Les actions à mettre en oeuvre pour sensibiliser les enfants à l'écologie Lecture : 9 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Les actions à mettre en oeuvre pour sensibiliser les enfants à l'écologie

Les actions à mettre en oeuvre pour sensibiliser les enfants à l'écologie

Quels sont les bons gestes écolo à apprendre aux enfants pour protéger la planète, moins gaspiller et moins polluer ? Retrouvez les actions à mettre en place.


Le réchauffement climatique est une réalité. Les activités humaines sont responsables de l’état actuel de la planète. Les catastrophes naturelles sont amenées à devenir de plus en plus violentes et récurrentes si le réchauffement dépasse les 2 degrés. Il semblerait que les décisions des divers chefs d’État ne soient pas suffisantes. Alors, sensibiliser les plus jeunes pour ne pas qu’ils réitèrent les erreurs de leurs aînés, fait partie des solutions. Voici des actions écolo à mettre en place pour apprendre les bons gestes aux enfants, en vue de protéger la planète.

Nous sommes nés dans une société de consommation, dans laquelle tout ou presque existe en abondance. Nos enfants reproduisent nos faits et gestes. Parfois, il suffit d’expliquer nos actions à nos enfants pour qu’ils les comprennent et les assimilent bien plus facilement que ne le feraient des adultes.

Gestes écolo les plus faciles à apprendre aux enfants

Certains gestes sont à la portée de tous et notamment des plus jeunes. C’est pourquoi, les habituer tout petit à certaines routines, leur permettront de mieux cerner l’enjeu écologique caché derrière. Voici 12 actions à apprendre aux enfants pour protéger la planète et en plus faire quelques économies.

1. Éteindre les lumières lorsque l’on sort d’une pièce

Éteindre les lumières lorsque l’on sort d’une pièce

Éclairer une pièce lorsque l’on est dedans, oui. Mais il ne faut pas oublier de l’éteindre une fois que l’on en sort. Il s’agit d’une habitude à prendre et facile à inculquer aux enfants.

Petite astuce pour les parents : changez petit à petit toutes vos ampoules par des « basses consommations ». Vous réaliserez des économies notables et ce type d’ampoules dure jusqu’à 8 fois plus longtemps !

Le saviez-vous ? 30 minutes d’éclairage inutile par jour équivalent à 5 jours d’éclairage en continu sur l’année.

2. Fermer les robinets

Fermer les robinets

Si l’on explique aux enfants que l’eau n’est pas illimitée et qu’elle pourrait arrêter de couler à n’importe quel moment, alors ils réaliseraient toute l’importance qu’elle a. Prendre sa douche, se laver les dents ou les mains ne doit pas être l’occasion de laisser couler l’eau à outrance.

Petite astuce : vous pouvez mettre des chronomètres ou instaurer une petite compétition pour battre son propre record sous la douche !

3. Passer moins de temps devant les écrans

Moins de temps devant les écrans

Il s’agit d’un accessoire incontournable de nos jours. Ordinateur, tablette, smartphone, TV, l’écran revêt diverses formes et attire toujours autant les enfants. Pourtant, de nombreuses informations se retrouvent aussi dans les livres ou… dans les histoires des grands-parents ! Renouer avec les aînés est une excellente méthode pour tisser des liens forts entre générations et surtout, permet d’apprendre « comment c’était avant ». Les enfants adorent écouter des histoires, autant que ce soient leurs grands-parents qui leur racontent la leur ! De plus, moins de temps devant les écrans, c’est plus de temps dehors à jouer et développer son imaginaire et plus d’économies à la clé.

Petite information : une simple recherche sur le net émet presque 10 g de CO2 par an et par internaute.

4. Favoriser le vélo ou la marche à pied

Pour les personnes ayant la chance de vivre près de l’école, de la famille, etc. Favorisez les modes de transports doux. La marche est très bonne pour la santé et permet en plus d’éliminer les sucres et les graisses consommés tout au long de la journée.

Favoriser le vélo ou la marche à pieds pour se déplacer

Pour des trajets plus importants, le vélo ou les transports en commun sont salutaires. Il est bon de montrer aux enfants qu’il n’y a pas que la voiture pour se déplacer. D’autant qu’ils aiment beaucoup pouvoir tester de nouvelles expériences et faire du vélo comme des grands !

5. Éviter gaspillage

Gaspillage alimentaire

Qu’il s’agisse des repas, des feuilles de papier, etc., le gaspillage est à bannir. Gaspiller est synonyme de manque de respect envers ceux qui n’ont rien. On ne met dans l’assiette que ce qu’on est sûr de consommer, quitte à se resservir.

De même, on ne jette pas une feuille à peine gribouillée. Les feuilles proviennent des arbres et ceux-ci sont donc coupés pour assouvir nos besoins. Couper un arbre engendre le réchauffement climatique. Expliquer tout cela avec des mots simples aux enfants permet de leur inculquer les bonnes bases dès le départ.

