1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Beauté / Hygiène
  4. Huile essentielle et diffuseur

Huile essentielle et diffuseur

Il existe plus de 500 huiles essentielles, qui permettent de lutter contre un certain nombre de maux du quotidien. Ces puissants extraits de plantes peuvent être utilisés, selon les cas, en application locale, respirés au moyen de diffuseurs ou, par exemple, versés dans un bain. Chaque huile essentielle s’utilise différemment, et doit être employée avec certaines précautions.

Huile essentielle de Bergamote 12 ml

The Nature of Things19,00 €

Huile essentielle d'Eucalyptus 12 ml

The Nature of Things8,75 €

Huile essentielle de Géranium 12 ml

The Nature of Things13,00 €

Huile essentielle de Lavande 12 ml

The Nature of Things16,50 €

Huile essentielle de Citron 12 ml

The Nature of Things8,50 €

Huile essentielle de Lemongrass 12 ml

The Nature of Things7,75 €

Huile essentielle d'Orange 12 ml

The Nature of Things7,00 €

Les contenances

Les formats

Comment fabrique-t-on les huiles essentielles ?

Parmi les différents procédés de fabrication des huiles essentielles, le plus répandu et le plus ancien est la distillation. Cette technique consiste à faire circuler de la vapeur d’eau dans une cuve contenant des plantes aromatiques ou des fleurs, mais aussi d’autres éléments végétaux comme des bois ou des semences.

Lorsqu’elle traverse ces végétaux, la vapeur d’eau se charge de leur essence. Elle est ensuite acheminée vers un serpentin plongé dans l’eau froide, ce qui a pour effet d’entraîner une condensation de la vapeur.

Une fois redevenue liquide, elle est séparée de l’huile essentielle, plus légère, dans un vase de décantation, que l’on appelle aussi essencier. L’eau de distillation, quant à elle, peut être récupérée pour être commercialisée : il s’agit de ce qu’on appelle un hydrolat, moins puissant que l’huile essentielle.

D’autres techniques, moins répandues, sont également utilisées pour obtenir des huiles essentielles, comme la percolation, l’enfleurage ou l’extraction au CO2 supercritique. Cette dernière méthode est la plus récente et la plus onéreuse.

Dans quel cas les huiles essentielles sont-elles indiquées ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées à diverses fins, qu’il s’agisse de prendre soin de ses cheveux et de sa peau, de combattre les virus hivernaux, de lutter contre le stress et les insomnies, les maux de tête, les problèmes de circulation sanguine, les douleurs menstruelles ou encore les migraines.

En cas de maladie hivernale comme l’angine virale, la laryngite, la pharyngite, le rhume, la toux sèche ou grasse ou encore la sinusite, plusieurs huiles essentielles peuvent vous aider à vous rétablir. Elles ne doivent toutefois pas se substituer à une consultation médicale, ni aux médicaments éventuellement prescrits par le médecin s’il l’estime nécessaire.

En revanche, elles peuvent aider votre système immunitaire à combattre les virus. En cas de laryngite ou de pharyngite, vous pouvez par exemple vous tourner vers les huiles essentielles d’eucalyptus, de thym, d’origan, de marjolaine ou d’inule odorante. Les huiles essentielles de niaouli et de menthe verte vous aideront si vous avez attrapé un rhume. L’huile essentielle de tea tree est indiquée dans de nombreux cas, y compris les angines virales.

Plusieurs huiles essentielles peuvent vous permettre de prendre soin de votre peau et de vos cheveux. Pour accélérer la cicatrisation et soigner les petites coupures superficielles, vous pouvez par exemple utiliser l’huile essentielle de ciste ladanifère. Les huiles essentielles de géranium bourbon, de myrrhe et d’achillée millefeuille sont efficaces sur les gerçures et les crevasses. Pour lutter contre la chute de cheveux, testez les huiles essentielles de cèdre de l’Atlas ou de sauge sclarée.

Vous traversez une période de stress et vous souhaiteriez vous détendre le plus naturellement possible ? Les huiles essentielles de bois de rose, de camomille romaine, de lavande vraie ou encore d’encens oliban vous aideront à vous relaxer. Certaines d’entre elles sont également efficaces pour lutter contre les insomnies, de même que les huiles essentielles de clémentine, de bergamote, de néroli et de mélisse.

De nombreux petits maux peuvent ainsi être atténués, voire disparaître, grâce aux huiles essentielles adaptées. Ainsi, l’huile essentielle d’estragon est efficace sur les crampes musculaires, l’huile essentielle d’anis remédie aux ballonnements, l’huile essentielle de gingembre agit contre le mal des transports, et l’huile essentielle de gaulthérie odorante est réputée pour son efficacité sur les maux de tête.

Pourquoi utiliser un diffuseur d’huiles essentielles ?

Chaque huile essentielle a un mode d’utilisation spécifique. Certaines doivent être diluées dans une huile végétale et appliquées sur la peau, éventuellement sous forme de massage. D’autres peuvent être ajoutées dans un bain chaud. Dans certains cas, il est possible, après avoir demandé conseil à un professionnel de santé, d’ingérer quelques gouttes d’huile essentielle sur un sucre ou dans une cuillérée de miel par exemple.

Enfin, il existe des huiles essentielles qui peuvent être diffusées dans l’air, pour le purifier, faire disparaître les mauvaises odeurs, rester énergique et concentré ou, au contraire, se détendre avant de dormir.

Si vous souhaitez assainir l’air de votre logement, vous pouvez mettre dans votre diffuseur quelques gouttes d’huile essentielle d’origan, de ravintsara ou d’eucalyptus radié. Ces huiles essentielles aideront à éliminer les virus et les bactéries pouvant être présents dans votre intérieur, surtout en période hivernale.

Le diffuseur est également utile pour éliminer les mauvaises odeurs, comme l’odeur de tabac, contre laquelle l’huile essentielle de menthe poivrée est efficace. Plutôt que d’utiliser un désodorisant chimique dans vos toilettes, vous pouvez recourir à un petit diffuseur et y placer des huiles essentielles d’orange douce, de citron, de pin sylvestre, d’eucalyptus citronné ou de sapin baumier.

Vous travaillez chez vous et souhaitez rester concentré ? Versez dans votre diffuseur quelques gouttes d’huile essentielle de romarin, d’épinette noire ou de bois de rose. Si vous recherchez, au contraire, à vous détendre pour bien dormir, diffusez dans votre chambre de l’huile essentielle de camomille, de lavande fine, de géranium ou de bergamote.

Huiles essentielles : quelles précautions prendre ?

Toutes les huiles essentielles ne sont pas adaptées à tous les usages : certaines ne doivent jamais être ingérées, d’autres sont toxiques lorsqu’elles sont diffusées. Il est donc indispensable de se renseigner auprès d’un spécialiste avant utilisation.

Les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans ne doivent pas être exposés à certaines huiles essentielles. La diffusion et l’inhalation sont toujours déconseillées, quelle que soit l’huile essentielle utilisée, aux personnes asthmatiques.

Si vous utilisez un diffuseur, celui-ci ne doit pas fonctionner pendant votre sommeil. Au cours de la journée, il ne doit pas diffuser en continu, mais seulement par sessions de 20 minutes maximum, pour que l’air ne soit pas saturé d’huiles essentielles.

De nombreux pharmaciens ont suivi une formation en aromathérapie : n’hésitez pas à leur demander conseil lorsque vous souhaitez utiliser des huiles essentielles.