Calcul de l’impact carbone de mes déplacements sur le climatLecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. déplacement
  4. Calcul de l’impact carbone de mes déplacements sur le climat

Calcul de l’impact carbone de mes déplacements sur le climat

Ecolab, un service numérique de l’Ademe, l’Agence de la transition écologique, a mis au point un simulateur pour permettre aux citoyens de calculer l’impact environnemental de leurs déplacements, et les inciter à adopter les bons réflexes pour le climat. À vous de jouer, réalisez ici votre bilan carbone !

Calcul et score du bilan carbone de mes déplacements sur le climat avec Ecolab

 

Bilan carbone de mes déplacements : un simulateur pour s’acheminer vers la neutralité carbone

Dans le cadre de la loi européenne sur le climat, l’Union européenne s’est engagée, à l’horizon 2050, à atteindre la neutralité carbone pour contenir à 1,5 degré le réchauffement climatique. Cette notion de neutralité repose sur un équilibre entre les émissions de carbone et leur absorption par les puits de carbone (à savoir les forêts, les océans ou encore les sols).

Concrètement, cela implique de diviser au moins par 6 nos émissions de carbone, et à atteindre l’objectif de moins de 2 tonnes de carbone émises par personne et par an.

Le simulateur bilan carbone de mes déplacements permet donc de mesurer, dans le seul secteur que sont les transports, dans quelle mesure cet objectif peut être atteint, et quelles actions peuvent être individuellement mises en place pour s’en approcher.

Par exemple, un seul aller-retour Paris-New York en avion suffit à excéder ce plafond, puisqu’il est responsable de l’émission de 2,6 tonnes de CO2 par passager. Le même problème se pose avec la voiture, 10 000 km produisant 2,53 tonnes de CO2, sachant qu’un Français parcourt en voiture en moyenne 12 000 à 13 000 km par an.

Ce simulateur impact carbone permet donc une prise de conscience de son propre impact environnemental, et incite à réfléchir aux aménagements à mettre en place pour s’approcher de la neutralité carbone.

Le transport, première source d’émissions de gaz à effet de serre de mon impact carbone

Le transport est responsable de 31 % des émissions de GES en France, ce qui en fait l’activité responsable du plus grand nombre d’émissions.

Bien sûr, il ne s’agit là pas uniquement du transport de personnes, mais aussi du transport de marchandises.

  • Toutefois, 56 % des émissions liées à la circulation sur route sont le fait de véhicules particuliers,
  • contre 21 % pour les véhicules utilitaires légers
  • et 23 % pour les poids lourds.

Pourtant, la voiture est le premier moyen de transport chez les Français, alors même qu’un trajet sur deux en voiture ne fait que 5 km, et pourrait donc être réalisé à vélo, ce qui permettrait d’économiser à chaque fois plus d’un kilo de CO2.

Pour les trajets plus longs, les différences en termes d’émissions de GES sont encore plus marquées.

Ainsi, un trajet de 100 km produit les quantités de CO2 suivantes (en incluant la quantité de CO2 émise par la production et la distribution de l’énergie) selon les moyens de transport :

  • 410 g en RER
  • 529 g en train Intercités
  • 2 kg en voiture électrique
  • 2,5 kg en TER
  • 3,5 kg en car
  • 6,2 kg en scooter et moto légère
  • 17 kg en moto
  • 19 kg en voiture

Pour un trajet encore plus long, le simulateur bilan carbone permet de prendre la mesure de l’impact carbone de l’avion. Alors qu’un trajet de 500 km en TGV n’émet que 865 g de CO2, il faut compter pas moins de 115 kg lorsque cette distance est parcourue en avion.