6. Manger de saison

Fruits et légumes de saison bio

Manger des fraises ou des tomates en décembre n’est pas normal. Il faut respecter la saisonnalité des récoltes pour en apprécier tous les bienfaits. D’autant que les tomates cultivées sous serre ou pire, hors sol, sont souvent très pauvres sur le plan nutritif. La frustration et l’apprentissage de la nature passe inévitablement par connaître les saisons et ce qu’elles amènent comme bonnes nouvelles sur la table !

Amener les enfants cueillir les fruits et légumes dans des AMAP ou chez des maraîchers leur permet aussi un contact privilégié avec la terre et les agriculteurs. Ils assimilent ainsi les choses plus facilement.

7. Chauffage et climatisation, attention aux abus !

Ne pas abuser sur le chauffage dans la chambre

Lorsque l’hiver arrive, il est inutile de surchauffer le logement et les chambres en particulier. La température idéale d’une chambre à coucher oscille autour des 19 °C. Une chambre fraîche favorise un bon sommeil. Il suffit de bien se couvrir avec une couette bien chaude. Pour les enfants, dormir en t-shirt et slip/culotte permet de ne pas avoir froid en se levant. Les plus fragiles peuvent garder leurs chaussettes !

Bon à savoir : baisser son chauffage d’un seul petit degré permet de réaliser environ 7 % d’économies !

De même, lorsque les chaleurs reviennent, n’allumez la climatisation que lorsqu’il fait vraiment très chaud. Cela génèrera moins de pollution. Ce conseil est également valable dans les véhicules. Ouvrez les fenêtres plutôt que d’avoir systématiquement recours à la climatisation !

8. Trier les déchets

Trier les déchets

Dès l’entrée en primaire (et parfois même avant), les enfants sont aptes à comprendre le tri sélectif. Il faut arriver à leur faire comprendre que le verre doit être recyclé, car la nature ne sait pas le faire. Il en va de même pour le plastique, qui lui, pollue énormément et engendre de sévères dommages sur la faune, la flore, les animaux, les océans, etc.

Chez vous, l’idéal serait d’avoir un bac pour le verre, une poubelle pour le recyclage et une pour les déchets ménagers. Si vous avez un compost, apprenez à vos enfants à jeter ses denrées alimentaires dedans directement et observer le résultat quelques semaines plus tard !

9. Éviter de jeter

Les vêtements trop petits ou qui ne plaisent plus peuvent être donnés à ceux qui n’en ont pas, ou vendus pour une seconde vie. Il en va de même pour les livres et jouets. Les vide-greniers et brocantes sont des lieux idéaux pour se débarrasser de ce que l’on ne veut plus. Les enfants prendront plaisir à prendre soin de leurs vêtements et de leurs jouets si ceux-ci peuvent leur rapporter une petite pièce en les vendant.

Acheter des objets de seconde main dans un vide grenier

De même, pour ne pas jeter les aliments dont la date est dépassée, on achète moins, mais plus régulièrement. Ainsi, on évite le gaspillage alimentaire et on explique aussi à nos enfants que jeter les aliments est un véritable désastre.

10. Acheter un vêtement pour en remplacer un autre

Trier vos vêtements et acheter des vêtements d'occasion plutôt que du neuf

L’industrie du textile est la plus polluante au monde après celle du pétrole. Alors, plutôt que d’avoir une garde-robe qui explose et des vêtements que les enfants mettent rarement, mieux vaut réduire les achats. Si un pantalon ne va plus, la meilleure habitude à prendre reste d’essayer de le vendre (ou le donner à une association), pour pouvoir en racheter un (d’occasion, c’est encore mieux).

11. Prendre conscience de la nature

Apprenez aux enfants à prendre conscience de la nature environnante

Quoi de mieux qu’une balade en forêt ou en montagne pour voir la nature, les oiseaux et quelques animaux sauvages qui s’y cachent ? Expliquer aux enfants qu’il est important de respecter la faune et la flore est un b.a.-ba essentiel pour construire le monde de demain. Sans nature, l’Homme n’est rien. Il doit apprendre à y vivre en harmonie tant avec les végétaux qu’avec les animaux. Les enfants sont ouverts à ces sujets.

12. Communiquer avec les enfants

Expliquer l'écologie aux enfants

Les enfants aiment que les adultes leur expliquent tout un tas de choses. Et si ces explications sont assorties d’exemples concrets, ils sont vite captivés. C’est pour cette raison qu’il est bon de réaliser quelques expériences avec eux. Parfois, il peut tout simplement s’agir de les amener à la ferme côtoyer les animaux, faire du jardinage, fabriquer un potager, les initier à la cuisine, etc.