Qu’est-ce que la saponification à froid ? Secrets et atouts d’une technique ancestraleLecture : 10 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Qu’est-ce que la saponification à froid ? Secrets et atouts d’une technique ancestrale

Qu’est-ce que la saponification à froid ? Secrets et atouts d’une technique ancestrale

La saponification à froid est une technique artisanale qui permet d’obtenir des savons naturellement hydratants, ayant conservé tous leurs principes actifs. Cette méthode de fabrication ancestrale nécessite peu d’eau et d’énergie, ce qui explique son impact environnemental faible. Quels sont les secrets de la saponification à froid ? Quels sont ses atouts  ? Nous vous expliquons tout.

Quels sont les ingrédients de base du savon ?

Pour bien comprendre le processus de saponification à froid, il est nécessaire de se pencher sur la définition même du savon.

Le savon est composé de trois ingrédients de base, indispensables à sa fabrication : de l’eau, une base forte et un corps gras. L’eau est l’ingrédient permettant de déclencher le phénomène de saponification, qui se produit au contact de la base forte et du corps gras.

Pour la fabrication d’un savon solide, on utilise comme base forte de la soude caustique, dont l’appellation scientifique est l’hydroxyde de sodium. Lorsqu’on veut obtenir un savon liquide, la base forte associée au corps gras est de l’hydroxyde de potassium, communément appelé potasse caustique. Dans cet article, nous nous intéressons à la fabrication de savons solides, dont la fabrication fait appel à la soude caustique.

Après l’eau et la soude, le troisième ingrédient indispensable pour obtenir un savon est un corps gras. Il s’agit généralement, dans le cas des savons naturels, d’un mélange d’huiles et de beurres végétaux, comme l’huile de jojoba, d’avocat ou d’amande douce, et le beurre de karité, de mangue ou de cacao par exemple.

Savon surgras bio l’évident 100g
Le savon surgras bio l’évident est un savon 5 en 1 qui laissera votre peau toute douce. Il permet de laver tout son corps, son visage, de se démaquiller, de se raser la barbe et de se laver les cheveux.

 

Les différentes étapes de la saponification à froid

La saponification est la réaction chimique qui se produit lorsque l’eau, le corps gras et la base forte sont mélangés. Cette réaction entraîne la formation de savon et de glycérine. Lorsque le processus de saponification est achevé, il ne reste plus aucune trace de soude caustique dans le savon.

La phase aqueuse et la phase huileuse

La technique artisanale de saponification à froid se compose de plusieurs étapes. Tout d’abord, les savonniers préparent séparément les deux phases qui permettront de déclencher la réaction chimique : la phase aqueuse et la phase huileuse.

La phase aqueuse est composée de soude caustique, versée sous forme de granules diluées dans de l’eau froide. La phase huileuse réunit les huiles et les beurres végétaux, dans des proportions minutieusement calculées et pesées afin d’obtenir le résultat souhaité. Les beurres végétaux sont chauffés à très basse température pour devenir liquides.

Une fois que les deux phases sont prêtes, les savonniers préparent les moules qui accueilleront, quelques minutes plus tard, la pâte à savon. Les moules sont chemisés avec du film alimentaire ou du papier, ce qui permettra par la suite de démouler le savon beaucoup plus facilement.

La phase aqueuse et la phase huileuse sont ensuite mélangées précautionneusement avec un fouet ou un mixeur. Rapidement, la réaction chimique est enclenchée et le mélange se transforme en pâte à savon, qui s’épaissit progressivement. Il faut alors attendre le stade de la « trace », à savoir le moment où, comme avec une pâte à gâteau, une trace se forme en surface lorsqu’on laisse couler un filet de pâte à savon. La trace ne doit être ni trop fine, ni trop épaisse, ce qui nécessite une grande vigilance.

Porte savon aimanté
S’offrir un porte-savon aimanté c’est le geste à adopter pour une salle de bain zéro déchet. Comment l’utiliser ? Nous allons tout vous expliquer. Plus besoin de vous soucier de votre savon solide, il sera au sec et facile à prendre en main. Placer la ventouse sur une surface nettoyée, de préférence un endroit lisse, sec et sans aspérités pour une bonne adhésion.

