Boutique Zéro déchet : produits durables et ecoresponsables 02 31 80 13 15 (8h30-18h30 du lundi au vendredi) 0 Panier
Transition énergétique : La piscine communale de Malaunay alimentée grâce aux énergies renouvelables Lecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Technologie
  4. Transition énergétique : La piscine communale de Malaunay alimentée grâce aux énergies renouvelables

Transition énergétique : La piscine communale de Malaunay alimentée grâce aux énergies renouvelables

La ville de Malaunay, près de Rouen, est un exemple d’engagement dans le domaine de la transition énergétique et écologique. Labellisée « territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV), elle a touché une aide de l’État de deux millions d’euros pour développer des projets fonctionnant aux énergies renouvelables. Le prochain concerne la piscine municipale, qui sera à 100 % alimentée grâce à l’énergie solaire.


La Ville de Malaunay en Normandie poursuit sa transition énergétique en développant des projets recourant aux énergies renouvelables. Après avoir fait installer des panneaux solaires sur dix bâtiments communaux, la Ville s’attaque désormais à la piscine municipale qui fonctionnera uniquement à l’énergie solaire.

Malaunay : une ville exemplaire dans le domaine de la transition énergétique et écologique

Malaunay est une commune de 6 000 habitants située à une quinzaine de kilomètres de Rouen, dans le département de la Seine-Maritime.

Elle a entamé en 2006 sa transition écologique, avec comme objectif d’atteindre l’autonomie énergétique en 2050, en ne faisant appel qu’à des énergies renouvelables.

Elle fait partie des premières communes labellisées Cit’ergie et Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV). Le label Cit’ergie est attribué par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie). Pour qu’une commune l’obtienne, elle doit établir un partenariat avec l’agence, qui s’engage à la soutenir financièrement dans la mise en place d’actions « climat-air-énergie ».

Le label TEPCV, lui, a pour but d’accompagner et de financer des communes s’engageant notamment dans le développement des énergies renouvelables locales. C’est dans le cadre de ce programme que la commune de Malaunay a pu, grâce à une aide de l’État de deux millions d’euros, équiper dix bâtiments communaux de panneaux solaires, soit une surface totale de 1 600 m2.

Son maire, Guillaume Coutey, a récemment fait construire le bâtiment Alizari, une résidence sociale « passive », c’est-à-dire ne nécessitant qu’un très faible apport d’énergie. Cette construction a été certifiée « E+ C-», un label qui distingue les bâtiments à énergie positive et réduction carbone.

Autres mesures en faveur de l’environnement : les repas de la cantine sont préparés chaque jour sur place, avec 50 % d’aliments bio ou locaux, la ville n’utilise plus de pesticides et les habitants sont accompagnés dans leurs travaux de rénovation énergétique.

La ville de Malaunay a ainsi diminué de moitié ses émissions de CO2 en dix ans.

Le prochain projet : une piscine Tournesol alimentée en énergie solaire

La prochaine réalisation prévue par la ville de Malaunay concerne la piscine communale. Les travaux de rénovation ont débuté en juin 2019, et devraient s’achever au printemps 2020. L’objectif est ambitieux : il s’agit de transformer cet équipement, que le maire qualifie de « passoire énergétique », en un bâtiment alimenté à 100 % en énergies renouvelables.

La piscine de Malaunay est une piscine « Tournesol », un modèle qui a essaimé un peu partout en France dans les années 1970. Rondes, dotées d’une coupole qui peut s’ouvrir à la belle saison, elles ont été construites dans le cadre de l’opération « 1 000 piscines », qui visait à aider les communes à développer l’apprentissage de la natation.

Au printemps 2020, Malaunay possèdera donc la première piscine Tournesol à énergie solaire. Celle-ci sera raccordée à trois sources d’énergie solaire différentes : le groupe scolaire situé à proximité et déjà autonome, dont le surplus sera récupéré, le boulodrome, lui aussi autonome, et l’ancienne chaufferie du site, également équipée en panneaux solaires.

Le maire de Malaunay ne voit dans la transition énergétique que des avantages : une facture d’électricité allégée, un meilleur bilan carbone et le développement de l’économie locale.

Le « Petit Poucet de la transition énergétique », comme il surnomme sa ville, espère bien voir fleurir ce genre d’initiatives dans de grandes agglomérations.




Produits durables et
ecoresponsables
Satisfait ou remboursé
Livraison offerte dès 40€
Retours facile et gratuit
Emballage recyclable
et compostable
Site et paiement
sécurisés