petite enfance en proposant à son tour des produits alimentaires à destination des bébés.

Gerber a pris une place considérable sur le marché et Nestlé a racheté la marque en 2007, de façon à asseoir sa suprématie dans l’univers infantile.

Les petits pots sucrés et leur évolution à travers le temps

Au tout début, les petits pots sucrés pour bébés n’étaient vendus qu’en pharmacie. Puis, avec l’ouverture des épiceries puis des supermarchés, ils ont finalement trouvé toute leur place sur les étals de la grande distribution.

Dès 1974, le fameux couvercle qui fait « pop » est une innovation très remarquée. Il permet de garantir la qualité du produit.

Dès les années 90, la révolution démarre : les petits pots sucrés se déclinent en de nombreux parfums, mais sont également proposés dans divers matériaux. C’est ainsi que le plastique s’invite dans l’univers bébé. Plus léger, plus pratique et surtout jetable, il devient moins contraignant.

Cependant, face au désastre écologique lié au plastique, nombre de fabricants font machine arrière et proposent à nouveau des petits pots en verre. Plus écologiques, mais aussi plus sûrs, ils garantissent la bonne conservation des purées de fruits en évitant les problèmes liés au plastique.

Les produits évoluent aussi puisqu’il est désormais possible de trouver des produits conventionnels, d’autres certifiés biologiques, d’autres encore adaptés à certaines catégories d’âge.

Les petits pots sucrés pour bébés, à quel âge commencer la diversification ?

S’il est possible de trouver tout un tas de nouveaux produits et des saveurs différentes dans les magasins, tous ne conviennent pas forcément à votre bébé. En effet, il est important de bien respecter l’âge mentionné sur le petit pot de façon à ne pas brûler les étapes et incommoder, voire dégoûter votre enfant des compotes.

Les bébés ne peuvent que très rarement démarrer la diversification alimentaire avant 6 mois. Dans certains cas, les petits pots sucrés sont intégrés dès 4 mois pour les enfants allergiques au lait ou présentant divers troubles liés au lactose. De plus, les bébés, avant 4 mois, ne savent pas déglutir. Ils recrachent donc tous les aliments jugés trop épais pour eux.

Entre 4 et 6 mois, seuls les bouillons de légumes et les compotes de fruits cuits peuvent être proposés. Cela se limite au début à la pomme, la poire, le coing, le pruneau, la banane et rarement les autres fruits.

Viennent ensuite la fraise, la myrtille, l’abricot, la pêche et enfin les autres fruits. À noter que les fruits exotiques peuvent être allergisants, il convient donc d’attendre un petit peu avant de leur donner des compotes d’ananas, de mangue ou autres.

Les caractéristiques des petits pots sucrés pour bébé

Bien sûr il existe toutes sortes de produits sur le marché. Cependant, tous ont en commun le fait de respecter des chartes bien précises, liées aux recommandations médicales. C’est ainsi que les petits pots pour bébés ne doivent pas contenir de sucres ajoutés dans les purées de fruits proposées. Il est d’ailleurs fortement déconseillé d’en rajouter de votre côté.

Nous avons opté pour des gammes de petits pots sucrés sains. Ceux-ci sont bien sûr proposés dans des contenants en verre pour conserver une ligne de conduire zéro déchet et favoriser le recyclage. Les fruits sont tous issus de l’agriculture biologique ou raisonnée pour que vos enfants profitent du meilleur de la nature. Ils sont conformes aux normes en vigueur et répondent aux exigences liées aux produits pour bébés.

Comment choisir le petit pot pour votre bébé ?

Votre petit bout a l’âge de débuter sa diversification alimentaire ? C’est un moment crucial pour les parents qui ont hâte de passer à une nouvelle étape avec leur bébé. Mais comment ne pas se tromper et donner les meilleurs produits adaptés à son enfant ?

Les petits pots proposés dans le commerce affichent tous l’âge minimum requis pour pouvoir être consommés. En somme, les parents ne peuvent pas se tromper. L’information est fiable, car elle a été validée par les spécialistes. Vous pouvez donc acheter un petit pot « dès 4 mois » pour votre enfant de 4 mois, des petits pots « dès 6 mois » pour votre enfant de 6 mois... Attention, s’il est possible de donner des petits pots de 4 mois pour des bébés de 8 mois, l’inverse est en revanche fortement déconseillé ! En effet, les textures ne sont pas forcément assimilables par plus petits, car elles peuvent présenter des morceaux.

La diversification alimentaire doit être progressive. Le lait ne doit pas être évincé d’un coup. Généralement, il est de rigueur de conserver les biberons de lait et d’introduire des compotes au goûter par exemple.

De 4 à 6 mois, préférez les fruits neutres, comme la pomme, la banane... Ils ont en plus la faculté de devenir facilement liquides, ce qui ne dérangera pas le bébé. Il apprendra à mieux déglutir et à renforcer les muscles de sa gorge. En parallèle, ses papilles s’éveilleront aussi à de nouvelles saveurs naturellement plus sucrées.

De 6 à 8 mois, d’autres fruits peuvent être intégrés, comme les fruits rouges, parfois la mangue... La texture de la compote est moins liquide pour habituer bébé aux grumeaux et aux tout petits morceaux.

Entre 8 et 12 mois, il est tant d’intégrer de nouveaux fruits comme la mangue et les fruits exotiques. Les bébés peuvent aussi manger des fruits frais. Ils ont alors l’habitude des morceaux ou des divers filaments que l’on retrouve souvent dans les fruits exotiques (ananas et mangues essentiellement).

Au-delà de 12 mois, les bébés peuvent manger tous les fruits et des compotes telles que nous les connaissons. Il est tout de même plus approprié de continuer à éviter le sucre. C’est d’ailleurs pour cette raison que les petits pots pour bébé, même à cet âge-là, sont sans sucre ajouté.

Comment donner un petit pot sucré à un bébé ?

Si votre bébé est encore petit et démarre à peine sa diversification, il est important de commencer tout doucement. Pour cela, il est conseillé de ne donner que quelques cuillères en plus du lait. Cela aura pour but de l’habituer en douceur à d’autres saveurs et textures. En règle générale, rares sont les bébés qui refusent la compote. Son goût naturellement sucré séduit les tout petits.

Veillez à n’utiliser que des cuillères spécifiques pour bébés ! En effet, une cuillère normale pourrait le blesser et probablement retarder sa diversification. Au fil du temps, augmentez les cuillérées jusqu’à donner un demi-pot par jour. Puis viendra le moment où le biberon du goûter laissera place à une compote entière.

Les petits pots sucrés sont progressivement proposés en guise de dessert le midi, puis le soir. Les bébés voudront aussi manger seuls et plonger leur cuillère dans le pot. Dans un premier temps, il est conseillé de leur laisser une cuillère pour qu’ils apprennent à gérer leurs gestes. Puis, un peu plus tard, ils pourront tenir leur petit pot et y tremper la cuillère seuls. Cependant, ayez toujours un œil vigilant sur eux. Le verre peut se casser et blesser les enfants. D’autre part, leur motricité étant encore limitée, il se peut qu’ils ne mangent pas suffisamment de compote, notamment si celle-ci se retrouve sur le bavoir, le visage ou encore leur petite tablette.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 59 €
Retours facile et offert
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés