Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

+33231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Mug sans BPA

Mug sans BPA

Le mug, cette grande tasse cylindrique aux sonorités anglaises, est bien connu des adeptes de boissons chaudes aux quatre coins du globe. Mais sur ce marché, tous les modèles sont admis : du mug classique en céramique pour déguster son café à la maison au mug nomade en plastique à usage unique pour le boire dans les transports jusqu’au bureau. C’est ainsi que se côtoient les meilleures et les pires versions. Et certains modèles se révèlent à la fois toxiques pour la santé et nocifs pour l’environnement. Nous vous proposons une sélection de mugs sains et sans risques. De toutes les formes, de toutes les tailles, avec différentes fonctions et différents coloris, pour boissons chaudes ou froides... nos mugs sans BPA répondent à toutes les façons de boire. Découvrez des alternatives saines et fonctionnelles, design et écologiques, parmi lesquelles se trouve forcément LE mug qui correspond à vos attentes. Fini les bouteilles en plastique et les gobelets jetables, place aux mugs réutilisables sans BPA.

Les origines du mug

Le terme anglo-saxon « mug » désigne communément une tasse avec anse assez proche de la chope. Le mug est généralement plus grand que le masagran et que la tasse à soucoupe. Toutefois cette grande tasse n’est pas une innovation récente. Les archéologues ont mis en lumière les premières traces de son existence à l’Âge de pierre sous forme de contenants taillés dans l’os. L’invention du tour de potier a permis peu à peu de travailler d’autres matières comme le bois et la terre cuite.

Les matériaux se sont diversifiés et anoblis au cours des siècles pour en arriver de plus en plus à une forme arrondie et affinée : en verre, en métal émaillé, en porcelaine de Chine... Certaines tasses étaient même reconnues pour leurs vertus presque médicinales, comme les timbales en argent, appréciées pour leurs propriétés antibactériennes. Les civilisations égyptiennes, grecques et romaines par exemple utilisaient des services en argent pour la nourriture et la boisson.

La tradition d’offrir une timbale en argent comme cadeau de naissance s’est longtemps perpétuée. Elle permettait de désinfecter et purifier l’eau pour préserver ainsi l’enfant des microbes et maladies infectieuses. C’est dire l’importance qui était alors accordée au contenant bien plus qu’à la boisson. Il s’agissait de limiter les risques liés aux conditions sanitaires de potabilité de l’eau. De nos jours ce problème n’a plus cours et c’est presque la tendance inverse qui est observable. L’eau est propre et potable, désinfectée des germes et bactéries nocives, mais embouteillée dans du plastique qui libère des particules nocives qui finissent dans l’organisme.

Mais que vient faire le BPA ici ?

À partir des années 1950, l’histoire du mug va se retrouver liée à celle du BPA. En effet au 20ème siècle, l’avènement du plastique et son utilisation massive dans tous les secteurs d’activité font entrer de nouveaux contenants dans les foyers, sur les lieux de travail et dans les cafés. C’est l’ère des gobelets jetables et des mugs publicitaires. BPA est l’abréviation de Bisphénol A. C’est un matériau chimique de synthèse. Solide et incolore, le BPA est utilisé dans la fabrication des plastiques et résines époxy. Il se retrouve dans un très grand nombre d’articles : vaisselle, boîtes de conservation, ustensiles de cuisine, revêtements de canettes aluminium, mais aussi dans les CD, DVD, équipements de sport, peintures, pare-chocs de voiture, etc. Son utilisation est vraiment massive.

Le problème étant que l’exposition récurrente au niveau alimentaire avec le bisphénol A est en lien avec de nombreux problèmes majeurs de santé : diabète, malformation génitale, troubles de la fertilité, problèmes comportementaux, atteinte hépatique et même augmentation du risque de cancers. C’est à ce titre que le BPA est reconnu comme perturbateur endocrinien et classé depuis 2017 comme « substance extrêmement préoccupante » par l’Agence Européenne des Produits Chimiques (AEPC). Le BPA migre des contenants jusqu’aux aliments ou boissons qui y sont stockés, puis entre dans l’organisme quand ils sont consommés.

Suite au scandale sanitaire sur le BPA dans les biberons et au classement par l’AEPC comme « substance extrêmement préoccupante » en 2017, de nombreux industriels se sont empressés de remplacer le BPA par d’autres bisphénols pour tenter de rassurer les consommateurs. Mais il vaut mieux éviter l’exposition au BPA et à ses remplaçants tout autant néfastes pour la santé et l’environnement. Pour cela, il vous suffit de regarder du côté des triangles de recyclage à flèches. Les articles en plastique estampillés des chiffres 1, 3, 6 et 7 ou des lettres PC pour polycarbonate sont à éviter. En revanche, les chiffres 2, 4 et 5 ou les lettres PP pour polypropylène sont des alternatives sans aucun bisphénol.

Refuser les articles contenant du BPA ne revient pas pour autant à se priver de mug. Bien au contraire, les innovations constantes permettent de se procurer des mugs plus sains, plus durables, plus écologiques et plus fonctionnels.

En quoi sont faits les mugs sans BPA ?

Les récipients des mugs sans BPA du shop Alternativi sont principalement de deux matières :

  • En acier inoxydable 18/8 de haute qualité alimentaire à double ou triple paroi : c’est un matériau qui offre des fonctions isothermes, permettant le maintien au chaud ou au froid pendant plusieurs heures.
  • En verre borosilicaté à simple ou double paroi : c’est un verre durable qui supporte de hautes températures, passant ainsi au lave-vaisselle ou au micro-ondes.

Les accessoires qui accompagnent les récipients sont eux aussi sans BPA :

  • Les manchons et couvercles des tasses à café nomades Neon Kactus sont en silicone, tout comme les embouts des pailles en inox sur les gobelets Klean Kanteen.
  • Les autres bouchons ou couvercles sont en inox chez Qwetch et en polypropylène (PP) pour les mugs nomades chez Neon Kactus.

Tous ces matériaux sont sains et stables dans le temps. Les mugs sans BPA sont conçus pour être durables. L’inox, le verre borosilicaté, le silicone et le polypropylène ne transfèrent pas de particules nocives et n’absorbent pas non plus les goûts ou les odeurs de vos boissons. Ce qui vous permet de varier le contenu de votre mug sans BPA au cours de la journée tout en savourant uniquement les arômes de vos boissons et rien d’autre de dangereux.

Un mug sans BPA pour boire quoi et où ?

Le mug est symboliquement très associé aux boissons chaudes : cafés, thés, infusions, chocolats, cappuccinos. Il y a bien souvent ces fameuses tasses à anse en céramique dans la plupart des maisons et des bureaux. À proximité de la cafetière, de la bouilloire ou de la machine à boisson en salle de pause, vous ne savez pas toujours qui s’est servi du mug avant vous ni s’il a été lavé correctement. Ne doutez plus ! Remplissez votre propre tasse ou gobelet avant de retourner à votre poste.

Les mugs sans BPA du shop s’adaptent aussi parfaitement aux boissons fraîches. Pour vous désaltérer lors d’une randonnée ou pendant un entraînement intensif en salle de sport, les mugs isothermes de grande contenance gardent les liquides bien frais.

Envie d’un smoothie ou d’un jus de fruits frais à la paille sans générer de déchets ? Votre gobelet idéal et sans BPA est par ici.

Vous appréciez le thé et vous aimeriez emporter votre théière partout avec vous ? C’est désormais possible avec un infuseur double paroi en verre borosilicaté ou avec un filtre à thé pour mug isotherme. Au bureau ou au parc votre théière nomade fera son petit effet.

Comment choisir son mug sans BPA ?

Demandez-vous quels sont vos besoins et vos critères principaux ou craquez pour plusieurs mugs sans BPA !

Les différentes fonctions parmi lesquelles choisir

  • L’utilisation principale : vous voulez simplement boire ? Ou pouvoir infuser ? Ou encore maintenir au chaud et au froid ?
  • La durée de maintien à température : tous les mugs isothermes n’affichent pas les mêmes performances thermiques.
  • Le système d’ouverture : vous préférez une tasse à bec verseur, un gobelet à paille ou un bouchon multi-positions ?
  • L’étanchéité : vous souhaitez un bouchon hermétique ou un simple couvercle à trou ?

Les différentes tailles à considérer

  • 160 ml : c’est la contenance idéale pour l’expresso après le repas
  • De 300 ml à 430 ml : c’est la taille moyenne pour convenir sur quelques heures, une demi-journée ou un petit trajet
  • De 430 ml à 500 ml : c’est le grand format, pour une journée complète ou pour les longs trajets

Les multiples coloris à disposition

La gamme est largement diversifiée pour coller à tous les goûts. Transparents ou opaques, couleurs sobres ou flashy, versions unies ou à motifs… Vous trouverez forcément le mug sans BPA qui vous ressemble. En plus d’être sain et de coller à votre personnalité, votre mug sans BPA ne pollue pas et vous permet d’afficher avec style vos convictions et votre engagement écologique.

Les mugs sans BPA passent-ils au lave-vaisselle, au réfrigérateur ou au micro-ondes ?

Certains modèles passent au lave-vaisselle en partie. C’est le cas notamment des bouchons snapclean de Kambukka et des tasses nomades Neon Kactus sans leurs accessoires en silicone. Il convient toujours de se reporter à la fiche de chaque produit et d’en suivre les recommandations. Toutefois le lavage à la main à l’eau tiède additionnée de liquide vaisselle avec une brosse à poils naturels ne pose jamais de problème.  

Les mugs sans BPA ont pour la plupart une performance thermique plus ou moins importante. Il est donc inutile de les placer au réfrigérateur. Cela pourrait même les abîmer. De la même manière, ils ne passent pas au micro-ondes, à l’exception des tasses en verre borosilicaté après avoir ôté le manchon et le couvercle en silicone.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 49 €
Retours facile et gratuit
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés