Info COVID 19 : nous continuons d'assurer les livraisons malgré la situation sanitaire. Prenez soin de vous
DIY : Fabriquer des sacs à vrac pour ses courses Lecture : 11 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : Fabriquer des sacs à vrac pour ses courses

DIY : Fabriquer des sacs à vrac pour ses courses

Le plastique envahit les océans et représente un grand danger pour la faune et la flore marine. Si les sacs en plastique à usage unique sont désormais interdits, les sacs d’une épaisseur égale ou supérieure à 50 microns, sont toujours vendus dans les commerces. Malheureusement ils ne sont réutilisés qu’une dizaine de fois au maximum. La solution la plus écologique est d’opter pour le zéro déchet et de vous munir de sacs à vrac en tissu réutilisables lorsque vous faites vos courses. Et si vous les fabriquiez vous-mêmes ? Voici plusieurs méthodes simples pour réaliser des sacs à vrac personnalisés.

La plupart des sacs à vrac réutilisables sont fabriqués en tissu durable et se lavent très facilement à la main ou en machine. Si vous en prenez soin, vous pouvez conserver vos sacs durant de nombreuses années. Et lorsqu’ils sont usagés, donnez-leur une seconde vie en les réutilisant en guise de chiffon par exemple. Si vous appréciez la couture, nous vous proposons deux tutoriels pour confectionner vous-même vos sacs à vrac.

Les sacs plastiques, un fléau pour l’environnement

Sacs en plastiqueApparus dans les années 1960 aux États-Unis, les sacs plastiques ont progressivement envahi notre quotidien et les océans. 10 millions de sacs plastiques sont utilisés chaque minute dans le monde, et seulement 20 % sont recyclés. Ils mettent en moyenne 400 ans à se dégrader dans la nature, et se transforment en microparticules qui, consommées par les poissons, intègrent la chaîne alimentaire et finissent dans nos assiettes. Tout ceci pour un usage moyen de 20 minutes…

En Finlande et au Danemark, on estime que chaque habitant utilise en moyenne quatre sacs plastiques par an, tandis qu’en Pologne, en Slovaquie et au Portugal, un habitant consomme 466 sacs en plastique chaque année.

L’interdiction des sacs plastiques à usage unique

Faire son marchéEn France, 5 milliards de sacs plastiques à usage unique étaient distribués chaque année en caisse. Ils sont interdits depuis 2016, en application de l’article 75 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. En 2017, les sachets plastiques utilisés pour les fruits et légumes ont également fait l’objet d’une interdiction.

À l’heure actuelle, il n’existe pas de bilan chiffré, mais si cette mesure a permis de réduire la consommation de sacs à usage unique dans les supermarchés et grandes surfaces, de nombreux petits commerces continuent à en distribuer gratuitement. Ils sont également toujours présents sur les marchés.

Les sacs en plastique considérés comme réutilisables, à savoir ceux ayant une épaisseur égale ou supérieure à 50 microns, sont réutilisés une dizaine de fois au maximum, parfois une seule fois en guise de poubelle. Ces sacs étant plus épais que les autres, leur fabrication nécessite plus de ressources et la question du recyclage reste toujours problématique.

Pour un mode de vie, zéro déchet 

Les principes de base du mode de vie zéro déchet

Que faire face à ce triste constat ? Il est grand temps de prendre des mesures, et la bonne nouvelle est que chacun peut agir à son échelle. Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Il est donc important, et même vital pour la planète, de privilégier le réutilisable au jetable et ceci pour de nombreux objets de consommation courante.

Il existe des alternatives durables aux sacs plastiques, mais aussi aux rasoirs, aux protections périodiques, aux mouchoirs, à l’essuie-tout, aux cotons démaquillants, aux cotons-tiges en plastique (qui seront interdits en 2021) et à tous ces objets polluants que nous consommons et jetons chaque jour sans même nous en rendre compte.

Le mode de vie zéro déchet, popularisé en 2013 par le livre de Béa Johnson, consiste à se désencombrer du superflu et à réduire au maximum son impact sur l’environnement. Il repose sur cinq grands principes : refuser (ce dont nous n’avons pas besoin), réduire (ce dont nous avons besoin, mais que nous ne pouvons pas refuser), réutiliser, recycler et composter.

À lire aussi
Zéro déchet : Connaissez-vous la règle des 5 R ?
Lorsque l’on souhaite démarrer dans le zéro déchet, la règle des 5 R est la meilleure méthode pour y parvenir. La connaissez-vous ? Appliquer les 5 R au quotidien permet de faire des économies et de réduire ses déchets. Mode d’emploi.

Privilégiez l’achat de produits en vrac

Il existe aujourd’hui en France de nombreuses épiceries en vrac qui permettent d’acheter des produits sans emballage. Les grandes surfaces s’y mettent aussi, et proposent parfois un rayon vrac. On y trouve de tout : céréales, légumineuses, pâtes, riz, farines, produits ménagers, croquettes pour animaux, bonbons, gâteaux, fruits secs, il est possible de faire l’ensemble de vos courses dans ces magasins, et de compléter avec des produits achetés sans emballage sur le marché.

Faire vos courses en vrac permet de n’acheter que ce dont vous avez besoin : inutile d’acheter 1 kg de farine si vous en voulez seulement 300 grammes pour une recette. Vous êtes amené à faire le point sur ce que contiennent vos placards et votre frigo, et par conséquent à réaliser des économies. Vous achetez moins, jetez moins, et dépensez donc moins. Vous payez également moins cher pour des produits de meilleure qualité et sans packaging.

Mix de 3 sacs à vrac en coton bio
Les sacs à vrac sont idéaux pour les légumineuses, les féculents ou les fruits et légumes. Les essayer, c’est les adopter !

Comment réaliser un sac à vrac soi-même ?

Pour faire vos courses en vrac, vous aurez besoin de contenants : des bocaux hermétiques en verre pour les huiles et autres produits liquides, mais également des sacs en tissu, lavables et réutilisables, de différentes dimensions selon les produits que vous transportez. 

Sac à vrac en maille

Les tissus à privilégier

Comme le tissu de votre sac à vrac sera en contact direct avec les aliments, optez pour des fibres naturelles comme le coton (de préférence bio), le lin ou le chanvre. Vous pouvez également utiliser des tissus de récupération : un vieux T-shirt, une jupe trop petite, tout est possible tant que le tissu est lavable.

Comment fabriquer un sac à vrac en filet ?

Les sacs à vrac avec une partie en filet sont très pratiques lors du passage en caisse par exemple, car ils permettent de visualiser le contenu. Vous pouvez aussi vous en servir pour ranger directement vos aliments dans les placards ou les frigos, et voir d’un seul coup d’œil où en est votre stock. Dans ce tutoriel, votre sac à vrac dispose d’un fond en tissu, les deux tiers supérieurs du sac environ, étant en filet.

Pour réaliser un sac à vrac en filet de taille moyenne, pouvant contenir 6 ou 7 pommes par exemple, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Un morceau de filet en coton de 20 x 60 cm, disponible au mètre sur Internet ou dans les merceries 
  • un coupon de tissu en coton, en lin ou en chanvre de 16 x 60 cm 
  • une machine à coudre ou une aiguille 
  • des épingles 
  • du fil 
  • un cordon ou une ficelle trois fois plus longs que la largeur de votre sac pour servir de lien coulissant
  • une planche et un fer à repasser

Suivez ensuite ces étapes :

  • Assemblez le fond et le filet, en cousant envers contre envers les côtés les plus larges des deux tissus, et en terminant à chaque fois par un point d’arrêt.
  • Procédez de la même manière sur l’endroit des deux tissus.
  • À l’aide d’un fer à repasser, rabattez les coutures vers le fond du sac et surpiquez à 0,5 cm du bord.
  • Marquez le pli des ourlets avec le fer à repasser, en repliant tout d’abord de 1 cm le haut du filet, puis de 2,5 cm. Faites de même sur l’autre partie du filet et fixez cette mesure avec des épingles.
  • De l’épingle jusqu’au bas du sac, cousez à 1 cm du bord, envers contre envers. Faites de même sur l’autre côté.
  • Marquez bien le pli au niveau des ourlets en ouvrant les coutures jusqu’en haut du sac à l’aide du fer à repasser.
  • Cousez les ourlets, retournez votre sac à l’endroit et sortez bien les angles.
  • Entrez le cordon ou la lanière dans les ourlets à l’aide d’une épingle à nourrice.

Votre sac est prêt ! Il vous suffit de tirer sur les ficelles pour le fermer.

Comment fabriquer un sac à vrac avec un fond plat ?

Ce sac est tout aussi simple à réaliser, et son fond plat est très pratique pour le poser en équilibre. Voici les étapes à suivre :

  • Tracez à l’aide d’un feutre un rectangle de 80 x 30 cm dans votre pièce de coton, que vous découpez ensuite en laissant une marge d’environ 1 cm pour les coutures.
  • Sur un des côtés de 30 cm, repliez une bande d’environ 1 cm. Repliez ensuite les pointes vers l’intérieur et, à l’aide d’un fer à repasser, marquez les plis.
  • Pliez de nouveau une bande de 1 cm pour l’ourlet et marquez à nouveau les plis.
  • Cousez l’ourlet, et procédez de la même manière sur l’autre côté de 30 cm.
  • Alignez les deux ourlets bord à bord et pliez votre tissu en deux. Cousez les deux côtés en vous arrêtant au niveau de l’ourlet.
  • Ouvrez l’un des coins de votre sac et tracez un repère de 10 cm de long, à 5 cm de la pointe. Placez une épingle et cousez.
  • Procédez de la même manière pour l’autre côté et découpez le surplus de tissu au niveau des coins.
  • Retournez ensuite votre sac, épinglez un coin, faites un trait à 0,5 cm du bord et cousez. Faites de même de l’autre côté.
  • Fixez les coutures latérales du sac à l’aide d’épingles et cousez à 0,5 cm du bord.
  • Retournez le sac et passez la lanière, cordon ou ficelle dans l’ourlet en créant deux boucles. Votre sac est prêt à vous accompagner pour vos courses !
Sac à vrac maille L en coton bio 34 x 38 cm
Grand sac à vrac en maille de coton bio 34 x 38 cm