Astuces pour protéger son jardin du froid et du gel Lecture : 5 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Astuces pour protéger son jardin du froid et du gel

Astuces pour protéger son jardin du froid et du gel

Attention, si l’hiver est bénéfique aux jardins, il peut aussi causer de graves dommages. Voici comment protéger votre jardin durant l’hiver.


Avoir un beau jardin demande du temps, de la patience et beaucoup d’amour pour les végétaux. Afin de ne pas ruiner vos efforts, quelques précautions s’imposent lorsque l’hiver arrive. En effet, les températures froides et le gel peuvent causer de nombreux dégâts dans les cours et les potagers. Voici quelques astuces pour protéger votre jardin en hiver.

L’hiver est essentiel au jardin

Qui dit hiver, dit aussi gel. Et même s’il est peu agréable, il reste indispensable pour que les écosystèmes poursuivent leur cycle. En effet, le froid et le gel permettent de tuer des nuisibles parfois terribles pour vos végétaux (maladies, bactéries, insectes, etc.).

La nature est bien faite, n’en doutez jamais ! Néanmoins, lorsqu’il touche à vos jardins en décimant vos massifs et vos haies, les conséquences peuvent être terribles à l’arrivée du printemps.

Quelques plantes et arbres ont besoin de ressentir des températures plus fraîches, cela afin de couper leur cycle de floraison et de respecter leur période de « latence ». Mais d’autres sont bien plus sensibles et ont besoin de protections particulières.

La protection est essentielle

Dès que les températures chutent, il est primordial de protéger certains végétaux. Attention, le gel peut aussi bien toucher les branches que les racines. De même, le poids de la neige sur des branches fragiles peut les briser ! Voici comment bien protéger vos végétaux l’hiver.

Le sol

En premier lieu, veillez à rajouter de la terre (ou du terreau, du compost, etc.) au pied de vos plantes (rosiers, arbustes, lauriers, etc.). Cela permettra d’avoir une couche thermique supplémentaire et d’éviter au gel d’attaquer les racines de vos végétaux.

Si, pour des raisons pratiques ou esthétiques, vous ne pouvez pas rajouter des buttes de terre sur vos plantes, tentez de pailler au maximum les pieds. Environ une vingtaine de centimètres de paille devraient suffire. Vous pouvez aussi déposer des restes de tonte, des branchages, etc. Le tout est qu’il y ait une véritable protection des racines.

L’avantage en utilisant des feuillages ou du compost, c’est que vous fertilisez votre sol en même temps !

Évitez l’arrosage lorsqu’il gèle… Cela pourrait avoir l’effet inverse de celui recherché ! En hiver, arroser n’est généralement pas nécessaire.

Les parties aériennes (feuillages, branches, etc.)

Les hivers sont souvent accompagnés de vents parfois violents et froids. Il est très mauvais pour les arbres et arbustes… Il est donc important de protéger les plus sensibles à l’aide d’un voile d’hivernage. Certains emploient aussi des sacs de jute, ou préfèrent utiliser des tissus comme de vieux draps par exemple… L’effet est le même.

En revanche, n’utilisez pas de bâches en plastique, car elles n’ont pas la propriété d’être respirantes. Vous risquez d’étouffer votre arbre !

Protéger aussi son potager 

Si vous avez la chance d’avoir un potager, déracinez vos plants restants (tomates, courgettes, aubergines, etc.), et laissez-les à même le sol. Vous pouvez agrémenter la terre de compost, mais sans la remuer sur plus de 10 cm. Cela permet de conserver l’écosystème des couches inférieures de votre terre et de la rendre bien plus productive !

Pensez à bien pailler pour éviter que le gel n’attaque les micro-organismes et laissez votre terre au repos durant tout l’hiver.

Attention, si vous avez planté des choux, sachez que ces légumes adorent le gel ! Ne les protégez donc pas, d’autant qu’ils sont meilleurs après une bonne gelée !

Les plantes en pots et jardinières

Vous avez des jardinières ou des plantes en pots ? Protégez-les en les mettant à l’abri. Les mettre sous un porche, sur une terrasse abritée ou dans votre véranda leur rendra bien des services ! Si toutefois vos jardinières sont trop lourdes ou imposantes, utilisez tout simplement le voile d’hivernage pour protéger vos plantes.

Dans le cas où vous rentreriez certaines de vos plantes extérieures à l’intérieur le temps de l’hiver, faites attention à ce qu’elles aient assez de lumière. De plus, sachez que durant l’hiver, la plupart des plantes sont en inactivité. Cela signifie que leur fonctionnement est au ralenti. En d’autres termes, ne les arrosez que très peu, sinon les racines pourraient pourrir en terre !