Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

DIY : Fabriquer un attrape-rêve Lecture : 7 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : Fabriquer un attrape-rêve

DIY : Fabriquer un attrape-rêve

L’attrape-rêve est un objet originaire de la culture amérindienne. Constitué d’un cercle tissé en son centre et de plumes, perles et rubans, il veille sur le sommeil de son détenteur. Vous souhaitez en fabriquer un vous-même ? Voici comment procéder.

L’attrape-rêve, ou « dreamcatcher » en anglais, est un objet artisanal d’origine amérindienne, traditionnellement utilisé pour filtrer les mauvais rêves. De nos jours, ce cercle tissé décoré de perles, de plumes et de rubans est devenu un élément de décoration poétique. Voici comment fabriquer votre attrape-rêve.

Quelle est l’origine de l’attrape-rêve ?

De nombreuses légendes amérindiennes expliquent l’origine et la fonction de l’attrape-rêve.

L’une d’entre elles raconte l’histoire d’un Amérindien parti chasser pour ramener à manger à ses frères et sœurs. Il traversa des fleuves, marcha pendant des heures sans trouver aucun gibier. Il prit alors la direction de la montagne, entra dans une grotte, d’où il sortit terrifié après avoir senti la présence d’un mauvais esprit.

Le soir, impossible pour l’homme de s’endormir. Ses insomnies et ses mauvais rêves se prolongèrent pendant des nuits et des nuits. Une nuit, alors qu’il venait une nouvelle fois de faire un cauchemar, il se dirigea vers la forêt et se coucha sur des branchages. Lorsqu’il se réveilla le matin après un sommeil lourd et paisible, il aperçut juste au-dessus de lui une toile d’araignée recouverte de rosée du matin.

La toile d’araignée avait filtré ses mauvais rêves, ce qu’il s’empressa de raconter à tout son village. L’attrape-rêve était né ! D’après d’autres légendes, la toile de l’attrape-rêve permettrait au dormeur de conserver et d’exploiter les bonnes idées qui lui viennent en tête.

En Occident, l’attrape-rêve a surtout une fonction décorative, ce qui n’empêche pas d’être séduit par sa dimension mystique.

De quel matériel avez-vous besoin pour fabriquer un attrape-rêve ?

Attrape rêve DIY

Pour fabriquer votre attrape-rêve, il vous faudra :

  • Un cerceau en métal ou en bois (un petit tambour à broder peut parfaitement convenir).
  • De la laine, de la ficelle, du raphia ou un cordon en suédine par exemple, pour habiller votre cerceau. La laine et la ficelle vous serviront également à tisser la toile centrale de l’attrape-rêve.
  • Des perles en métal, en bois ou en verre : il en existe de toutes les tailles, de toutes les formes et de toutes les couleurs. À vous de choisir selon vos goûts !
  • Des plumes, naturelles si vous en trouvez au hasard d’une promenade à la campagne ou en bord de mer, ou bien synthétiques.
  • Des rubans : vous n’avez que l’embarras du choix concernant les modèles, les matières et les couleurs. Vous trouverez votre bonheur dans les merceries ou sur les sites Internet spécialisés dans le DIY.
  • Des lanières en cuir ou en imitation cuir pour une touche décorative supplémentaire.
  • De petits ornements naturels comme les coquillages ou le bois flotté par exemple.
  • Une pince à linge et une paire de ciseaux.

Vous avez désormais tout le matériel nécessaire à la fabrication de votre attrape-rêve. Place aux travaux manuels !

La fabrication de votre attrape-rêve

La réalisation d’un attrape-rêve est simple et laisse beaucoup de place à la créativité et à l’imagination. Vous pouvez bien sûr adapter les consignes ci-dessous en fonction de vos envies et de vos goûts.

Première étape : l’habillage du cerceau

Le cerceau est la pièce principale de l’attrape-rêve, celle autour de laquelle l’ensemble va se structurer. Il vous faut donc commencer par l’habiller, en l’entourant de laine, de ficelle, de raphia ou de suédine par exemple.

Quel que soit le matériau choisi, il vous faudra procéder ainsi :

  • Commencez à enrouler la laine, le raphia, la ficelle ou le cordon de suédine autour du cercle, en bloquant une extrémité du fil avec une pince à linge.
  • Lorsque vous avez enroulé tout le cercle, ôtez la pince à linge et faites un nœud avec les deux extrémités du fil utilisé. Formez une boucle et glissez-y une perle, assez grosse de préférence.

Si votre cerceau est en bois, vous pouvez aussi choisir de ne pas l’habiller et de le laisser brut, en totalité ou en partie, en laissant le bois apparent sur toute la surface du cerceau ou sur certaines portions seulement.

Deuxième étape : le tissage

Il vous faut maintenant réaliser le tissage central, celui-là même qui, selon la légende amérindienne, filtre les cauchemars et ne laisse passer que les bons rêves. Pour tisser la toile, utilisez un fil solide, qui ne risque pas de casser en plein tissage. Une laine épaisse, du coton à tisser, de la ficelle : à vous de choisir ! Prévoyez également une longueur de fil suffisante pour pouvoir faire plusieurs tours, environ 2 à 3 mètres.

Voici comment réaliser le tissage :

  • Commencez par faire un double nœud pour fixer votre fil au cerceau. Découpez l’excédent, et faites une première boucle autour du cerceau.
  • Avancez de droite à gauche, en passant le fil en dessous du cerceau, puis au-dessus, puis à l’intérieur de la boucle que vous venez de former.
  • Tendez bien votre fil et essayez de former les boucles à intervalles réguliers.
  • Lorsque vous avez effectué le tour complet du cerceau, commencez le deuxième tour, en passant le fil dans la première boucle.
  • Passez-le ensuite dans la deuxième boucle, puis la troisième, etc. Vous allez ainsi créer des boucles dans les boucles, et vous rapprocher peu à peu du centre. C’est un tissage en toile d’araignée.
  • Lorsque vous êtes arrivé au centre, faites un nœud et enfilez une perle dans le dernier segment de ficelle.

La base de votre attrape-rêve est désormais terminée. Place à la partie la plus créative : les décorations.

Troisième étape : les décorations

Commencez par fixer les rubans sur le quart inférieur du cerceau, en faisant un nœud simple. Laissez parler votre imagination et votre créativité pour assembler les couleurs et les modèles de rubans.

Sur chaque ruban, enfilez deux perles, faites un nœud simple pour les empêcher de glisser et ajoutez deux autres perles un peu plus bas sur le même ruban, puis faites à nouveau un nœud simple.

Enfin, glissez les plumes dans les perles.

N’hésitez pas à improviser, faire des essais, déplacer les perles, ajouter des coquillages ou des petits morceaux de bois flotté.

Il ne vous reste plus qu’à fixer cet attrape-rêve au-dessus de votre lit et à faire de beaux rêves !