Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

DIY : fabriquer sa peinture pour le bois à base de farine Lecture : 7 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : fabriquer sa peinture pour le bois à base de farine

DIY : fabriquer sa peinture pour le bois à base de farine

Si vous avez des éléments en bois à peindre chez vous, essayez d’opter pour une alternative écologique à la peinture traditionnelle. La peinture à la farine va vous étonner !

Les bois intérieurs ou extérieurs ont besoin d’être protégés par de la peinture pour tenir dans le temps. De plus, cela leur permet d’obtenir un bon coup de jeune en un rien de temps. Cependant, les peintures conventionnelles présentent de nombreux inconvénients, en plus du coût très élevé. Voici une alternative à base de farine qui risque de grandement vous étonner !

Protéger le bois dedans, comme dehors

Peinture à la farine pour le bois

Le bois est un matériau écologique lorsqu’il est certifié FSC ou qu’il est issu de forêts durables. Très tendance, il réchauffe l’atmosphère d’une pièce. Utilisé en intérieur, comme en extérieur, il a tendance à « bouger » et changer d’aspect.

Soumis aux intempéries, son esthétisme varie aussi très rapidement. C’est pourquoi il est important de bien protéger son bois, notamment avec de la peinture adaptée. Mais celles-ci coûtent cher et sont surtout peu écologiques.

Peinture à la farine

Une alternative à base de farine

Il existe pourtant une alternative saine, à base de farine déjà utilisée depuis longtemps chez nos amis les Suédois. Elle a été abandonnée durant les années 60 au profit des peintures plus industrielles. Mais elle revient en force poussée par les initiatives écologiques.

Elle est d’ailleurs plus connue sous le nom de « peinture au blé » ou « peinture à l’ocre ». Et ne pensez surtout pas qu’il s’agisse d’une peinture peu fiable et durable ! Bien au contraire ! Elle est même mono couche, très résistante et non toxique. De plus, elle résiste aux UV et aux intempéries, notamment aux hivers rigoureux de Suède.

Elle s’utilise aussi bien dehors que dedans et se décline aujourd’hui en divers coloris pour toutes vos boiseries. Volets, cabanons, pergolas, portes de maisons, elle convient à tous types de bois, du brut, en passant par le neuf ou l’ancien. Cette peinture a la particularité de ne pas s’écailler et résiste entre 5 et 10 ans. Elle est donc aussi performante qu’une lasure et ne nécessite pas de décaper la surface déjà peinte pour appliquer une nouvelle couche. Autre avantage, elle sèche en 1 heure !

Alors pour environ 3,40 euros le litre, seriez-vous prêt à tenter l’expérience de la peinture à la Suédoise ? Voici comment la fabriquer facilement chez vous.

Fabriquer sa propre peinture à base de farine

Cette peinture peut être réalisée par tout le monde. Elle ne contient aucun ingrédient nocif pour la santé, ni même aucun composé organique volatil (COV). Elle peut être appliquée sans aucun problème dans les intérieurs, y compris dans une chambre d’enfant.

Vous aurez besoin de moins d’une heure pour fabriquer votre peinture à la farine. Vous pouvez tout à fait la préparer en intérieur si besoin, car elle ne dégage pas d’odeur.

Voici ce qu’il vous faut pour une dizaine de litres (soit environ 35 m²) :

  • 700 g de farine de blé
  • 8 litres d’eau
  • 2,5 kg de terre colorante
  • 250 g de sulfate de fer
  • 1 litre d’huile de lin
  • 100 ml de savon noir liquide
  • Une grosse marmite en métal ou un gros seau en plastique
  • Un fouet
  • Une cuillère en bois

Dans une grande cocotte, faire bouillir 7 litres d’eau et diluer la farine dans le litre restant.

Versez le mélange farine/eau dans l’eau bouillante et laissez chauffer durant 15 minutes sans cesser de remuer.

Ajoutez ensuite les pigments (terre colorante) et le sulfate de fer, tout en continuant de remuer pour éviter la formation de grumeaux. Continuez de mélanger encore 15 minutes.

Ajoutez l’huile de lin, puis mélangez de nouveau la préparation pendant 15 minutes.

Finissez par ajouter le savon noir et mélangez encore quelques minutes.

Retirez du feu et laissez refroidir.

Dès que la peinture est froide, elle est prête à utiliser. Si celle-ci a du mal à tirer sur le bois, rajoutez un tout petit peu d’eau afin de la rendre plus liquide. Attention, plus vous allez rajouter de l’eau et plus elle perdra son pouvoir couvrant. Allez-y à tâtons, jusqu’à trouver la texture adéquate.

Est-il possible de faire toutes les couleurs avec cette peinture à la farine ?

Il est fortement recommandé d’utiliser des pigments de terre colorée pour donner une teinte à votre peinture à la farine. Les colorants synthétiques ne sont pas durables et peuvent aussi altérer les performances de la peinture naturelle.

La terre colorée est plus économique et conserve les bonnes qualités techniques et durables de la peinture à la farine. Elle existe en près d’une cinquantaine de coloris différents, ce qui laisse tout de même un choix non négligeable.

À savoir que plus le pigment de couleur choisi est foncé et plus la peinture sera résistante aux aléas du temps.

Comment appliquer la peinture à la farine ?

Si vous appliquez une nouvelle couche sur une précédente à la farine, vous n’avez qu’à nettoyer au savon la surface à peindre. Si vous devez peindre pour la première fois vos boiseries avec de la peinture à la farine, vous devez poncer et nettoyer toute la surface avant l’application.

Attendez que le bois soit bien sec pour peindre et n’ayez pas peur d’utiliser une certaine quantité de peinture. Évitez aussi d’appliquer la peinture en plein soleil. Elle sèche très vite et le bois chaud ne vous permettra pas de bien l’appliquer. De même, évitez de peindre par temps trop froid.

Lors du premier passage, si vous utilisez un pinceau ou un rouleau, vous verrez des aspérités qui sont tout à fait normales. Vous pourrez les retirer en attendant que la peinture sèche un peu. Pour cela, il vous faudra une éponge humide et propre que vous passerez sur vos surfaces.

Il est conseillé de recommencer l’opération au bout de 2 ans après la toute première utilisation de peinture à la farine. Vous en aurez ensuite pour une dizaine d’années de tranquillité. Entre 8 et 10 ans plus tard, nettoyez vos boiseries à l’eau et appliquez deux nouvelles couches de peinture pour 10 nouvelles années !

Après votre session de peinture, nettoyez vos pinceaux directement à l’eau.