Info COVID 19 : nous continuons d'assurer les livraisons malgré la situation sanitaire. Prenez soin de vous

0231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Pour emporter
  4. Banane

Banane

Ne manquez pas le retour en force du sac banane. Le top de la hype dans les années 1990, disparu pendant une vingtaine d’années, parce que jugée ridicule, est de nouveau un accessoire à la mode qu’il est cool d’avoir sur soi. En commandant votre sac banane sur le shop alternativi, vous adopterez la mode verte. Les bananes du Shop sont en effet fabriquées en chanvre, un matériau durable et résistant. Gardez donc la banane en en portant une écolo et branchée.

Lire la suite

Histoire du sac banane

À quelle époque a commencé l’histoire de la sacoche ceinture ? On peut la considérer comme un accessoire typiquement moderne, qui ne possède d’équivalent à nulle autre époque, ou bien on peut montrer que ce type de sac porté à la taille existe depuis très longtemps, et qu’il n’y a que la forme qui a été modernisée.

Le sac en peau de bête porté en besace existe depuis la Préhistoire. Il s’agissait alors d’une simple poche qui permettait notamment de ranger les fruits cueillis. C’est durant l’Antiquité qu’apparaissent les premiers sacs portés à la ceinture. Différents types de sacs ont traversé les siècles, plus ou moins éloignés de ce que nous appelons le sac banane de l’époque moderne.

C’est chez les Indiens d’Amérique que l’on retrouve les modèles de sac ceinture les plus proches de la conception moderne que l’on en a. Principalement fabriqué en peau de bison, accroché à la taille, il était l’accessoire indispensable pour la cueillette. Les photos des Indiens d’Amérique prises par Edward Curtis en 1907 montrent bien ce qu’étaient les premiers sacs bananes.

La véritable banane, celle avec les poches multiples, les clips d’attache et les zips de fermeture, portée en bas du ventre, n’est vraiment apparue qu’au crépuscule des années 1980. L’histoire selon laquelle ce serait une Australienne, Melba Stone, qui est à l’origine du concept de banane en 1962, n’est que pure légende urbaine. Il n’y a en fait aucun nom à rattacher à l’invention de la banane.

Avant que ne se développe la sacoche ventrale, les touristes des années 1960-1970 utilisent bien une sacoche, mais ils la mettent en bas du dos. Les Américains l’appellent fanny pack, c’est-à-dire le sac fesses, les Anglais eux le dénomment bum bag, où bum signifie « fesses ». La marque Chanel lance l’une des premières bananes ventrales dans les années 1980, qui est une banane de collection se vendant à prix d’or.

La popularité de la banane se diffuse dans les années 1990. Tout le monde se met à la porter. Elle envahit le milieu culturel : on la retrouve ainsi dans les séries TV (par exemple Sex and The City), chez certains boys band, dans le milieu de la mode, etc. Selon sa matière (cuir, synthétique, toile), sa couleur (sobre ou vive, voire flashy), la banane passe d’un genre à l’autre, d’une classe sociale à l’autre, personne n’y échappe.

Les années 2000 voient l’extinction du phénomène banane. Trop portée ? Devenue ringarde ? Elle est brutalement abandonnée et le sera complètement pendant 10 ans. Seuls quelques irréductibles touristes la porteront encore, comme un accessoire purement utilitaire leur permettant d’emporter avec eux le nécessaire pour une journée de visite.

La décennie dans laquelle nous sommes est celle de la renaissance du sac banane. Est-ce dû à la nostalgie pour cet objet pratique des années 1990, ou est-ce une nostalgie liée au flot de souvenirs qu’il véhicule ? La banane est bel et bien de retour. Dans le milieu artistique, Rihanna a joué les pionnières de sa réintroduction en portant dès 2009 une banane assortie à la couleur de ses vêtements.

De différents modèles, de différentes couleurs, la banane se porte désormais aussi bien — voire mieux — en bandoulière, collée au torse, qu’en bas du ventre. L’urgence écologique, qui a incité certaines marques à se lancer dans la fabrication de produits durables, n’a pas épargné le sac banane. Produites en chanvre, en coton biologique, etc. les bananes intègrent désormais un mode de vie Zéro Déchet, très en vogue actuellement. Sur Alternativi, vous pouvez retrouver ce type de sac banane, et ainsi faire le choix d’un produit éthique et éco-responsable.

