Zéro déchet : produits durables et ecoresponsable

+33231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Beauté / Hygiène
  4. Gommage

Gommage

Le gommage est un soin essentiel pour débarrasser la peau des cellules mortes et des impuretés. Il permet de retrouver un teint éclatant, des pieds et des mains douces et une peau sans imperfections. De nombreux produits naturels peuvent être utilisés pour exfolier la peau, permettant ainsi d’obtenir un gommage écologique et économique. Il est également important de respecter certaines règles pour ne pas irriter sa peau.

Qu’il s’agisse d’ôter les callosités présentes sur les pieds et les mains, d’exfolier l’ensemble du corps ou de se débarrasser des cellules mortes présentes sur le visage pour retrouver un joli teint, le gommage est un soin bénéfique, qui peut aussi être très économique. Découvrez nos réponses à toutes les questions que vous vous posez sur le gommage !

Quel est le fonctionnement de la peau ?

La peau est le plus grand organe du corps humain : chez l’adulte, sa superficie est de 1,5 à 2 m2, pour un poids de 3 à 5 kilos. Elle est composée de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

L’hypoderme est un tissu graisseux et vascularisé qui sert à protéger l’organisme des variations de température et à absorber les chocs, les pressions et les coups. Le derme, lui, nourrit les couches externes de la peau. Il est composé principalement de collagène et de fibres élastiques, possède de nombreuses terminaisons nerveuses et des glandes sudoripares et sébacées qui sont responsables de la production de sueur et de sébum. C’est dans le derme que les nouvelles cellules se multiplient sans cesse pour remplacer les cellules mortes, repoussées au niveau de l’épiderme.

L’épiderme est la couche superficielle de la peau, sa surface. Elle est composée en partie de cellules mortes, riches en kératine, qui se renouvellent en permanence. L’épiderme est en effet lui-même constitué de plusieurs couches, et les cellules se déplacent de la couche la plus profonde à la couche la plus superficielle tout au long de leur cycle de vie, qui est de vingt jours environ. Une fois que les cellules mortes sont arrivées sur la couche cornée de l’épiderme, elles tombent et sont remplacées par de nouvelles cellules.

C’est là que le gommage intervient, car il aide l’épiderme à se débarrasser de ces cellules mortes et stimule leur renouvellement.

Quelles sont les vertus du gommage ?

Grâce à des agents exfoliants, le gommage permet d’éliminer plus rapidement les cellules mortes. Le teint retrouve de l’éclat, la peau est plus lisse, plus douce et unifiée. Le massage active la micro-circulation sanguine de l’épiderme, et permet d’accélérer la régénération des cellules.

Le gommage permet également de resserrer les pores, de nettoyer la peau des impuretés et ainsi de lutter contre la formation de comédons et de boutons. Il aide aussi à lutter contre les excès de sébum. Effectué avant de partir au soleil, il permet d’obtenir un bronzage uniforme tandis qu’en hiver, il aide la peau à mieux absorber les soins hydratants.

Gommage mécanique ou gommage chimique ?

Il existe deux grands types de gommage : le gommage mécanique et le gommage chimique.

Le gommage mécanique fonctionne grâce à l’application d’un mélange contenant des éléments abrasifs, par exemple des microbilles ou des ingrédients naturels comme les graines de lin, la poudre de riz ou encore le sel et le sucre. Les grains fins sont plus adaptés aux zones sensibles comme le visage, et les plus gros grains sont à réserver au corps. Le massage, avec de petits mouvements circulaires, de la peau préalablement mouillée va permettre d’éliminer les cellules mortes grâce à ces agents exfoliants. Le gommage s’effectue avec les doigts. Il existe aussi des brosses spéciales, aux poils très doux, pour exfolier le visage. L’éponge de konjac, qui est fabriquée à partir des racines de cette plante originaire de l’Asie du Sud-Est, a également des vertus exfoliantes.

Le gommage chimique, lui, aussi appelé gommage enzymatique, ne contient pas d’agents abrasifs, mais des enzymes et des acides issus par exemple des fruits ou de levures. Ces molécules pénètrent dans les pores de la peau et la débarrassent des cellules mortes et des impuretés. Le gommage chimique est moins agressif pour la peau que le gommage mécanique, car les enzymes n’agissent que sur les cellules mortes. Il est donc particulièrement recommandé pour les peaux sensibles.

À quelle fréquence faut-il faire des gommages ?

La fréquence idéale des gommages dépend essentiellement de votre type de peau, qu’il s’agisse du corps ou du visage :

  • Si vous avez la peau sèche et/ou sensible, deux gommages par mois suffiront.
  • Si votre peau est normale, un gommage par semaine est un bon rythme.
  • Si votre peau est grasse, vous pouvez faire un gommage deux fois par semaine.

