DIY : 2 recettes pour fabriquer un déodorant naturel maison Lecture : 14 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : 2 recettes pour fabriquer un déodorant naturel maison

DIY : 2 recettes pour fabriquer un déodorant naturel maison

Plus doux pour les aisselles et pour l’environnement, mais tout autant redoutables contre les odeurs de transpiration, les déodorants naturels ont la cote. Des ingrédients simples et sains qui respectent votre peau et la planète. Réduction des coûts et maîtrise de la composition des produits, la tendance DIY s’invite avec aisance dans la salle de bain pour faire soi-même son déodorant naturel maison. Déo solide ou crémeux ? Faites votre choix parmi ces 2 recettes !

Les précautions avant de réaliser un DIY fabrication de déodorant naturel maison

Avant toute préparation d’un DIY cosmétique à la maison, il y a 3 précautions d’hygiène simples à respecter.

  1. Commencez par vous laver les mains.
  2. Puis désinfectez à l’alcool ménager le plan de travail, ainsi que les ustensiles qui vont vous aider à manipuler les ingrédients et à recevoir votre préparation lors du temps de repos.
  3. Préparez une petite étiquette pour faire mention de la date de réalisation et éventuellement des ingrédients.
Savon surgras biologique pour les mains - GOA 150g
Le savon surgras biologique Goa aux huiles essentielles dites « anti-virales » est idéal pour un lavage régulier des mains.

La préparation

Pour réaliser nos recettes de déodorants naturels maison, solide ou crémeux, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • un bol supportant les hautes températures
  • une balance
  • une fourchette ou d’un petit fouet à cosmétique
  • une casserole pour le bain-marie
  • un contenant pour stocker le déodorant crémeux, ou d’un moule pour le séchage du déodorant solide

Installez votre matériel et vos ingrédients sur une surface suffisamment spacieuse et aérée.

Recette n° 1 : le déodorant naturel maison crémeux

Les dosages

  • 100 grammes d’huile de noix de coco
  • 60 grammes de bicarbonate de soude
  • 40 grammes de fécule de maïs ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa ou d’ylang-ylang (facultatif)
  • 10 gouttes d’HE de lavande (facultatif)
Huile essentielle de Lavande 12 ml
L’huile essentielle de lavandes est reconnue pour favoriser le sommeil et pour ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

La réalisation en 5 étapes

  1. Faites fondre l’huile de coco au bain-marie (en été elle ramollit très rapidement à température ambiante ou exposée au soleil)
  2. Versez ensuite le bicarbonate de soude et la fécule de maïs ou l’arrow-root
  3. Mélangez à l’aide d’un petit fouet à cosmétique ou d’une fourchette jusqu’à obtenir une préparation homogène sans grumeaux
  4. Laissez tiédir votre crème, puis ajoutez les huiles essentielles et mélangez à nouveau pour bien répartir les gouttes (étape non obligatoire)
  5. Versez votre déodorant crémeux maison dans son pot de conservation et laissez-le se raffermir un peu avant de fermer.

 

Comment utiliser son déodorant crème ?

Utilisez votre déodorant crème maison sur peau propre et sèche. Il suffit d’appliquer sous chaque aisselle une noisette de crème directement avec les doigts ou à l’aide d’une petite spatule. Ne laissez pas la crème ainsi à la surface de la peau au risque de tacher vos vêtements. Étalez la fine pellicule pour faire pénétrer le déodorant presque complètement.

Comment conserver le déodorant naturel crème maison ?

Le déodorant crémeux se conserve jusqu’à 6 mois, de préférence à l’abri de la chaleur pour éviter qu’il ne se liquéfie. En plein été, il est d’ailleurs conseillé de le placer au réfrigérateur pour qu’il conserve sa texture onctueuse, proche de celle des crèmes hydratantes.

Recette n° 2 : le déodorant naturel solide DIY

Les dosages pour un petit cannelé

  • 25 grammes d’huile de coco
  • 25 grammes de bicarbonate de soude
  • 25 grammes d’arrow-root ou de fécule de maïs
  • 5 grammes de cire d’abeille
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang ou de palmarosa (facultatif)
  • 10 gouttes d’HE de lavande (facultatif)
Huile essentielle d'Ylang Ylang 12 ml
L’Ylang Ylang est une fleur utilisée dans de nombreuses formules beauté pour son odeur douce et épicée. Quelques gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang dans votre diffuseur parfumeront délicatement votre intérieur.

La réalisation en 7 étapes

  1. Placez tous les ingrédients dans le bol sauf les huiles essentielles
  2. Faites chauffer doucement au bain-marie tout en remuant sans arrêt à l’aide d’un fouet ou d’une fourchette pour obtenir une consistance liquide
  3. Laissez tiédir hors du feu
  4. Avant que la préparation ne soit trop ferme, ajoutez les HE et mélangez de nouveau (phase non obligatoire)
  5. Versez votre crème dans un moule préalablement désinfecté
  6. Tapotez le moule pour bien compacter le tout
  7. Laissez refroidir et sécher à la température de la pièce ou au réfrigérateur pour un démoulage plus rapide.

Avant de laisser reposer la préparation, vous pouvez planter un petit bâtonnet en bois pour faciliter l’application et la conservation du déodorant par la suite.

 

Comment utiliser son déodorant solide maison ?

Le déodorant solide s’utilise directement à la main ou à l’aide d’un bâtonnet. Soit en l’appliquant juste après la douche sur les aisselles encore humides, soit en le passant sous un filet d’eau avant de l’appliquer sur peau sèche. Constitué de corps gras, il doit être suffisamment bien étalé ensuite pour ne pas faire de traces sur les vêtements.

Comment conserver son déodorant solide maison ?

Après quoi, il faut qu’il puisse sécher complètement entre deux utilisations. Évitez donc de le laisser dans un endroit trop humide directement au contact du lavabo. Placez-le plutôt dans une petite boîte ou sur un porte-savon. Tout comme pour le déodorant crème, n’hésitez pas à le mettre au réfrigérateur en été pour conserver sa texture solide.

Les bienfaits des ingrédients du déodorant naturel maison

Pour confectionner votre propre déodorant naturel, il vous faudra quelques ingrédients de base. L’investissement de départ peut paraître plus élevé que l’achat d’un déodorant classique, pourtant sur le long terme le coût est 2 à 4 fois moins cher selon la marque que vous aviez l’habitude d’acheter. Et les bienfaits pour la peau et pour l’environnement ne sont pas négligeables.

Veillez à la provenance et à la qualité des matières premières qui vont vous servir à faire ce DIY déodorant naturel maison. Privilégiez les ingrédients porteurs de label bio, afin d’obtenir un produit cosmétique sain et sans risque pour votre peau.

Le bicarbonate de soude

C’est l’ingrédient phare du déodorant maison. Il régule le pH de la peau et le taux d’acidité de cette zone délicate, agissant ainsi sur les levures présentes sous les aisselles qui sont à l’origine des mauvaises odeurs. Certaines personnes l’utilisent d’ailleurs directement en guise de déodorant seul. Mais ses propriétés abrasives peuvent entraîner des rougeurs sur les peaux sensibles. C’est pourquoi il est ici mélangé à d’autres ingrédients qui atténuent cette abrasivité.

Bicarbonate de soude bio 350 g
Nettoyant et désodorisant, le bicarbonate de soude s’utilise pour toute la maison. Ce produit écologique connu également sous le nom de bicarbonate de sodium n’est pas toxique pour l’environnement.

L’huile végétale de coco

Elle possède des vertus antimicrobiennes et prévient la déshydratation, pour une action protectrice, émolliente et adoucissante.

Huile de coco vierge bio 200 ml
Cuisinez avec cette huile de coco vierge et issue du commerce équitable. Vous pouvez l’utiliser pour fabriquer vos propres soins de beauté naturels et hydrater votre peau.

La fécule de maïs ou d’arrow-root

L’une comme l’autre ont pour effet d’absorber la sueur, limitant ainsi la formation des auréoles sur les vêtements. Ces poudres très fines permettent également d’atténuer l’effet gras de l’huile.

L’huile essentielle de palmarosa

Elle est réputée pour son action contre la prolifération bactérienne. Sa forte odeur herbacée n’est cependant pas du goût de tout le monde. C’est pourquoi elle est associée à l’huile essentielle de lavande. Mais elle peut tout autant être remplacée par l’huile essentielle d’ylang-ylang pour ses effets régulateurs et régénérants.

L’huile essentielle de lavande

Elle apporte une note de fraîcheur qui va de pair avec ses propriétés purifiantes et réparatrices.

Toutefois, les huiles essentielles ne sont pas obligatoires dans la préparation du déodorant naturel maison. Elles peuvent donc être mises de côté, notamment pour les femmes enceintes ou allaitantes, pour qui l’utilisation d’huile essentielle est contre-indiquée.

La cire d’abeille

Elle entre en jeu dans le processus de solidification du déodorant naturel et apporte une odeur légèrement mielleuse. Elle agit comme agent épaississant et durcisseur.

Des variantes peuvent être apportées à la liste d’ingrédients de base du déodorant naturel maison. Par exemple, pour plus de douceur vous pouvez ajouter du beurre de cacao ou du beurre de karité. En cas de peau sensible ou de réaction connue au bicarbonate de soude, il est aussi possible de le remplacer par de l’argile blanche ou du carbonate de calcium, appelé aussi blanc de Meudon.

Cire d’abeille qualité cosmétique en pépites 125 g
Fabriquez vos propres cosmétiques avec cette cire d’abeille vierge en pépites et conditionnée dans un emballage en carton recyclable.

Pourquoi bannir les antitranspirants classiques ?

Stress, chaleur, activité physique… Différents facteurs déclenchent des épisodes plus ou moins intenses et odorants de transpiration. Pour remédier à cette gêne, la cosmétique conventionnelle vous propose alors d’appliquer un antitranspirant censé bloquer totalement le phénomène naturel d’évacuation de la sueur. Malheureusement, c’est une réponse inadaptée, car la transpiration est tout à fait naturelle et nécessaire au fonctionnement de l’organisme : régulation de la température, détox, etc.

Plutôt que de vouloir bloquer à tout prix une transpiration excessive, il vaut mieux chercher à en connaître les causes. En outre, les ingrédients qui ont pour effet de resserrer les pores de la peau sont de plus en plus pointés du doigt dans des scandales sanitaires. Les sels d’aluminium sont notamment fortement controversés et associés aux risques accrus de cancer du sein. À cela s’ajoutent les silicones, parabènes et triclosan. Or la peau des aisselles est très fine et perméable, laissant pénétrer les principes actifs dans l’organisme.

De plus, les contenants des déodorants classiques posent aussi problème. Les sticks ne sont ni rechargeables ni recyclables et les sprays aérosols sont également nocifs pour l’air intérieur et l’environnement.

Heureusement, il est possible de remédier aux auréoles et aux odeurs gênantes, en régulant la transpiration grâce aux déodorants naturels. Et si vous appréciez la tendance DIY, faire son déodorant naturel maison n’a rien de bien complexe.

Déodorant crème Géranium et Palmarosa Le Fleuri 50 g
Ce déodorant végane s’applique sous vos aisselles de la même manière qu’une crème. Son odeur fleurie est obtenue à partir d’huiles essentielles de géranium rosat et de palmarosa. Composé à partir d'ingrédients issus de l’agriculture biologique (88 %), ce déodorant crème Clémence&Vivien ne contient pas de sels d’aluminium.