Zéro déchet : boutique de produits écoresponsables et réutilisables

0231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Alimentation
  4. Préparation à gâteaux

Préparation à gâteaux

Pour un anniversaire, un repas de famille, un goûter pour les enfants ou tout simplement pour le plaisir, succombez à la gourmandise avec ces préparations à gâteaux saines.

Lire la suite

La petite histoire des gâteaux

Avec l’évolution de l’agriculture, les Hommes ont rapidement pu préparer de petites galettes sucrées faites de farine, de miel et d’huile. Nous sommes alors dans l’Antiquité et ces petits mets sucrés étaient plus communément proposés comme offrandes aux divinités. En effet, les Égyptiens les plus démunis avaient eux aussi l’opportunité de faire aussi des dons aux dieux, sans distinction sociale.

Puis ces galettes ont commencé à être utilisées pour fêter les changements de saison, les fêtes d’anniversaire... Au fil du temps, elles étaient même agrémentées de dattes, figues... afin d’apporter un petit côté sucré plus prononcé puisque le sucre n’existait pas encore.

Il faut attendre que Christophe Colomb pose le pied en Amérique pour bouleverser la pâtisserie. Si la noblesse est déjà coutumière des sucreries, notamment de la pâte d’amandes, pâte de fruits... c’est le sucre de canne qui va devenir le sucrant privilégié pour les gâteaux. Les confiseries deviennent alors un symbole de puissance et les rois recherchent les meilleurs pâtissiers confiseurs. La démesure sucrée envahit les palais avec des statues en l’honneur des rois, commandées lors de grands banquets. Elles permettent d’asseoir la puissance de l’hôte et de régaler tous les convives aussi bien gustativement que visuellement.

Dès la Renaissance, les liqueurs font leur entrée en pâtisserie, de même que certains fruits, tels que les abricots. C’est à cette époque que l’on doit d’ailleurs l’invention de la pâte à choux. Les techniques de pâtisserie se développent de plus en plus, la meringue, le macaron et la crème fouettée sont bien maîtrisés. Mais le gâteau le plus répandu à ce moment-là reste le pain d’épices. D’après ce que certaines sources rapportent, il était même le gâteau idéal pour empoisonner les intrigants à la Cour. Après être devenue un art, la pâtisserie était aussi un moyen politique d’arriver à ses fins.

Dès le XVIIIe siècle, chaque aristocrate avait son propre pâtissier attitré. De plus en plus de demandes farfelues leur étaient commandées, comme le fameux gâteau appelé « Jalousie ». À compter de la Révolution française, la pâtisserie prend un nouveau virage pour devenir aussi pratique. Les boudoirs par exemple sont confectionnés sous la forme allongée que l’on connait, afin de faciliter leur trempage dans le Madère. L’esthétique compte beaucoup : les dessins apparaissent sur les pâtes feuilletées, des fleurs colorées ornent les préparations... Les biscuits secs deviennent incontournables lors des pique-niques.

Entre le XVIII et le XIXe siècle, le gâteau est un aliment de la vie quotidienne des personnes les plus riches. Le cake est le gâteau phare à ce moment-là, car il est très pratique, facile à préparer et surtout, avec l’ajout de matières grasses, il se garde aussi très longtemps.

Dès le XIXe siècle, les matières premières deviennent plus communes et leur prix les rend accessibles à tous. C’est alors que le gâteau devient populaire. La pâtisserie française reste la mieux développée et s’exporte avec brio. Ce n’est qu’après la Première Guerre mondiale que les premières pâtisseries et les premiers salons de thé ouvrent leurs portes, permettant alors à tout un chacun de déguster un biscuit autour d’une tasse de café ou de thé. Les méthodes de fabrication, le matériel, ainsi que les modes de conservation sont plus développés.

Dès les années 60, la pâtisserie devient plus légère et dix ans plus tard, les normes d’hygiène commencent à se dessiner. C’est à ce moment-là qu’apparaissent aussi les préparations de gâteaux pour faciliter la vie des ménagères.

Que sont les préparations de gâteaux ?

Les préparations de gâteaux sont généralement un mélange d’ingrédients secs : farine, sucre, lait en poudre, pépites de chocolat, fruits secs... conditionnés dans des paquets et proposés à la vente. Il convient alors, suivant les recettes, de leur ajouter des ingrédients dits humides, comme du lait, de l’eau, du beurre fondu, des œufs... et parfois même des fruits, afin d’en faire un gâteau ou un biscuit. Les préparations à gâteaux sont classées dans la catégorie d’aide culinaire. Plus besoin de doser, plus besoin d’avoir une tonne d’ingrédients dans les placards, vous disposez de tout le nécessaire pour réaliser un gâteau ou des biscuits.

