Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

+33231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Beauté / Hygiène
  4. Brosse à cheveux

Brosse à cheveux

Il en va de la brosse à cheveux comme de tout autre objet du quotidien : moins il y a de plastique, plus c’est écologique. Or, force est de constater que le plastique a envahi nos salles de bains, des flacons de shampoing aux accessoires d’hygiène. Comment choisir une brosse à cheveux respectueuse de l’environnement ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Découvrez ici nos brosses à cheveux naturelles en bois et nos peignes en plastique recyclé.

Qu’est-ce qu’une brosse à cheveux écologique ?

Pour qu’une brosse à cheveux soit écologique, il faut tout d’abord qu’elle ne soit pas en plastique. Toutefois, certaines marques proposent des modèles en plastique recyclé : il s’agit d’une excellente initiative, qui permet de donner une seconde vie à un matériau sur le point de se transformer en déchet.

Autre possibilité : les matériaux naturels. En plus d’être élégantes et robustes, les brosses à cheveux en bois sont écologiques, surtout lorsque le bois provient de forêts européennes et que les produits sont labellisés FSC. Ce label, le « Forest Stewardship Council », en français « Conseil de soutien de la forêt », ou « Conseil de bonne gestion de la forêt », se décline en trois versions :

  • Le label FSC 100 % : cette mention indique que le produit a été fabriqué à 100 % à partir de fibres issues de forêts certifiées FSC (au sein desquelles, entre autres critères nécessaires à l’obtention du label, les écosystèmes et la biodiversité sont respectés, au même titre que les droits des travailleurs).
  • Le label FSC Recyclé atteste que le produit a été fabriqué à 100 % à partir de fibres recyclées. Cette certification s’applique aux produits en papier et en bois.
  • Le label FSC Mixte indique que le produit a été fabriqué à partir de 70 % ou plus de fibres issues de forêts certifiées FSC, et contient au maximum 30 % de fibres recyclées.

Il existe également des brosses à cheveux fabriquées à partir de copeaux de bois ou de carton. Certains modèles sont également biodégradables, ce qui constitue un atout supplémentaire.

Pour ce qui est des poils, plusieurs possibilités s’offrent à vous : des poils d’origine animale, comme les poils de sanglier et les soies de porc, d’origine végétale avec le sisal notamment, ou bien des poils synthétiques. Cette dernière option n’est pas la plus écologique, mais tout dépend de la provenance de la brosse.

Privilégier les circuits courts

L’impact carbone d’un produit ne se limite pas au matériau utilisé, mais dépend aussi de son lieu de fabrication. Plus celui-ci est éloigné du lieu de vente, plus le bilan carbone est important. Par conséquent, une brosse à cheveux écologique sera de préférence fabriquée en France, voire en Europe.

Le no poo, un concept écologique

Avez-vous entendu parler du no poo, une tendance importée des États-Unis et qui séduit de nombreuses personnes en France ? Le no poo est une abréviation de l’anglais, « no shampoo », à savoir pas de shampoing. Il s’agit d’un concept centré à la fois sur l’écologie et le bien-être au naturel, qui consiste à se passer peu à peu de shampoing industriel et de « sevrer » progressivement ses cheveux de toutes les substances chimiques que ces cosmétiques contiennent.

Sulfates, silicones, parabènes, toutes ces molécules peuvent avoir des effets nocifs sur la santé, et plus localement provoquer des irritations voire des allergies. En outre, les silicones ont un double effet : elles gainent les cheveux et les font briller, leur donnant une apparence saine et propre, mais forment en réalité un film qui étouffe les fibres capillaires. Ces substances agressent les cheveux, qui vont en réaction produire davantage de sébum pour se protéger, ce qui entraînera des shampoings plus fréquents pour retirer cet excès de sébum… Un véritable cercle vicieux.

Pour remédier à ce problème, le no poo consiste dans un premier temps à espacer au maximum les shampoings, pour sevrer progressivement les cheveux de ces molécules accumulées pendant des années, puis à remplacer les shampoings par des produits naturels comme le rhassoul, l’argile verte ou encore la fécule de maïs pour ôter l’excédent de sébum. Les cheveux, qui ne sont plus exposés aux produits agressifs contenus dans les shampoings industriels, restent propres beaucoup plus longtemps.

Dans le cadre de cette démarche, il est recommandé de procéder à un brossage minutieux des cheveux, matin et soir, pendant au moins une minute à chaque fois, idéalement à l’aide d’une brosse en poils de sanglier. L’objectif est de bien répartir le sébum sur toute la surface, des racines aux pointes, pour faire respirer le cuir chevelu et protéger les longueurs.

