Adopter le mode Zéro Déchet avec un bébé Lecture : 8 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Adopter le mode Zéro Déchet avec un bébé

Adopter le mode Zéro Déchet avec un bébé

Même lorsque l’on a un nouveau-né à la maison, adopter le mode de vie Zéro Déchet est possible. Voici des pistes pour y parvenir.


Qui dit bébé dit aussi une tonne de nouveaux produits à la maison ! Entre les couches, les vêtements, les machines, les biberons, le lait, etc., limiter ses déchets peut sembler impossible. Mais en réalité, la tâche est plus facile qu’elle n’y paraît. Voici des conseils pour conserver ou vous rapprocher de votre mode de vie zéro déchet avec l’arrivée de bébé.

Le zéro déchet pour la santé de bébé

Il ne faut pas oublier le but premier de la tendance zéro déchet. Celui-ci n’est autre que de limiter ses déchets pour préserver la planète et donc, les générations futures. En multipliant les poubelles, nous cautionnons le fait de laisser une planète souillée à nos enfants.

Malheureusement, les jeunes parents se retrouvent souvent heurtés aux contraintes de la société pour équiper et prendre soin de leur bébé au quotidien. Entre couches jetables, sucettes et divers produits suremballés, difficile de faire son choix. Et pourtant, il existe de nombreuses alternatives saines, aussi bien pour la planète que pour son bébé.

Repenser tout un mode de vie

Parce que le zéro déchet tend au minimalisme, il est important d’anticiper en amont tous les besoins et de trouver des alternatives. Souvent, il faut être honnête, cela conduit à faire beaucoup de choses soi-même, ce qui peut être chronophage. Mais au final, les économies et surtout la préservation de la santé de son bébé sont des moteurs importants.

En ce sens, en faisant soi-même les petits pots, les produits cosmétiques, etc., on prend aussi grandement soin de la santé de son bébé en limitant considérablement les produits nocifs.

Quelles sont les astuces pour limiter les déchets avec un bébé ?

Voici quelques astuces pour limiter au maximum ses déchets, même en ayant un bébé à la maison !

1. Les couches

Selon le site Naître et grandir, un bébé utilise en moyenne entre 4 500 et 6 000 couches durant les 3 premières années de sa vie. Autant dire que déjà tout petit, il pollue énormément. Il existe pourtant des alternatives aux couches jetables : les couches réutilisables.

Couches réutilisables

Longtemps critiquées pour leur manque de praticité, les nouvelles couches réutilisables sont bien plus élaborées et permettent une protection au moins équivalente aux couches jetables. Les deux seuls inconvénients notables sont peut-être le fait qu’il faille en préparer d’avance pour éviter les déconvenues, et les machines qu’il faut parfois faire tourner plus souvent. Cela étant, la couche réutilisable existe en matériaux biologiques pour un respect total de la santé des bébés. De plus, même si l’investissement de départ peut sembler conséquent, il est rapidement rentabilisé.

2. Les biberons

Biberon en verre

Bannissez les biberons en plastique. Certes, ils sont plus légers et souvent plus esthétiques que les biberons en verre, mais ils sont aussi plus toxiques. Une fois que votre bébé grandit et que les biberons en plastique même sans BPA ne sont plus utilisés, qu’en faites-vous ? Rares sont les personnes qui les rachètent. Un biberon en verre sera très facilement recyclable au récup-verre !

3. Les sucettes

C’est la grande mode des sucettes pour endormir les bébés ou leur éviter de pleurer. Il est vrai que laisser le bébé sucer son pouce est controversé. Or, dans le ventre de la maman, certains d’entre eux adoptent déjà cette méthode pour s’endormir.

Sucette bébé

De plus, donner la sucette à un bébé peut lui créer un besoin auquel il n’avait pas fondamentalement grande nécessité. Sans parler du fait que cela fait une chose de plus à jeter. Si vraiment il a besoin de téter pour s’endormir, le bébé a ses petits doigts ou peut également utiliser son doudou.

4. Les produits cosmétiques

Crème pour les fesses, savons, lingettes, etc., sont des indispensables. Mais il est tout à fait possible d’acheter ces produits en version zéro déchet. En effet, concernant la crème pour les fesses, vous pouvez utiliser du liniment fait maison, il n’y a rien de mieux pour protéger le petit derrière de bébé.

Comment se passer de coton pour utiliser le liniment ? Tout simplement grâce à des petits carrés lavables ! C’est facile à faire ou à acheter au besoin. De plus, en grandissant, le bébé pourra les utiliser à d’autres fins.

Un vrai bon savon surgras pour laver le corps de son bébé est idéal. Inutile d’acheter des produits chers et vendus dans des flacons en plastique. Un simple pain de savon aux huiles végétales et adapté aux peaux sensibles des bébés est largement suffisant.

5. Nourrir bébé

L’allaitement est conseillé, le lait de la maman étant ce qu’il y a de mieux pour son bébé. De plus, cela n’occasionne aucun déchet et est bien plus sain pour l’enfant. Malheureusement, certaines mamans ne peuvent pas allaiter. C’est donc là qu’interviennent les fameux biberons en verre. Quant au lait, malheureusement, il est difficile de trouver des laits infantiles dans des contenants en verre. Toutefois, certains restent compostables.

Bébé grandit et arrive l’heure de la diversification alimentaire. Là encore, il est inutile d’acheter des pots tout prêts. En effet, nourrir un bébé est un jeu d’enfants. Il suffit de lui faire des purées de légumes et des compotes de fruits de saison adaptées à son âge pour éveiller ses papilles gustatives.

De même pour les petits biscuits, il existe de nombreuses recettes à adapter pour les bébés. N’hésitez pas à fouiner sur le web, certaines mamans sont devenues expertes et partagent leurs idées et recettes.

6. Habiller bébé

Il est totalement possible d’habiller bébé avec des vêtements d’occasion, évitant ainsi d’avoir recours à des virées shopping interminables et coûteuses. Les bébés grandissent vite et ne profitent pas réellement des vêtements. C’est pourquoi acheter d’occasion entre totalement dans l’optique du zéro déchet.

7. Équiper bébé

Lit, table à langer, placard, etc. la chambre de bébé a un coût. Il est aussi possible d’acheter l’ameublement d’occasion. Il y a de nombreux sites proposant des meubles bébés d’occasion, mais il est aussi possible de trouver son bonheur dans des boutiques physiques et des brocantes. Lorsque votre enfant grandit, s’ils ne sont pas abîmés, vous pouvez à votre tour les revendre.

Ne culpabilisez surtout pas !

La société actuelle ne tend pas vers le zéro déchet. En d’autres termes, vous aurez beau faire votre maximum, vous n’aurez jamais un résultat parfait avec un bébé. Par exemple, le sérum physiologique ne sera accessible qu’en petites dosettes en plastique, les médicaments génèreront toujours des déchets, etc.

Super maman

Vous ne pouvez pas allaiter, ce n’est pas grave si vous utilisez du lait en poudre vendu dans des contenants à recycler. Vous ne pouvez pas utiliser les couches lavables, car elles ne vous conviennent pas ? Ce n’est pas grave non plus ! Il existe toujours des alternatives ou des solutions générant des déchets, mais restant plus écologiques. Le tout est que votre bébé grandisse bien et que vous fassiez de votre mieux, avec bienveillance.