Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

À Fouesnant, des plages resteront fermées tout l’été pour protéger des espèces rares d’oiseaux Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. À Fouesnant, des plages resteront fermées tout l’été pour protéger des espèces rares d’oiseaux

À Fouesnant, des plages resteront fermées tout l’été pour protéger des espèces rares d’oiseaux

Certaines plages du côté de Fouesnant dans le Finistère resteront fermées jusqu’au 31 août… pas à cause du coronavirus, mais pour protéger des espèces d’oiseaux menacées. On vous en dit plus dans cet article.

Ce n’est pas toujours la faute du coronavirus ! Cette fois, si certaines plages resteront fermées tout l’été du côté de Fouesnant dans le Finistère, c’est pour préserver certaines espèces d’oiseaux rares et protégées. Le point sur la réglementation en vigueur cet été. 

La plupart des plages de Fouesnant ont rouvert

La plupart des plages de la commune de Fouesnant ont rouvert avant la fin du mois de mai et les règles qui s’y appliquent suivent les directives nationales : les promenades, activités nautiques et loisirs individuels sont autorisés du lever au coucher du soleil. Se promener, faire son footing, se baigner et pratiquer des activités nautiques ou de loisir sur la plage est autorisé, à condition de ne pas se regrouper et sous réserve que la qualité de l’eau le permette. 

Les activités de plaisance sont de nouveau autorisées sur les ports de Mousterlin, de Beg-Meil et du Cap-Coz, et on peut aller se baigner ou pêcher à pied « sur les plages de Kerleven, à La Forêt-Fouesnant, et celles du Trez, du Coq, de la Pointe Saint-Gilles et du Letty à Bénodet », apprend-on dans Le Télégramme. Les activités nautiques et sportives sont aussi possibles sur ces plages. 

Certaines plages resteront fermées tout l’été 2020

Cette année, la municipalité de Fouesnant a souhaité protéger les oiseaux rares qui nichent sur certaines plages, c’est pourquoi elles resteront fermées aux promeneurs jusqu’à fin aout. 

« La présence de chiens, de promeneurs et de cyclistes à la Mer Blanche perturbe, en période de nidification, plusieurs espèces d’oiseaux. En particulier sur les plages, où l’on trouve le gravelot à collier interrompu, espèce rare et protégée », a précisé la mairie. 

Interdiction donc pour les piétons et les vélos de circuler sur le chemin situé le long de la Mer Blanche, « le chemin en haut des dunes et une partie de la plage de Kerler, allant du parking jusqu’à la flèche de la Mer Blanche », a précisé Ouest France.

Il est également interdit de se promener sur les plages nord et est de Saint-Nicolas aux Glénans. Toute la plage de Bananec est interdite d’accès ainsi qu’une portion de la plage, côté est de Kerambigorn.

En outre, la municipalité a rappelé que ni les chiens (même en laisse) ni les chevaux ne sont autorisés sur les plages du Fouesnant entre le 1er juin et le 30 septembre.