Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Des mésanges contaminées par une bactérie : comment les aider ? Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Des mésanges contaminées par une bactérie : comment les aider ?

Des mésanges contaminées par une bactérie : comment les aider ?

Depuis le début du printemps, les associations de protection des animaux reçoivent de nombreux signalements concernant des mésanges malades ou retrouvées mortes. Elles sont pour la plupart victimes de la bactérie Suttonella ornithocola. Que peut-on faire pour les aider ?

Les mésanges de nos jardins, et plus particulièrement les mésanges bleues adultes, sont actuellement victimes d’une épidémie de Suttonella ornithocola, une bactérie qui provoque des pneumonies chez ces oiseaux. Y a-t-il quelque chose à faire pour éviter la contamination et les aider ? Réponses dans cet article. 

Qu’est-ce qui rend les mésanges malades ? 

« Depuis la mi-mars, nos observateurs nous signalent un nombre important de décès chez les mésanges, en particulier chez les mésanges bleues. Ce sont principalement des adultes », explique Anne Weiserbs biologiste, et ornithologue chez Natagora, l’association de protection de la nature.

« L’Allemagne a connu le même problème. Des oiseaux ont été analysés. Ils sont contaminés par une bactérie, la Suttonella ornithocola ».

Au printemps 2020, l’épidémie « touche principalement l’Allemagne, et dans une moindre mesure les pays voisins : Pays-Bas, Belgique (des cas signalés dans le Brabant wallon par exemple), Grande-Bretagne et est de la France (Lorraine) », selon ornithomedia.com.

Comment reconnaître les mésanges malades ? 

Les oiseaux malades sont « repérés à proximité des mangeoires : ils sont apathiques, se pelotonnent, restent au sol, ne tentent pas de s’enfuir quand on s’approche d’eux, et ils tombent enfin sur le côté », explique ornithomedia.

La bactérie leur causerait des problèmes respiratoires et les empêcherait de s’alimenter. 

Si vous trouvez un oiseau malade ou mort, des précautions doivent être prises : la bactérie n’est pas transmissible à l’Homme, mais il est toujours prudent de manipuler les oiseaux avec des gants jetables, car ils peuvent être porteurs d’agents pathogènes. 

Peut-on faire quelque chose pour aider les mésanges ? 

L’infection à la bactérie Suttonella ornithocola connaît généralement un pic saisonnier au printemps. Elle devrait progressivement disparaître en se rapprochant de l’été. 

La bactérie se transmet facilement entre oiseaux et les mangeoires étant des lieux où ils se rassemblent, mieux vaut arrêter de les nourrir pendant 2 à 4 semaines si vous suspectez un cas. 

« Nettoyer et désinfecter (par exemple à l’eau de Javel diluée) les mangeoires et les bassins et les laisser sécher », recommandent également les spécialistes.

Les déplacer régulièrement permet d’éviter que les salissures s’accumulent au même endroit.

Comme chez les humains, plus les lieux sont propres et désinfectés, moins les maladies se propagent. C’est pourquoi retirer les fientes ou les saletés s’avère également utile et il est conseillé de changer régulièrement l’eau laissée aux oiseaux. 

Effectuer un signalement

Les mésanges malades ont souvent un aspect gonflé en plus de leur comportement apathique. Elles sont donc assez faciles à repérer. Pour aider les associations de protection des animaux, vous pouvez effectuer des signalements. 

En France, le réseau SAGIR s’intéresse aux maladies des oiseaux. En Belgique, vous pouvez signaler une mésange contaminée ou décédée sur le site Observations.be.