Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

0231801315 (8h30-18h30 du lundi au vendredi)
  1. Accueil
  2. Boutique Zéro Déchet
  3. Beauté / Hygiène
  4. Shampoing solide

Shampoing solide

Près de 5 shampoings sont vendus chaque seconde en France, soit 476 000 bouteilles par jour. Ce petit flacon posé sur le rebord de votre baignoire est loin d’être anodin pour l’environnement, et son contenu n’est pas toujours très sain pour vos cheveux. Les shampoings solides présentent plusieurs avantages : petits, faciles à transporter, zéro déchet, naturels, il sont économiques et écologiques. Découvrez ici notre large choix de shampoings solides naturels et végans, recharges et après-shampoing.

Lire la suite

Le shampoing solide, plus efficace et sain que les shampoings industriels

Les shampoings solides naturels sont non seulement aussi efficaces que les shampoings liquides naturels, mais beaucoup plus sains pour vos cheveux et votre cuir chevelu que les shampoings classiques industriels.

Les shampoings industriels que l’on trouve au supermarché contiennent la plupart du temps, à moins que l’emballage ne mentionne le contraire, beaucoup de silicones différents, mais aussi des parabènes et des sulfates.

Les silicones

Les silicones, connus sous des appellations diverses comme diméthicone, cyclomethicone, dimethiconol, cyclotertrasiloxane ou phenyl trimethicone, gainent les cheveux, les rendent brillants et facilitent le coiffage, en les enrobant d’un film. Résultat : vos cheveux semblent propres et sains, mais ils sont en réalité étouffés par les silicones, qui ne servent qu’à donner une illusion de propreté. En dessous, la fibre capillaire s’alourdit et se ternit au fil des shampoings, et le cuir chevelu se graisse et produit des pellicules. Conséquence : vous utilisez encore plus de shampoing et de soins divers, contenant des silicones censés réparer les dégâts provoqués par… les silicones.

Les parabènes

Les parabènes ne sont pas une molécule, mais un ensemble de molécules utilisées comme agents conservateurs. Ils sont pour certains suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, pouvant causer des dérèglements hormonaux. Or ils n’ont aucune action sur les cheveux et peuvent facilement être remplacés par des conservateurs naturels comme la vitamine E par exemple.

Les sulfates

Les shampoings industriels contiennent des sulfates, des agents lavants et émulsifiants qui peuvent être très agressifs pour les cheveux et le cuir chevelu. Les plus courants, et les plus irritants, sont le Lauryl Sulfate de Sodium (SDS) et le Laureth Sulfate de Sodium (SLS). Ce sont des tensio-actifs qui ont notamment une action moussante. Ces produits ne sont pas biodégradables et sont donc tout aussi nocifs pour vous que pour l’environnement. Il existe des tensio-actifs naturels doux, tout aussi efficaces et sans danger. Le Sodium lauroyl lactylate, par exemple, est utilisé dans certains shampoings solides, et obtenu à partir d’huiles végétales et de carbonate de potassium, tout comme le Sodium cocoyl Isethionate, dérivé de l’huile de coco.

Les shampoings solides que nous mettons en avant ne contiennent pas de produits agressifs ou nocifs. Vos cheveux ne sont pas gainés de silicones et sont donc propres et sains.

Comment choisir votre shampoing solide ?

Le choix de votre shampoing solide dépend avant tout de votre type de cheveux.

Cheveux normaux

Si vous avez les cheveux normaux, ni gras, ni secs, nous vous recommandons un shampoing solide composé d’huile de ricin, d’argile verte et d’huile essentielle de menthe. Il rend les cheveux plus forts et brillants tout en purifiant le cuir chevelu. Vegan, il ne contient aucun produit d’origine animale.

Un shampoing solide, composé de poudres indiennes comme le shikakai, une poudre ayurvédique obtenue à partir de l’acacia concinna, riche en saponines végétales, ou encore de poudre d’amla et de bhringaraj favorisant la pousse des cheveux, est un excellent choix. La poudre d’hibiscus est une bonne option également, connue pour assouplir, renforcer et faire briller les cheveux. À ces poudres indiennes, s’ajoutent parfaitement du rhassoul, cette argile purifiante venue du Maroc, et plusieurs huiles végétales comme celle de jojoba, de ricin, de chanvre et de noix de coco.

