Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

La Tricyclerie débarque à Poitiers pour revaloriser les biodéchets Lecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. La Tricyclerie débarque à Poitiers pour revaloriser les biodéchets

La Tricyclerie débarque à Poitiers pour revaloriser les biodéchets

La semaine européenne de la réduction des déchets à Poitiers a mis en lumière une initiative pour le moins originale : la collecte de biodéchets à vélo dans la ville. Les Tricycleurs collectent les déchets organiques pour les revaloriser par la suite. Explications.

Restaurateurs, magasins et maraîchers poitevins, tenez-vous prêts ! Les Tricycleurs arrivent pour collecter vos biodéchets ! Comment ? À vélo, pardi ! Moins de pollution, plus de revalorisation de déchets et surtout un riche compost à la clé. Si l’initiative existe déjà dans plusieurs villes françaises, l’association « La Tricyclerie » innove à Poitiers.

Le ramassage des biodéchets à vélo et remorque 

Dans la ville de Poitiers, l’association La Tricyclerie s’engage à ramasser les biodéchets des professionnels, essentiellement des restaurateurs, magasins et maraîchers, afin d’en faire un compost de qualité. Pour ce faire, ils feront appel à la force de leurs mollets ! Enfin presque…

En effet, le fameux ramassage se fera à vélo, mais à assistance électrique ! Eh oui, il va falloir tracter la remorque de déchets ! Les sept pédaleurs fous composant l’équipe poitevine n’ont qu’une idée en tête : valoriser les déchets organiques. À noter qu’ils sont tous bénévoles et œuvrent pour une économie plus solidaire et circulaire.

Des tonnes de déchets organiques inexploitées en France

bac compostage déchets organiques

« Sachant que 900 000 tonnes de déchets organiques sont incinérés ou enfouis en France par jour, et qu’une directive européenne sur les déchets imposera de mettre en place une gestion séparée des biodéchets au plus tard le 31 décembre 2023, je trouvais assez aberrant de ne pas restituer à la terre ces déchets qui peuvent ensuite, sous forme de compost, amender la terre des jardins ou des vergers. »  rapporte Grégory Lalloué fondateur de La Tricyclerie.

Des initiatives comme celles-ci pullulent partout dans l’hexagone. C’est dire à quel point la jeune génération s’investit pour l’avenir. Nantes, Toulouse, Bordeaux et maintenant Poitiers auront un service de collecte de biodéchets pour revaloriser ce type de détritus et retourner à la terre, une partie de ce qu’elle produit.

La Tricyclerie opérationnelle à Poitiers au printemps 2020

Après s’être renseigné sur internet, Grégory Lalloué, l’un des fondateurs, s’est rendu compte que cette initiative existait déjà à Nantes. C’est pourquoi il s’est rapproché de l’entité nantaise pour lancer le projet sur Poitiers.

 

Après Saint-Nazaire, Bayonne, Tours et Cannes, Poitiers sera la cinquième ville du « Tour de France » de l’association La Tricyclerie. Afin de trouver des financements pour donner vie à son projet et notamment pour acheter les moyens de locomotion, ainsi que la formation des 5 « engagés », ses fondateurs ont lancé un crowdfunding depuis le 6 novembre dernier. La cagnotte atteint actuellement pratiquement 18 820 euros.

Lancement de la phase de test

Un tel projet demande beaucoup d’investissement et beaucoup de « terrain ». En effet, il est essentiel de lier des partenariats fiables avec les professionnels de la ville, mais aussi avec d’autres structures à même d’apporter un réel soutien dans la démarche.

C’est ainsi qu’ils ont déjà l’aval de Compost’Âge, Zéro déchet Poitiers, l’Atelier du petit plateau, ainsi que Toilettes & Co. Ces liens seront la base d’un circuit vertueux fermé : de la fourche à la fourchette et ainsi de suite.

Pour l’heure, le système de pesée pour facturer le ramassage n’est pas encore finalisé. C’est pourquoi une phase de test est prévue avant le lancement officiel et menée à bien par deux membres de l’association.