Les avantages des préparations à gâteaux

Outre le côté pratique, il y a aussi le gain de temps. En effet, ce type de préparations à gâteaux vous permet d’obtenir un résultat plutôt correct, voire même très bon en quelques minutes. C’est un atout de taille lorsque vous avez des invités de dernière minute. Inutile de courir faire des courses pour trouver les ingrédients manquants, vous n’avez qu’à ouvrir un sachet, rajouter le nécessaire et faire cuire votre préparation. Les aides culinaires se développant, il est aujourd’hui facile de trouver divers gâteaux ou biscuits en format « tout prêt ». Ainsi, pour le goûter, un repas ou même un anniversaire, vous pouvez satisfaire toutes les envies.

Ces types de préparations sont-elles fiables sur le plan nutritionnel ?

Il existe un grand nombre de préparations à gâteaux sur le marché. Nous avons sélectionné des produits sains, sans conservateurs et avec peu de sucre. La plupart sont certifiés Agriculture biologique pour garantir un niveau de qualité élevé et sont également fabriqués en France.

Les préparations à gâteaux sont-elles plus chères qu’un gâteau classique ?

Tout dépend avec quoi on les compare. Si vous les comparez avec le prix d’un gâteau ou d’un biscuit en pâtisserie, alors oui, les préparations à gâteaux sont plus rentables. Si vous les comparez à ce que vous pourriez faire chez vous, il se peut que ce soit le contraire. Néanmoins, il s’agit d’une excellente solution pour vous dépanner, proposer des desserts ou des goûters si vous n’êtes pas du tout à l’aise avec la pâtisserie, ou vous aider lorsque le temps vous manque.

Les préparations à gâteaux sont-elles faciles à faire ?

Tout est déjà pesé et conditionné, vous n’avez bien souvent qu’à verser le contenu de la préparation dans un saladier et d’ajouter des œufs, du beurre ou du lait... ou parfois une combinaison de 2 ou 3 ingrédients dits humides. Une fois le mélange effectué, vous obtenez une pâte à verser dans un moule ou à façonner (pour les biscuits) et à mettre au four. Il n’y a pas plus simple, à moins d’acheter un gâteau tout fait.

Qu’est-il possible de trouver comme préparations à gâteaux ?

Les préparations à gâteaux proposées sur le marché sont souvent les mêmes. Elles vous proposent de préparer de gâteaux ou biscuits dits « faciles », et vous permettent de faire des réalisations simples, comme des gâteaux au yaourt, des fondants au chocolat, des flans, des cookies, des pancakes... Les autres recettes sont souvent plus sophistiquées et requièrent un savoir-faire parfois un peu plus complexe, par exemple, monter des blancs en neige. Pour les personnes peu à l’aise avec la pâtisserie, cela pourrait représenter un frein. D’autre part, ces préparations à gâteaux ont généralement un taux de réussite à 100 %. Elles sont adaptées aux grands, mais aussi aux petites mains pâtissières.

Y’a-t-il un délai pour utiliser les préparations à gâteaux ?

Tout à fait. Les préparations à gâteaux ont une date de péremption. Même si elles ne contiennent aucun aliment rapidement périssable, les poudres ont une durée de vie limitée. Certaines préparations sont même sans conservateur, il est donc impératif de les réaliser dans les délais indiqués sur l’emballage.

Les biscuits ou gâteaux obtenus peuvent-ils être congelés ?

Rien ne vous empêche de congeler ce qu’il vous reste ou de préparer votre préparation et de la partitionner. Vous pouvez par exemple faire une fournée de cookies, les laisser refroidir et les congeler pour ne les sortir qu’au fur et à mesure de vos envies. Il en va de même pour les gâteaux.

Pour combien de personnes sont ces préparations culinaires ?

Tout dépend de la préparation à gâteau ou à biscuits choisie. Généralement, ils conviennent de 4 à 10 personnes.

Peut-on agrémenter les préparations à gâteaux ?

Rien ne vous empêche d’ajouter des noix dans une préparation à cookies, des pommes dans un gâteau au yaourt, des noix dans un fondant au chocolat ou même des pépites de chocolat dans un banana bread. Les préparations à gâteaux sont là pour vous simplifier la vie ou vous dépanner, vous pouvez également ajouter votre petite touche personnelle si vous savez y faire.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 45 €
Retours facile et offert
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés