Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Lick : une langue de chat synthétique comme alternative à la douche Lecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. Lick : une langue de chat synthétique comme alternative à la douche

Lick : une langue de chat synthétique comme alternative à la douche

Pour certaines personnes, prendre une douche relève de l’expédition. Une jeune étudiante russe a inventé un système permettant aux personnes en situation de handicap, âgées ou malades, de se libérer de cette corvée quotidienne. Elle a alors conçu Lick, une langue de chat synthétique qui permet de remplacer totalement la douche. Zoom sur cette alternative ingénieuse.

Améliorer le quotidien des personnes fragiles, âgées ou en situation de handicap est un combat au quotidien. Irina Samoilova a trouvé le moyen d’aider celles qui rencontrent des difficultés pour effectuer leur toilette quotidienne, en créant une alternative efficace à la douche. Lick est une langue de chat synthétique pensée pour remplacer complètement la douche. 

Faire une « vraie » toilette de chat

Pour des raisons financières, techniques ou encore sanitaires, tout le monde ne peut pas se permettre de prendre une douche par jour.

Irina Samoilova est une jeune étudiante à l’Académie de design et d’arts appliqués à Moscou. Sa grand-mère est tombée malade et ne pouvait plus se doucher seule. C’est pourquoi elle a décidé de mettre au point une alternative permettant à son aînée, mais aussi à toutes les personnes qui rencontrent des difficultés, d’effectuer leur toilette quotidienne.

Un peu à l’image de la toilette des chats, elle voulait quelque chose de facile à utiliser, de pratique, mais surtout d’efficace.

Prendre exemple sur les chats

La jeune Russe qui a étudié les chats sait qu’ils sont experts en nettoyage, grâce à leur langue. Celle-ci est munie de centaines de petits picots qui brossent le poil tout en supprimant les impuretés. Irina a donc pris l’exemple du félin pour penser à un produit efficace et pratique.

C’est ainsi qu’en début d’année, après mûre réflexion et de nombreux tests, elle a pu donner vie à Lick. Il s’agit d’une langue de chat synthétique qui permet de remplacer la douche.

Grâce à son invention, Irina a figuré parmi les finalistes du fameux Lexus Design Award 2020 et a empoché la coquette somme de 25 000 dollars pour lancer sa création à plus grande échelle.

Comment fonctionne Lick ?

Lick se présente sous la forme d’un coquillage, renfermant une substance nettoyante à l’aspect d’une langue de chat. Celle-ci est munie de nombreux picots et tourne à l’intérieur de la coquille. Flexible, cette « langue » a la particularité de pouvoir s’adapter à la forme de la zone qu’elle nettoie.

L’objet est muni d’un réservoir dans lequel il suffit de verser du savon liquide sans rinçage. Il lave aussi bien la peau que les zones poilues et les cheveux. D’autres modèles sont en cours de développement afin de s’adapter aux différents types de peaux.

La partie lavante se détache pour passer à la machine. Pour plus de praticité, un système d’auto-nettoyage par lumière ultraviolette est en cours de test.

La langue de chat synthétique est donc idéale pour les personnes âgées, malades ou souffrant d’un handicap. Elle leur permet d’être plus autonomes dans leur quotidien.

Un produit élargi au grand public

Si à la base Lick répondait aux besoins des personnes handicapées, malades ou âgées, Irina pense que ce produit peut aussi convenir dans d’autres circonstances. En effet, les personnes sans abri ou n’ayant pas recours à l’eau potable peuvent également y voir une solution pratique pour se laver. Compact et facile à utiliser, il peut aussi servir après une séance de sport par exemple, ou aux personnes ayant des pannes de réveil le matin !

Ce concept innovant est prometteur. Petit, léger et pratique, il y a fort à parier qu’il puisse rendre service à beaucoup de monde.

Lick est en cours de développement, mais cette ingénieuse idée pourrait révolutionner l’hygiène corporelle dans le monde entier. En collaboration avec des experts de Lexus Design, Irina va présenter son prototype fonctionnel à la Milan Design Week 2020. Qu’elle remporte ou pas le concours, elle souhaite développer en masse son invention.