Quelle brosse choisir pour les adeptes du no poo ?

Si les brosses en poils de sanglier sont fortement conseillées, elles ne conviennent en revanche pas aux végans, qui peuvent s’orienter vers des brosses en poils végétaux comme les brosses en sisal par exemple. Les brosses en poils de sanglier sont très prisées, car leurs poils contiennent de la kératine, tout comme nos cheveux, et retiennent donc particulièrement bien le sébum et les impuretés. Elles font briller les cheveux et ne les électrisent pas.

Quelle brosse pour quel type de cheveux ?

Le choix de la brosse, au-delà des critères écologiques, dépend également du type de cheveux auxquels elle est destinée.

  • Pour les cheveux fins, les brosses en poils de sanglier sont idéales, car elles démêlent et coiffent tout en douceur, sans risquer de casser la fibre capillaire.
  • Pour les cheveux épais, les brosses à picots sont recommandées : elles permettent d’attraper le cheveu et de le démêler en profondeur. Comme les picots sont espacés, la nature du cheveu est respectée.
  • Même principe pour les cheveux bouclés ou crépus, pour qui un peigne en bois à larges dents est idéal. Les dents espacées permettent de pénétrer à l’intérieur de la chevelure sans risquer de casser les fibres.

Brosse ou peigne, quel accessoire est le plus adapté ?

Pour les cheveux bouclés ou crépus, comme nous l’avons vu, les peignes à larges dents sont parfaits, et plus adaptés que les brosses. Pour les cheveux lisses, les peignes aux dents plus serrées présentent l’avantage de démêler en profondeur. Ils servent également à mettre en forme une coiffure, à tracer une raie avec précision ou encore à appliquer des soins. Pour les hommes, ils peuvent aussi servir à coiffer la barbe.

Les bienfaits du brossage de cheveux

Le brossage est un geste essentiel à la bonne santé de nos cheveux, qui doit être pris autant au sérieux que le brossage des dents (et peut par ailleurs être fait juste avant ou juste après, matin et soir, pour ne pas oublier.) Nous perdons en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour. Tous ne tombent pas naturellement et le brossage permet de les retirer et de laisser votre chevelure respirer.

Il sert également à débarrasser le cuir chevelu des cellules mortes, des poussières et autres impuretés, à bien répartir le sébum pour protéger les longueurs et à stimuler la microcirculation du cuir chevelu. Bien brossés, les cheveux sont moins gras, moins cassants, et le cuir chevelu plus sain.

Comment bien se brosser les cheveux ?

Il est important de se brosser les cheveux deux fois par jour : le matin pour les mettre en forme, les assouplir et leur donner du volume, le soir pour les débarrasser des impuretés. Attention à ne jamais brosser des cheveux mouillés : les cheveux étant plus lourds lorsqu’ils sont mouillés, le risque de casse est plus important. Vous pouvez néanmoins les démêler avec un peigne à dents larges.

Lorsque vos cheveux sont secs, vous pouvez les brosser tête en bas pour leur donner du volume et faciliter leur démêlage. Partez de la nuque vers le front, puis des côtés vers le haut du crâne. N’insistez pas trop sur les racines, au risque de stimuler la production de sébum. Faites également attention à ne pas tirer sur les nœuds, pour ne pas casser vos cheveux. Procédez mèche par mèche si besoin. Le brossage doit durer environ une minute.

Comment nettoyer sa brosse à cheveux ou son peigne ?

Poussières, sébum, restes de produits cosmétiques, les brosses et les peignes doivent être nettoyés régulièrement pour ne pas devenir plus nocifs que bénéfiques. Une fois par semaine, passez votre peigne sur votre brosse afin de bien ôter tous les cheveux, puis ôtez les cheveux du peigne à l’aide de vos doigts. Laissez tremper la brosse et le peigne dans un mélange d’eau et de savon liquide doux pendant 30 minutes à 1 heure. Rincez, et laissez-les bien sécher avant de les ranger.

Une fois par mois, vous pouvez procéder à un nettoyage plus profond : mélangez à parts égales du vinaigre blanc et de l’eau tiède dans un récipient adapté et plongez-y vos brosses et vos peignes. Laissez tremper pendant deux heures. Vous pouvez remplacer le vinaigre par 4 cuillères à soupe de bicarbonate et laisser tremper pendant toute une nuit. Rincez, séchez : vos brosses et peignes sont comme neufs ! Dans tous les cas, lisez bien la notice fournie par le fabricant pour connaître les conseils d’entretien.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 49 €
Retours facile et gratuit
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés