Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Comment participer au comptage des oiseaux durant le confinement ? Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Comment participer au comptage des oiseaux durant le confinement ?

Comment participer au comptage des oiseaux durant le confinement ?

En période de confinement, on peut se sentir un peu à l’étroit. La LPO vous invite à vous mettre à la fenêtre, sur votre balcon ou dans votre jardin 10 minutes par jour et de l’aider à réaliser des comptages d’oiseaux ! Ça vous tente ?

La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) vous propose de l’aider à participer au comptage des oiseaux depuis chez vous. Vous avez seulement besoin de 10 min et d’observer les volatiles présents dans votre environnement. De quoi vous rendre utile et passer un joyeux moment en période de confinement. On vous en dit plus dans cet article. 

La LPO lance un défi aux personnes confinées

Observer les oiseaux

« Dans cette période de crise grave, justement il faut qu’on trouve des réconforts, du plaisir »

a déclaré Yves Vérilhac, le directeur général de la LPO à France Inter. Pour lui, le confinement a aussi des avantages. On peut

« en profiter pour faire ce qu’on ne fait pas en temps normal, c’est-à-dire à s’intéresser à ce qui nous entoure ».

Pour nous encourager à mettre le nez à la fenêtre ou à descendre quelques minutes dans le jardin, la ligue a lancé un défi, « Confinés mais aux aguets ». Elle invite ceux qui souhaitent participer à observer et compter les oiseaux qui se posent devant notre fenêtre, notre balcon ou dans notre jardin.

Une activité sympa qui permet de nous aérer 

Que l’on télétravaille ou que l’on s’occupe des enfants, cette activité défi peut permettre à tout le monde de faire une pause d’écran de 10 minutes ! 

« Si vous avez deux rouges-gorges dans votre jardin, vous notez, vous attendez, vous observez pendant une heure, vous allez voir, il se passe toujours quelque chose quand on regarde la nature, on ne s’ennuie jamais »

assure Yves Vérilhac qui observe les oiseaux depuis l’âge de 10 ans. 

Les oiseaux, je n’y connais rien !

Vous ne savez pas reconnaître une mésange d’une grive ? Et bien moi non plus, mais c’est une chouette occasion d’apprendre, non ? Pour aider les ornithologues débutants que nous sommes, la LPO met à disposition une fiche de comptage où figurent des dessins en couleur des oiseaux que l’on voit le plus dans nos régions. Avec les illustrations sous les yeux, tout le monde peut participer ! 

Vous pouvez ensuite enregistrer vos données sur le site internet de l’Observatoire. Cela permettra de savoir

« où auront été observés le plus d’oiseaux et d’améliorer la connaissance que nous avons des oiseaux en ce début de période de reproduction »

a expliqué la LPO sur son site.