Le lin français, un textile plus écologique que le cotonLecture : 5 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Le lin français, un textile plus écologique que le coton

Le lin français, un textile plus écologique que le coton

À la différence du coton, souvent cultivé en Inde ou en Chine et qui nécessite de grandes quantités d’eau, le lin est produit à 80 % en Europe, et la France en est le premier producteur mondial. Facile à cultiver, cette plante ne nécessite pas d’irrigation et peu voire pas de pesticides. Léger et résistant, le textile qui en est issu est une alternative 100 % écologique au coton.

Le lin, une culture ancienne et écologique

Le lin est une des plus anciennes matières textiles : les plus vieux fragments ont été découverts en Géorgie et auraient été tissés il y a 36 000 ans. Originaire d’Égypte, cette plante aurait été importée en Europe par les Phéniciens, où elle aurait par la suite été adoptée par les Grecs et les Romains.

 

Aujourd’hui, la France en est le premier producteur mondial, avec 150 000 tonnes par an et pas moins de 80 % de la production, qui est majoritairement européenne. Il est essentiellement cultivé dans la partie nord du pays, en bordure maritime, notamment en Normandie.

Sac à baguette en lin français bio, roll top, et bouton en liège recyclé
Sac à baguette « roll top » en lin français bio et bouton en bouchon de liège recyclé de vins naturels.

Alors que la production d’1 kg de coton nécessite, en fonction des techniques utilisées, entre 5 400 et 19 000 litres d’eau, la culture du lin n’a pas besoin d’irrigation, la plante se contentant de l’eau de pluie. Par ailleurs, elle ne nécessite que peu de pesticides, voire pas du tout si elle est cultivée en bio.

Cerise sur le gâteau : ses racines retiennent le CO2, et on estime que la culture du lin en Europe permet de retenir chaque année 250 000 tonnes de CO2. Enfin, sa transformation est également naturelle et ne nécessite pas de recourir à des produits chimiques, et les différentes étapes de fabrication sont peu gourmandes en énergie.

Filtre à infusion en lin français bio
Ce filtre à infusion réutilisable est fabriqué en lin biologique et certifié Oeko-Tex. Il est confectionné chez nous, dans notre atelier en Normandie. Une fois utilisé, vous pouvez le laver à l’eau ou en machine.

Le lin, un textile aux nombreuses vertus

Le lin présente de nombreux avantages. Premièrement, il s’agit donc d’une alternative 100 % écologique aux tissus synthétiques, mais aussi au coton.

Attention toutefois à choisir des vêtements en lin tissés en France, comme le proposent de plus en plus de marques. En effet, si la France est le premier producteur mondial de lin, 80 % de la production est filée en Asie, en raison de la fermeture des filatures françaises. Toutefois, certains grands groupes textiles, comme Velcorex, réintroduisent des machines à filer le lin au sein de leurs entreprises. La coopérative Linportant, près de Caen, œuvre également en faveur d’un circuit court.

Filtre à café en lin français bio
Ce filtre à café réutilisable est fabriqué en lin biologique et certifié Oeko-Tex. Il est confectionné artisanalement en Normandie. C’est une belle alternative au filtre à café en papier jetable. Une fois utilisé, vous pouvez le rincer à l’eau ou le mettre à la machine à laver.

Le lin est un textile thermorégulateur, qui s’adapte aux variations de température : il conserve la chaleur et tient chaud en hiver, et est connu pour ses propriétés respirantes en été. Il est également absorbant, ce qui est particulièrement appréciable quand il fait chaud et qu’on a tendance à transpirer. Il peut absorber jusqu’à 20 % d’humidité sans rien laisser paraître, et sèche très rapidement sans laisser de trace.

C’est aussi un tissu très résistant, qui ne forme pas de peluches au fil du temps et ne se déforme pas. Par ailleurs, s’il a tendance à être un peu rugueux, il s’adoucit au fur et à mesure des passages en machine.

Le lin permet donc de concevoir des vêtements agréables à porter, mais aussi du matériau isolant, du garnissage pour l’intérieur des véhicules ou encore des panneaux agglomérés. Par ailleurs, ses graines sont riches en omégas 3 et peuvent être utilisées en cuisine, tout comme l’huile qui en est extraite. Cette plante écologique est donc aussi précieuse que respectueuse de l’environnement.