 

De l’ajout des ingrédients actifs à la cure

Le moment est venu d’incorporer à la pâte à savon les différents ingrédients qui permettent d’obtenir sa couleur, son parfum et certaines propriétés spécifiques. Les savons saponifiés à froid, fabriqués artisanalement dans le respect de l’environnement, ne contiennent généralement pas de substances synthétiques, mais des pigments végétaux ou minéraux, de l’argile, des huiles essentielles ou encore des pétales de fleurs, du miel, etc.

À ce stade, il est également possible d’ajouter un corps gras en supplément pour obtenir un savon surgras. Ainsi, à la fin du processus de saponification, la soude aura totalement disparu sans pour autant transformer la totalité des huiles et des beurres végétaux en savon. Ce léger excédent de corps gras permettra d’obtenir un savon nourrissant et doux pour la peau.

La pâte à savon peut désormais être coulée dans les moules, où elle restera pendant environ 24 heures, à l’abri de la lumière. Le processus de saponification s’achève ainsi tranquillement. On observe souvent une phase de « gel », durant laquelle la température du savon augmente. Sa couleur et sa texture peuvent également changer, avant de retrouver leur aspect d’origine.

La dernière étape de la saponification à froid est la phase appelée cure. Les savons sont démoulés et découpés, puis placés à l’abri de la lumière et de l’humidité pendant 4 à 6 semaines. Durant la cure, les savons s’assèchent et durcissent, ce qui augmente leur durée de vie.

Savon surgras charbon végétal, palmarosa, Ylang-Ylang 100 g
Votre peau est soumise à la pollution ou à tendance acnéique ? Optez pour ce savon surgras enrichit au charbon végétal pour purifier votre peau. Fabriqué à la main dans notre belle région Normandie, il deviendra très vite un indispensable de votre salle de bain.

 

Quels sont les atouts de la saponification à froid ?

Tout d’abord, la saponification à froid est une technique de fabrication écologique. En effet, exception faite des beurres végétaux qui sont légèrement chauffés, cette méthode nécessite très peu d’énergie, et beaucoup moins d’eau que la saponification industrielle à chaud.

Les savons industriels saponifiés à chaud, que l’on trouve dans les grandes surfaces, ne sont ni écologiques ni bénéfiques pour la peau. Ils sont chauffés à 100 °C pendant une dizaine de jours, ce qui permet d’accélérer le processus, mais détruit la majorité des principes actifs. Les savons sont ensuite abondamment rincés pour enlever le surplus de soude caustique, ce qui fait aussi disparaître toute la glycérine.

En revanche, les savons saponifiés à froid sont riches en glycérine, qui se forme naturellement au cours de la saponification et possède des propriétés hydratantes et protectrices. Ces savons sont d’autant plus hydratants et nourrissants qu’ils sont en général surgras, grâce à un léger excédent de corps gras lors de leur fabrication. C’est pour cette raison qu’ils ne laissent pas cette sensation de crissement sur la peau, contrairement aux savons industriels saponifiés à chaud.

Enfin, les huiles et les beurres végétaux, les huiles essentielles et les autres ingrédients qui entrent dans la composition du savon conservent tous leurs propriétés, qui ne sont pas dégradées par une cuisson à haute température plusieurs jours d’affilée.

Savon bébé frimousse sans parfum ni HE 100 g
Recommandé en maternité, ce savon surgras à 8 % est un produit biologique, adapté à la peau fragile et délicate des bébés. Il est également idéal pour la toilette des femmes enceintes ou allaitantes.
À lire aussi
Fabriquer un savon solide pour les mains
Vous souhaitez confectionner vos propres cosmétiques solides pour que votre salle de bain soit vraiment zéro déchet ? Nous vous proposons une recette pour fabriquer votre propre savon solide pour les mains.



Ces sujets peuvent vous intéresser