Peut-on faire un gommage sur toutes les parties du corps ?

Tout à fait ! Il faut tout de même faire attention au type de gommage. Il est recommandé de privilégier les grains fins pour les parties sensibles comme le visage ou le décolleté, et de réserver les grains plus gros au corps.

Comment se débarrasser des callosités sur les pieds et les mains ?

Le gommage des pieds

Le gommage des pieds peut être réalisé à l’aide d’une pierre ponce, une pierre issue de roches volcaniques, qui possède un fort pouvoir abrasif. Elle est écologique, économique, durable et très efficace pour se débarrasser de la corne qui s’accumule souvent au niveau des talons. Elle s’utilise environ une fois par semaine, sur des pieds humides, idéalement dans le bain ou la douche. La peau est ainsi ramollie par l’eau chaude et la corne plus facile à éliminer.

La pierre ponce doit être frottée sur la plante des pieds, en effectuant des mouvements circulaires et en insistant bien sur les zones à exfolier. Si la pierre ponce sèche pendant l’utilisation, il est important de la passer à nouveau sous l’eau, car elle est moins efficace lorsqu’elle n’est pas mouillée. Après utilisation, il suffit de la rincer et de la mettre à sécher dans un endroit à l’abri de l’humidité.

Le gommage des mains

Les mains sont souvent oubliées lorsqu’il est question de gommage, or les cellules mortes s’y accumulent aussi et des callosités peuvent être présentes. Il existe des produits de gommage spécifiquement réservés aux mains.

Toutefois, il est aussi possible de fabriquer un gommage maison 100 % naturel et économique. Pour cela, il vous faudra :

  • Une cuillère à café de miel
  • Une cuillère à soupe de sucre
  • Une cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Le jus d’un demi-citron pressé

Mélangez tous ces ingrédients et appliquez sur le dos des mains, les paumes, les doigts et le contour des ongles. Massez doucement en faisant de petits mouvements circulaires, pendant cinq minutes, puis rincez à l’eau claire et hydratez !

Comment bien réaliser le gommage ?

Le gommage du visage

Il faut tout d’abord garder en tête un mot essentiel : la douceur. Il ne s’agit pas de frotter, mais de masser délicatement : les grains exfoliants font le travail, inutile d’irriter votre peau ! Le gommage s’applique sur une peau démaquillée, nettoyée et humide, avec des mains propres. Partez toujours du centre pour aller vers l’extérieur, avec de petits mouvements circulaires et en insistant bien sur la zone T (partie centrale du front, nez et menton) qui est souvent plus grasse. N’oubliez pas le cou et le décolleté. Rincez à l’eau claire, séchez puis n’oubliez pas d’hydrater votre peau. Faites de préférence le gommage le soir, pour permettre à la peau de se reposer sans être exposée au vent, au froid ou à la pollution.

Le gommage du corps

Le gommage du corps s’effectue également sur une peau propre et humide. Il faut effectuer là aussi des mouvements circulaires doux, bien rincer et penser à hydrater. Le gommage des jambes notamment permet non seulement d’éliminer les cellules mortes, mais aussi de limiter le risque de poils incarnés lors de la repousse après épilation. Le gommage des jambes est également recommandé pour préparer l’épilation, la veille par exemple. Les poils ne sont plus gênés par les cellules mortes et sont plus facilement saisis par la cire ou l’épilateur, ce qui évite de repasser plusieurs fois au même endroit.

Les vertus exfoliantes de l’argile

L’argile possède des vertus exfoliantes qui en font un gommage idéal sans avoir à ajouter d’élément abrasif. Elle a des propriétés astringentes et absorbantes, et permet de resserrer les pores de la peau, d’éliminer les cellules mortes, de réguler l’excès de sébum et de nettoyer les impuretés.

L’argile blanche est idéale pour le visage : elle a un pH neutre qui n’irrite pas la peau. L’argile rose peut aussi convenir, en revanche il est préférable d’éviter l’argile verte, un peu trop « décapante » et plus adaptée au corps. Vous pouvez aussi opter pour le rhassoul, une argile qui provient du Maroc. Lorsque vous préparez votre mélange à base d’argile en poudre et d’eau, veillez à ne pas utiliser de récipient ou d’ustensile métallique ou en plastique pour que la poudre ne perde pas ses propriétés.

Pour une hydratation douce après le gommage, vous pouvez utiliser des baumes pour le visage et/ou le corps 100 % naturels !

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte dès 40€
Retours facile et gratuit
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés