Fabriquer un antipuce naturel pour son chatLecture : 8 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Fabriquer un antipuce naturel pour son chat

Fabriquer un antipuce naturel pour son chat

Le doux ronronnement de votre matou est ponctué de grattages intempestifs ? Difficile pour votre chat de se laisser aller à un gros câlin ou à son passe-temps favori, la sieste, quand des petites bêtes le gênent et le démangent sans cesse. Vous souhaitez y remédier sans avoir recours aux pipettes chimiques, toxiques, chères et polluantes ? Lancez-vous dans la fabrication d’un spray antipuces à base de plantes. Un DIY efficace, sans danger, 100 % naturel et zéro déchet.

 

La recette pour faire un spray antipuce naturel pour chat

De quel matériel avez-vous besoin ?

Cette recette à base de plantes est simple et rapide à réaliser, elle nécessite 5 instruments.

  • Un bol
  • Un saladier
  • Un chinois ou une passoire fine
  • Un vaporisateur
  • Une bouilloire

Les 4 ingrédients nécessaires

Si vous cultivez déjà des herbes aromatiques et médicinales chez vous, il est possible que vous disposiez des quatre ingrédients nécessaires à cette préparation dans votre jardin ou sur votre balcon. Si ce n’est pas le cas, la recette est réalisable également à partir de végétaux séchés. Privilégiez alors des plantes issues de l’agriculture biologique afin de limiter l’exposition aux pesticides pour votre chat.

  • Du romarin, pour son action antiseptique et ses vertus fortifiantes sur le poil de votre animal
  • Des fleurs de lavande, leur odeur a un effet répulsif sur les puces et antistress sur les animaux de compagnie
  • Des feuilles de menthe douce, reconnue comme un anti-nuisible naturel, la menthe a un effet sur les tiques également
  • De la verveine citronnelle ou de la citronnelle séchée, aux propriétés antifongiques elles soulagent les effets des piqures

La réalisation

Rien de plus facile pour cette recette végétale d’antipuce naturel pour chat qui est en réalité une simple infusion de plantes.

  • Faites bouillir l’équivalent d’un bol d’eau
  • Placez dans le saladier une poignée de chaque ingrédient
  • Recouvrez avec l’eau chaude
  • Laissez infuser et refroidir
  • Filtrez les feuilles pour ne conserver que l’infusion
  • Remplissez votre pulvérisateur

Votre spray antipuce naturel pour chat est prêt ! Cette lotion ne contient aucun produit chimique ni aucun conservateur, elle se maintient donc à peu près 15 jours maximum à température ambiante.

Comment appliquer le spray antipuce naturel à base de plantes sur votre chat ?

Il vous suffit de vaporiser directement le spray sur les poils de votre chat. Pas besoin de lui faire prendre un bain de lotion antipuce, plusieurs petits pschitt par-ci par-là suffiront à diffuser les effets des végétaux. Aucun risque si votre animal se lèche, les plantes sont inoffensives. Vaporisez également les surfaces en contact direct avec votre boule de poils : coussin, canapé...

En traitement curatif

Vous avez constaté une infestation de parasites ? Appliquez le spray maison tous les jours sur votre animal jusqu’à ce que les puces disparaissent. Puis continuez à vaporiser une fois par semaine pendant environ 1 mois. Ensuite espacez les applications à raison d’une fois par mois.

Traitez en même temps les autres animaux de compagnie de la maison : cette lotion naturelle convient autant pour les chats adultes que les chatons et les chiens.

N’oubliez pas de pulvériser également les surfaces avec lesquelles ils entrent en contact. Pour traiter les sols de type parquet, vous pouvez ajouter environ 50 % de vinaigre blanc à votre préparation après infusion. Vous obtiendrez ainsi une quantité suffisante à répartir dans les rainures de bois.

Vinaigre d’alcool bio 6 % 1 l
Le vinaigre d’alcool est idéal pour fabriquer des conserves de légumes, mais vous pouvez également l’utiliser pour l’entretien de la maison et détartrer les w.c. ou la robinetterie.

 

En traitement préventif

Selon la sensibilité de votre animal aux parasites et selon son mode de vie : extérieur ou intérieur, utilisez votre préparation DIY antipuce naturel pour chat une fois par mois ou au minimum à chaque changement de saison. Vaporisez également ses lieux de sieste favoris, et n’ayez aucune crainte si c’est sur le lit de vos enfants, la recette n’est pas toxique pour eux non plus.

Existe-t-il d’autres astuces naturelles pour se débarrasser des puces ?

Certains chats sont tellement réticents face à de l’eau que vous imaginez déjà la scène à la simple idée de devoir vaporiser une solution liquide sur les poils de votre animal. Dans ce cas, sachez que d’autres solutions naturelles existent. Notamment la terre de diatomée, qui est une fine poudre semblable à de la farine. Elle a comme particularité d’être abrasive et absorbante, ce qui lui confère la capacité de percer la carapace des puces et de les déshydrater.

Il faut pour cela choisir de la terre de diatomée amorphe, à ne pas confondre avec la version calcinée qui est utilisable dans d’autres cas. Pour appliquer cet antipuce naturel, vous devez pouvoir manipuler votre chat un minimum. En effet, elle est très efficace contre les puces, mais elle ne doit pas être inhalée au moment de l’application, ni par votre chat, ni par vous-même si vous êtes fragile des bronches ou asthmatique.

Voici donc comment procéder. Couvrez la tête de votre chat avec une serviette, puis saupoudrez quelques poignées de terre de diatomée. Faites pénétrer la fine poudre dans le pelage de votre animal par des mouvements de caresses à rebrousse-poil. Une fois bien répartie ce n’est pas gênant si votre chat en lèche un peu, car c’est également un excellent vermifuge naturel.

Pourquoi vaut-il mieux traiter son chat avec un antipuce naturel ?

Les lotions antipuce vendues en grandes surfaces, en pharmacies ou en cabinets vétérinaires sous forme de spray ou de pipette sont plus dangereuses qu’il n’y paraît. Elles contiennent des produits chimiques qui peuvent se révéler hautement toxiques pour votre animal. Une mauvaise application peut entraîner une intoxication par ingestion du produit si votre chat se lèche à cet endroit. Ou encore votre chat peut faire une réaction allergique à certaines molécules.

De plus, ces préparations sont composées de puissants principes actifs qui sont dangereux pour l’être humain également, et en particulier pour les jeunes enfants. Or, il n’est pas si simple de faire comprendre à votre enfant et à son fidèle compagnon de jeu qu’ils doivent éviter les contacts pendant au moins une journée, et qu’ils ne dormiront pas ensemble cette nuit-là.

Sans oublier la question environnementale. Car avec ce type de produits, vous vous débarrassez des puces, certes, mais pas des déchets : pipettes, flacons en plastique et conservateurs chimiques sont autant de sources de pollution.

Quant aux colliers antipuce, votre boule de poils ne les supporte peut-être pas. Ou bien c’est votre choix de laisser votre animal vagabonder librement sans collier pour sa propre sécurité. En effet un félin qui sort en extérieur vit toutes sortes d’aventures dont vous n’êtes pas forcément témoin et au cours desquelles un collier peut devenir gênant.

Autant de raisons de vous détourner des antipuces chimiques au profit de solutions plus naturelles.

À quelle saison faut-il traiter son chat contre les puces ?

Les puces sont des parasites qui ne survivent pas aux basses températures. Un hiver très froid est donc généralement peu propice à une infestation. Les larves vont plutôt éclore au printemps quand les températures sont plus douces. C’est à cette saison en particulier qu’il faut faire preuve de vigilance et entamer un traitement préventif, que vous pouvez poursuivre à un rythme assez régulier et au moins à chaque changement de saison. Que votre chat soit allergique ou non aux piqures de puces, agir en prévention permet d’éviter les complications liées à ces parasites. En effet les puces peuvent transmettre des maladies ou provoquer des problèmes dermatologiques tels que des plaques, des croutes, des infections et des pertes de poils.

Toutefois les puces ne vivent pas uniquement au contact de votre animal. Une fois qu’elles ont piqué et se sont gorgées de sang, elles peuvent tout autant pondre leurs œufs dans tout l’environnement de votre matou. Du coussin où il dort jusqu’aux interstices des lattes du parquet, rien ne les arrête. Et une puce femelle peut pondre entre 20 et 50 œufs par jour. Il est donc également important de traiter tout l’environnement de votre compagnon à moustaches.

Gare aux huiles essentielles : naturelles, mais pas inoffensives

Les recettes d’antipuce à base d’huiles essentielles peuvent apparaître comme de bonnes alternatives face aux compositions chimiques. Pourtant, bien que naturelles les huiles essentielles ne sont pas sans danger pour votre animal de compagnie. Avec leur odorat très développé, les félins sont rapidement incommodés par les fortes concentrations dans l’air. Mais surtout, les chats sont très sensibles aux huiles essentielles, car leur foie n’a pas la capacité de les synthétiser correctement. Ce type de remède antipuce est donc susceptible de provoquer une intoxication.




Ces sujets peuvent vous intéresser