Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

7 idées de réutilisation de ses coquilles d’œufs dans le jardin Lecture : 5 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. 7 idées de réutilisation de ses coquilles d’œufs dans le jardin

7 idées de réutilisation de ses coquilles d’œufs dans le jardin

Nous avons pour habitude de jeter nos coquilles d’œufs. Pourtant, elles ont de nombreuses vertus, notamment pour les plantes et les potagers. Riches en minéraux, elles constituent un excellent engrais naturel et ont la capacité d’éloigner les nuisibles. Voici 7 idées pour les réutiliser dans le jardin.

Les coquilles d’œufs finissent trop souvent à la poubelle. Si nous connaissons la richesse des œufs, nous ignorons parfois que leur coquille est un véritable trésor, contenant plus de 95 % de minéraux comme le carbonate de calcium, le magnésium, le potassium, le fer ou encore le phosphore. On y trouve aussi des protéines et du manganèse, un oligo-élément. Voici 7 idées pour réutiliser ses coquilles d'oeufs dans le jardin.

Les coquilles d’œufs au compost

Les coquilles d’œufs, même si elles ont été cuites, sont un excellent apport au compost. Il est important de les réduire en petits morceaux, grâce à un rouleau à pâtisserie par exemple, pour accélérer leur décomposition.

Leur présence permet d’aérer le compost en augmentant la présence d’oxygène et de renforcer les galeries creusées par les vers et autres micro-organismes qui contribuent à la dégradation des déchets organiques. Leurs minéraux enrichissent le compost et régulent son taux d’acidité.

Si vous n’avez pas de composteur, vous pouvez enterrer les coquilles d’œufs brisées directement au pied de vos plantes pour leur servir d’engrais naturel.

Éloigner les limaces et les escargots

Réutiliser des coquilles d'oeufs

Les escargots et les limaces sont de redoutables prédateurs pour les végétaux. Les coquilles d’œufs brisées forment une excellente barrière contre les rampants, qui ne se risquent pas sur ce terrain tranchant.

Pour les éloigner, il vous suffit de déposer vos coquilles d’œufs broyées au pied des plants de fruits, légumes et plantes que vous souhaitez protéger.

Des godets naturels pour semer les graines

Il existe plusieurs techniques de semis selon les espèces cultivées. S’il est possible de semer directement en pleine terre les grosses graines (betterave, épinard, haricot, pois, ou fèves par exemple), la technique du godet est recommandée pour les légumes formant des plants plus volumineux, comme les tomates, les aubergines, les courgettes, le poivron ou encore le potiron.

Plutôt que d’acheter de nombreux godets en plastique, vous pouvez utiliser des coquilles d’œufs. Coupez vos coquilles en deux et percez au fond de chacune d’entre elles un petit trou pour permettre l’évacuation de l’eau. Placez ces demi-coquilles dans une boîte à œufs pour éviter qu’elles ne se renversent, remplissez-les de terreau et semez-y vos graines.

Lorsque vos plantes sont prêtes à être repiquées, il vous suffit alors de casser la base de l’œuf et de le déposer directement en terre. Les coquilles libèreront leurs minéraux tout au long du processus de biodégradation.

Prévenir et éliminer la cloque du pêcher

Réutiliser des coquilles d'oeufs

La cloque du pêcher est une maladie provoquée par un champignon qui peut causer de gros dégâts. Les coquilles d’œufs sont très efficaces pour repousser ce champignon. Pour cela, il est impératif d’utiliser uniquement des coquilles n’ayant pas été cuites et contenant encore, idéalement, un peu de jaune et de blanc d’œuf.

Broyez grossièrement vos coquilles d’œufs et placez-les dans des filets à agrumes, très résistants. Lors de la floraison du pêcher, suspendez deux ou trois sachets à divers endroits de l’arbre. Renouvelez chaque mois. En prévention ou en remède, les résultats sont surprenants !

Lutter contre le ver du poireau

Le ver du poireau est un parasite qui est pondu au mois d’août par un papillon nocturne, Acrolepia assectella, sur les feuilles du poireau. Ces œufs donnent naissance à des petites chenilles qui creusent des galeries essentiellement dans la partie verte du légume, parfois dans la partie blanche, rendant ainsi le poireau irrécupérable.

Pour lutter contre ce ver, les coquilles d’œufs non cuites peuvent être extrêmement efficaces à condition d’être minutieusement préparées. Il vous faut tout d’abord percer un petit trou en haut de l’œuf cru et un trou un peu plus large à la base. Soufflez doucement par le plus petit trou et faites sortir l’œuf.

Autour de vos poireaux, plantez des bâtons d’une hauteur d’environ 50 cm, espacés chacun de deux mètres, et plantez délicatement vos coquilles d’œufs au sommet des bâtons par le trou le plus grand. Les papillons viendront pondre dans les coquilles et vos poireaux seront épargnés.

Les coquilles d’œufs pour des tomates en pleine santé

Réutiliser des coquilles d'oeufs

Les tomates sont sujettes à diverses maladies, dont la nécrose apicale ou « cul noir ». Cette nécrose est due à un manque de calcium.

Réduisez des coquilles d’œufs (celles-ci peuvent avoir été cuites) en fine poudre à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et disposez cette poudre au fond du trou de plantation des tomates. Les plants vont grandir en pleine santé, grâce à l’apport en calcium des coquilles.

Drainer la terre des plantes en pot

Plutôt que de disposer des cailloux ou des billes d’argile, vous pouvez utiliser des coquilles d’œufs concassées pour assurer un bon drainage de la terre de vos plantes en pot. Les coquilles étant biodégradables, il faudra les remplacer tous les ans ou tous les deux ans, au moment du rempotage.

Vos plantes bénéficieront ainsi non seulement d’une terre humide sans stagnation de l’eau, mais également des minéraux contenus dans les coquilles.