Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Spiruline : quels sont les bienfaits de cette microalgue verte ? Lecture : 7 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Alimentation
  4. Spiruline : quels sont les bienfaits de cette microalgue verte ?

Spiruline : quels sont les bienfaits de cette microalgue verte ?

Consommée par de nombreux végétariens et végétaliens, la spiruline est un véritable don de la nature. Cette microalgue verte est connue pour réduire la fatigue, booster le système immunitaire et peut même retarder les premiers signes de l’âge.

La spiruline est un superaliment. Il s’agit d’une microalgue qui se cultive partout et ses bienfaits sont avérés sur la santé. Le Japon est le premier consommateur de spiruline au monde, tandis que la Russie l’utilisait pour limiter les problématiques liées aux radiations de Tchernobyl. Zoom sur cette algue aux multiples vertus.

La spiruline ? Qu’est-ce que c’est ?

La spiruline existe depuis environ 3 milliards d’années. Il s’agit d’une microalgue de couleur émeraude.

Elle pousse dans les eaux chaudes ou dans les régions fortement ensoleillées. Elle a également besoin d’un environnement iodé. Ce n’est qu’en 1960 qu’elle est consommée dans les pays industrialisés. Elle est d’ailleurs de moins en moins produite de façon naturelle et pousse désormais dans des fermes aquacoles. Elle n’a besoin que d’eau chaude non stagnante, de minéraux et du soleil pour proliférer. Par son mode de culture, c’est une algue très écologique, d’autant qu’elle produit environ 16 tonnes d’oxygène par an et par hectare.

La spiruline pour remplacer la viande

L’algue était un très bon moyen de lutter contre la malnutrition chez les Mayas et Aztèques et elle est encore utilisée aujourd’hui par les pays en voie de développement. Il faut aussi savoir que la spiruline sent assez fort. Quant à son goût, il rappelle celui de l’odeur des égouts. Il vaut donc mieux la prendre sous forme de comprimés qu’en paillettes ou en poudre si vos papilles sont plutôt fines. Elle reste toutefois mieux assimilable sous forme libre (paillettes ou poudre).

La spiruline est connue pour sa forte teneur en protéines. Elle contient entre 55 et 70 % de protéines végétales (acides aminés compris), c’est-à-dire 50 à 70 g pour 100 g de poudre. Ce superaliment 100 % végétal est apprécié par les végétariens et véganes. Les écologistes confirment aussi qu’elle est salvatrice pour l’environnement, car sa culture pourrait réduire l’impact carbone causé par l’élevage intensif. D’autre part, elle nécessite 30 fois moins d’eau que la culture de soja ou de maïs.

Spiruline

Quels sont les bienfaits de la spiruline sur la santé ?

Il s’agit d’une alternative à la viande prisée par les véganes et végétariens. Mais elle peut aussi être consommée par un omnivore ! En effet, ses bienfaits sur l’organisme sont nombreux, la spiruline permet de :

  • Renforcer le système immunitaire
  • Combattre la fatigue
  • Donner du tonus
  • Lutter naturellement contre le stress
  • Soulager les douleurs articulaires
  • Permettre une récupération sportive plus rapide
  • Lutter contre les courbatures
  • Protéger le cœur
  • Contrôler son taux de diabète et de cholestérol
  • Limiter les effets de l’âge (surtout si appliqué en masque)
  • Purifier l’organisme
  • Réduire les limpides sanguins
  • Réduire les rhinites allergiques
  • Réduire les niveaux de glycémie à jeun chez les personnes diabétiques de type 2

Elle contient naturellement des antioxydants et des acides gamma linoléniques. Il s’agit d’un stimulant naturel. Elle est faible en calories et sa teneur en nutriments varie en fonction de la région de production, de la méthode de culture et des procédés de séchage et broyage.

Bienfaits de la spiruline

C’est aussi une source importante de caroténoïdes à hauteur d’environ 22 mg/5 g. Elle est également riche en fer, contenant entre 3 à 8 mg pour 5 g. Consommer 10 grammes de spiruline par jour équivaux à environ à 1 tasse de brocolis (fer), 1 carotte (caroténoïdes) et 1 œuf (protéines et caroténoïdes).

Toutes les marques se valent-elles ?

Il existe près de 1 500 espèces d’algues bleues et 36 espèces de spiruline sont comestibles. La spiruline la plus répandue sur le marché n’est autre que la Spirulina platensis. D’autres substances sont aussi commercialisées sous l’appellation « algue bleu-vert » ou « superaliment bleu vert ». On trouve aujourd’hui une grande quantité de laboratoires ou de marques proposant de la spiruline sous toutes ses formes. Si le mot spiruline n’apparaît pas, il se peut alors qu’il ne s’agisse pas de spiruline, mais d’une autre algue.

Il est bon de savoir que la spiruline a la particularité d’absorber les métaux lourds de son environnement, comme le cyanure, le plomb, l’arsenic, le cadmium... Si celle-ci est cultivée dans des milieux pollués, elle le sera tout autant… Il faut donc bien faire attention à sa zone de provenance. La prendre bio est un gage de qualité supplémentaire. D’autre part, certaines d’entre elles peuvent contenir des cyanobactéries. L’aphanizomenion flos-quæ fait partie de ces algues que l’on vend comme de la spiruline, mais qui est contaminé.

Il est très important de veiller à la qualité du superaliment acheté. La spiruline est une algue qui se vend pure. Elle ne doit rien contenir d’autre. Beaucoup de marques la coupent avec d’autres algues ou d’autres produits qui pourraient nuire à son efficacité.

spiruline_en_paillettes

Comment utiliser la spiruline ?

Il est possible de trouver la spiruline sous trois formes différentes :

  • En poudre
  • En gélules ou comprimés
  • En paillettes

Suivant les dosages et les marques, les posologies diffèrent. Certaines marques proposent de prendre entre 2 et 6 comprimés par jour, d’autres préconisent d’opter pour une cuillère à soupe chaque matin. Le mieux et de se fier aux informations données sur l’emballage. Il est important de ne pas surdoser la prise de cette algue.

Attention, la spiruline est un stimulant naturel. Elle doit être prise de préférence le matin.

La spiruline est le seul élément contenant un pigment bleu naturel, appelé phycocyanine. Elle peut donc être utilisée comme colorant alimentaire naturel.

Les effets indésirables ou les contre-indications

En respectant les doses prescrites, il n’y a aucun effet désirable à déplorer. De même, il n’existe pas d’interactions connues entre la spiruline et d’autres plantes ou compléments alimentaires ni avec des médicaments. Mais en cas de doute il est conseillé de demander conseil à votre médecin ou pharmacien avant de consommer de la spiruline.

Les personnes souffrant de phénylcétonurie ne doivent pas en consommer, car elle contient également de la phénylalanine. Pour les femmes enceintes ou allaitantes, le mieux est de demander l’avis de votre spécialiste de santé avant de démarrer une cure.  

Il existe des cas rares de réactions suite à la prise de spiruline. Ceux-ci se matérialisent par des vomissements, des troubles gastro-intestinaux, des maux de tête et parfois par un regain d’énergie trop important. Cela arrive notamment en démarrant la cure par des doses trop importantes. Le mieux reste de démarrer progressivement en commençant par 1 g par jour durant une semaine et d’augmenter au fur et à mesure.