Un shampoing solide fabriqué à partir d’argiles est également conseillé : la kaolinite, une argile blanche très fine et la montmorillonite, une argile verte au pH neutre. Toutes deux absorbent les impuretés tout en douceur.

Cheveux secs

Si vos cheveux sont secs, nous vous recommandons un shampoing solide composé d’argile rose, d’huile végétale de baobab et d’huile essentielle d’ylang-ylang. Ces trois ingrédients rendent les cheveux forts et brillants et les nourrissent des racines aux pointes. Ils stimulent également la pousse et protègent le cuir chevelu.

Le shampoing solide composé d’huile d’argan, de kaolinite, d’argile rouge, d’huile de coco et d’huile essentielle d’orange douce est aussi tout à fait adapté.

Pour un après-shampoing solide spécial cheveux secs et abimés, les beurres végétaux comme le beurre de murmuru, extrait de la noix d’un palmier originaire du Brésil, riche en omégas 3 et en omégas 6, mais aussi le beurre d’avocat et de karité sont d’excellentes options. Choisissez des ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Cheveux gras

Si vos cheveux ont tendance à graisser rapidement, un shampoing au parfum litsée citronnée est particulièrement adapté. Optez pour un shampoing solide vegan, fabriqué à la main, sans sulfates, composé de rhassoul, une argile utilisée depuis des siècles pour ses vertus purifiantes, d’huile de coco et d’huile essentielle de litsée citronnée. Il apaise l’inflammation du cuir chevelu et régule la sécrétion de sébum.

Comment utiliser et entretenir un shampoing solide ?

Si la première utilisation peut perturber, habitués que nous sommes depuis l’enfance à nous laver les cheveux avec un produit liquide, l’habitude se prend très vite. Il suffit d’attraper le morceau de shampoing solide et de le passer sur sa tête et ses cheveux préalablement mouillés, comme on le fait sur le corps avec un savon. Ce mode d’application présente l’avantage de stimuler la circulation sanguine en massant le cuir chevelu.

Il faut ensuite masser ses cheveux, laisser agir quelques minutes et rincer à l’eau claire, comme avec un shampoing liquide. Les shampoings solides naturels ne contenant pas de tensio-actifs sulfatés agressifs comme les shampoings industriels, il est possible que vous obteniez moins de mousse. Rassurez-vous : la mousse n’est pas indispensable à un bon lavage ! Vos cheveux seront dans tous les cas nettoyés en profondeur, beaucoup mieux que lorsqu’ils sont artificiellement gainés par les silicones.

Le bloc de shampoing doit pouvoir se solidifier à nouveau totalement avant d’être réutilisé. Il ne faut donc pas le conserver dans un pot hermétiquement fermé, ce qui l’empêcherait de sécher, mais sur un porte-savon permettant l’aération et l’évacuation de l’eau, ou suspendu dans un petit filet de lavage au-dessus de la douche, par exemple. Plus votre savon sèchera entre deux utilisations et plus vous prolongerez sa durée de vie.

Si vous devez transporter votre shampoing et que celui-ci n’a pas eu le temps de sécher complètement, vous pouvez tout simplement le mettre dans un gant de toilette ou bien dans une boîte qui ne craint pas la corrosion. Il existe également des petites pochettes à savon imperméables qui permettent de transporter son shampoing solide en toute sécurité même lorsqu’il n’est pas entièrement sec. Si vous prenez l’avion, vous pouvez sans problème placer vos cosmétiques solides dans votre bagage cabine. Pratique si vous voyagez léger et souhaitez gagner du temps à l’enregistrement !

Astuce zéro déchet : fabriquer un shampoing solide à partir de chutes

Lorsque vous arrivez à la fin de votre bloc de shampoing solide, il est parfois tentant de jeter le petit morceau restant, difficile à prendre en main, et de le remplacer par un bloc tout neuf. Vous pouvez tout à fait rassembler au fil du temps ces chutes dans un petit sac et les fondre pour reformer un shampoing solide ! Idéalement, utilisez des chutes du même modèle pour éviter de mélanger les compositions. Faites simplement fondre ces différentes chutes dans une casserole à feu doux, mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène, placez ce mélange dans un moule et démoulez le bloc de shampoing lorsqu’il est bien sec. Laissez encore sécher quelques jours si besoin.

Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte
dès 45 €
Retours facile et offert
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés