Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

La « boîte à champignons » fait pousser des pleurotes dans du marc de café recyclé Lecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Alimentation
  4. La « boîte à champignons » fait pousser des pleurotes dans du marc de café recyclé

La « boîte à champignons » fait pousser des pleurotes dans du marc de café recyclé

Collecter du marc de café pour faire pousser des pleurotes, il fallait y penser… Ce concept innovant qui cartonne en région Parisienne a été développé par « La boîte à champignon ». Le principe : récupérer du marc de café chez les professionnels pour cultiver ces petits champignons.

C’est dans des caves des Yvelines que sont cultivés des pleurotes. Ces petits champignons très goûteux poussent tout simplement dans un substrat de récupération : le marc de café. Celui-ci est récupéré chez des professionnels par « La boîte à champignons », qui pourront en retour savourer les pleurotes. Zoom sur ce concept innovant.

Une initiative lancée en 2011

Marc de café recyclé

Arnaud Ulrich et Grégoire Bleu ont constaté qu’un grand nombre de kilos de marc de café était jeté à la poubelle chaque jour. Connaissant les vertus de ce précieux « déchet », ils se sont alors lancé le défi de trouver une solution pour le réutiliser de façon intelligente et productive. Après plusieurs tests, les voilà fin prêts à se lancer. C’est donc en 2011 que « La boîte à champignons » voit le jour. Mais que font-ils vraiment ? Ils lient des partenariats avec des professionnels afin de récupérer le marc de café dans le but de faire pousser des champignons… Mais pas n’importe lesquels. En effet, ce sont des pleurotes de Monte Cristo.

Ces champignons en forme d’éventail poussent généralement sur le tronc des arbres. Le café étant issu d’un arbuste, il contient naturellement de la cellulose, composant nécessaire à la croissance des pleurotes. En ce sens, le marc de café ne pouvait être qu’un excellent substrat pour y faire pousser ce type de champignons.

Cependant, à lui seul, le marc ne peut pas être suffisant pour que naissent les pleurotes. En effet, il doit être agrémenté de copeaux de bois et de mycélium (molécule à l’origine du champignon). Sans parler de l’atmosphère des sous-bois qu’il est important de recréer.

Recréer la fraîcheur des sous-bois pour faire pousser les champignons en ville

Pleurotes

Il faut une quantité énorme de marc de café pour faire pousser une quantité raisonnable de pleurotes. C’est pourquoi les partenariats tissés avec les métiers de bouche comme des restaurateurs ou des cafés sont très importants. Ce sont donc des kilos de marc de café que « La boîte à champignons » récupère toutes les semaines. C’est l’équivalent de 49 millions de tasses de café qui ont ainsi pu être recyclées.

Mais s’est rapidement présentée une autre problématique : où et comment faire pousser les pleurotes en grande quantité ? Il faut un environnement plutôt humide et frais. C’est décidé, l’humidité d’une cave devrait faire l’affaire ! Et c’est donc dans un sous-sol des Yvelines que poussent les pleurotes de « La boîte à champignons ».

Quelques semaines plus tard… Les pleurotes sont là !

Il ne faut que quelques semaines pour que les champignons soient à maturité et puissent être dégustés.  

La petite culture de « La boîte à champignons » ne cesse de s’accroître. C’est aujourd’hui pas moins de deux tonnes de pleurotes qui sont ramassées chaque mois.

Une partie des champignons est alors redistribuée aux établissements partenaires, pour un échange donnant/donnant en circuit fermé. Quant au reste, il est revendu aux grandes surfaces en tant que produit local dans les rayons de légumes frais. Les plus grands chefs étoilés parisiens cuisinent désormais aussi les pleurotes de « La boîte à champignons » ! Fort de leur expérience, l’entreprise se réinvente et devient UpCycle pour proposer une offre aux professionnels.

Pleurotes à cultiver

Cependant, « La boîte à champignon » continue d’exister et propose désormais aux particuliers de produire eux-mêmes leurs propres pleurotes. Ils ont alors créé une petite boîte remplie de substrat pour qu’au contact de l’eau, les champignons puissent pousser dans la cuisine.