Avoir la banane et bien la porter

Si la banane est de retour, la manière de la porter a quelque peu changé. Certes, il est toujours possible de la porter à la ceinture en mode touriste, ce qui est une façon très pratique d’accéder à ses effets. Mais la mode est désormais de la porter en « crossbody », comme une cartouchière, c’est-à-dire le long du corps, descendant d’une épaule à la taille du côté opposé.

D’autres façons de porter la banane existent, même si elles se basent toutes sur les 2 modèles évoqués à l’instant. Ainsi, il est possible de la porter en bandoulière sous le bras, une option que l’on retrouve souvent sur les podiums. Ou alors la banane peut être portée en taille haute et un peu sur le côté, pour ceinturer un long manteau par exemple.

À vous de développer votre créativité en choisissant la façon de porter la banane qui vous convient le mieux. Certains vous diront que de porter le sac banane en bas de ventre fait un peu touriste, ou papa. D’autres que de porter la banane en mode cartouchière après un certain âge (35-40 ans) vous donnent un air ridicule. Le principal est que vous adoptiez la façon qui corresponde à votre look et surtout, qui vous plaise.

Quelle banane et pour ranger quoi ?

La banane est de retour parce que son look plaît de nouveau, parce qu’elle ravit les nostalgiques des années 1980-1990, mais aussi et surtout, il ne faut pas l’oublier, parce qu’elle est un petit sac de rangement très pratique.

Femmes ou hommes, jeunes ou vieux, gens des villes ou gens des champs, la banane s’adapte à tous les genres, à tous les âges et à tous les styles. Toutes les marques en fabriquent, des plus luxueuses (Chanel, Louis Vuitton, etc.) aux plus sportives (The North Face, etc.), en passant par les incontournables du sportswear (Nike, Adidas, Puma, etc.). Les marques alternatives, éco-responsables, se sont lancées elles aussi dans sa fabrication, c’est le cas de TheProudLondon, dont vous retrouverez les modèles de bananes durables sur Alternativi.

Le sac banane accueille tous les petits objets que l’on veut bien y glisser dedans. Vous pouvez ainsi y ranger tout l’attirail moderne : téléphone portable, carte bleue, lunettes de soleil, etc. Grâce à ses zips et à ses poches faciles d’accès, vous retrouverez tous vos effets très facilement. Plus besoin donc de chercher vos clés de maison dans le sac à dos durant 3 h, vous n’avez qu’à ouvrir la petite poche de la banane dans laquelle elles sont rangées.

Les bananes éthiques

Tous les sacs bananes proposés sont imaginés et conçus par la marque TheProudLondon.

Les bananes sont entièrement faites à la main, à partir de chanvre naturel, qui est un matériau écologique pour plusieurs raisons :

  • sa culture ne requiert que très peu d’eau

  • la plante pousse de manière très serrée et occupe des espaces réduits

  • elle pousse très vite

  • naturellement antibactérien, le chanvre ne nécessite l’utilisation d’aucun pesticide

Durables et végans, les bananes éthiques TheProudLondon sont très résistantes et très élégantes. Leur coloris est naturel, aucun colorant chimique n’est ajouté. Leur originalité vient de leur unicité. Étant fabriquées à la main, leurs dimensions peuvent varier légèrement d’une banane à l’autre. Elles ont toutes néanmoins une grande poche pour mettre des objets importants, une petite poche à l’avant qui peut accueillir le portable et une poche plate à l’arrière pour ranger, par exemple, ses clés de maison.

Adopter la slow fashion ou la mode éthique est donc possible également avec le sac banane en commandant l’un de ceux proposés sur le shop.

La banane, le must-have du festival

Quoi de mieux que le sac banane pour emporter toutes vos affaires en festival ? Il est l’accessoire du festivalier qui veut profiter, s’amuser, danser, en ayant tout sur lui et sans le gros sac à dos qui contraint ses mouvements.

La banane en festival permet de ranger :

  • l’argent pour payer les bières

  • le briquet que la moitié des festivaliers ne manquera pas de vous réclamer

  • un décapsuleur, sauf si le briquet fait déjà office

  • les lunettes de soleil pour les concerts de fin d’après-midi

  • le paquet de mouchoirs, pour évacuer la poussière des narines après un gros pogo

Ne gênant aucunement vos mouvements, la banane vous donnera le loisir de danser comme bon vous semble. Elle a un avantage de plus par rapport au sac à dos : la sécurité. Positionnée à votre taille, en bas du ventre ou collée contre votre torse, elle sera toujours devant vous et donc à l’abri des mains trop indiscrètes.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 59 €
Retours facile et offert
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés