Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

DIY : fabriquer une bougie à la cire de soja Lecture : 9 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : fabriquer une bougie à la cire de soja

DIY : fabriquer une bougie à la cire de soja

On trouve des bougies à tous les prix. Toutefois, lorsqu’il s’agit de bougies parfumées, mieux vaut ne pas avoir l’odorat trop sensible pour supporter les parfums bas de gamme. Pour une jolie bougie au parfum agréable, il vous faudra mettre la main au portefeuille… ou à la pâte et plus précisément dans la cire de soja. Voici les étapes à suivre pour fabriquer une bougie DIY, naturelle, végane et parfumée. À vous de jouer !

Les bougies apportent une touche chaleureuse dans la décoration d’une maison ou sur une table de fête. Le commerce propose un large choix de bougies, mais elles sont pour la plupart composées d’ingrédients néfastes comme la paraffine. Fabriquer vos propres bougies est un loisir agréable et de cette manière vous pourrez vous assurer de la qualité de leurs ingrédients. Nous vous proposons une recette maison pour obtenir de belles bougies véganes à base de cire de soja. 

Pourquoi choisir la cire de soja ?

SojaLa cire de soja est naturelle et végétale : elle est obtenue à partir de l’huile de soja, elle-même récoltée par pression de ses haricots.

Cette cire végétale n’est pas toxique, pas plus que sa combustion. Elle est naturellement blanche et opaque. Autre avantage : elle se consume plus lentement que la cire de paraffine qui, elle, est obtenue à partir de pétrole raffiné. Ainsi, vous profitez plus longtemps de votre bougie, qui diffuse progressivement son parfum.

On trouve également des bougies à la cire d’abeille qui est un produit non végane, ou à la cire de palme qui est obtenue à partir de l’huile de palme avec tous les dégâts environnementaux que l’on connaît.

La culture du soja ne nécessite aucun pesticide ni herbicide. Attention toutefois à choisir une cire de soja sans OGM.

La cire de soja est entièrement biodégradable et son point de fusion est bas, ce qui signifie qu’elle n’altère pas les parfums avec des températures trop élevées. De plus, les bougies à la cire de soja fondent entièrement, sans se creuser, laissant un contenant vide et sans résidu.

Massage à la bougie

Elles peuvent également servir de bougies de massage. Une fois que vous avez éteint votre bougie, vous prélevez un peu de cire afin de vous en servir pour masser. Et ceci sans risque de brûlure, grâce au point de fusion bas de la cire de soja.

D’autres cires végétales peuvent être utilisées, comme la cire de mimosa ou la cire de riz, mais elles doivent être employées en association avec d’autres huiles ou beurres végétaux. La cire de soja s’utilise seule et permet de réaliser des bougies maison très simplement. Elle est idéale pour débuter !

Comment obtenir une bougie colorée ?

Bougies colorées

Si vous souhaitez colorer votre bougie, il est conseillé d’utiliser des alternatives naturelles aux colorants de synthèse.

Vous pouvez utiliser, en association avec la cire de soja, des huiles végétales :

  • L’huile de buriti pour une bougie orange
  • L’huile de millepertuis pour une bougie rose
  • L’huile d’avocat pour une bougie verte

Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles naturellement colorées comme la camomille bleue. Attention au choix des huiles essentielles et à ce qu’on appelle le « point éclair » : nous vous en parlons plus bas.

Les poudres de plantes colorantes donnent aussi de jolies couleurs à vos bougies. Elles sont à utiliser en macération. Ainsi, le macérât de curcuma, qui donne une couleur jaune fluo à la cire, s’obtient en laissant macérer la poudre dans l’eau pendant 24 heures, à l’abri de l’air et de la lumière.

Le henné noir, lui, donne une couleur vert bleu à la bougie, tandis que la poudre d’ortie transforme la cire blanche en vert kaki.

Enfin, vous pouvez tout simplement utiliser un sachet de thé infusé. Un thé aux fruits rouges vous permettra d’obtenir une bougie rose. Pour une bougie jaune, il vous faudra un sachet de thé aux agrumes et pour une bougie verte, un sachet de thé vert.

Nul besoin de recourir à des colorants chimiques : toutes les couleurs sont dans la nature !

Comment obtenir une bougie parfumée ?

Bougie parfumée

Le parfum d’une bougie naturelle est obtenu grâce à l’ajout d’huiles essentielles ou de fragrances cosmétiques naturelles.

Si les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, ce n’est pas le cas des fragrances naturelles, qui ne contiennent que des fragments d’huiles essentielles dilués dans des mélanges huileux. Les fragrances sont donc beaucoup moins puissantes que les huiles essentielles pures. Par mesure de précaution, il convient toutefois de ne pas exposer les bébés aux fragrances afin d’éviter les risques d’allergie.

Lors du choix de l’huile essentielle ou de la fragrance, vous devez absolument prendre le temps de lire sa fiche technique, afin de connaître ce que l’on appelle le point éclair. Celui-ci indique la température à laquelle une fragrance, une huile essentielle ou un parfum peuvent s’enflammer.

Le point de fusion de la cire de soja, c’est la température à partir de laquelle la cire fond. La température du point de fusion est d’environ 50 °C. Le point éclair doit être supérieur, afin que l’huile essentielle ou la fragrance ne s’enflamment pas lorsque la bougie fond.

Il faut donc choisir une huile essentielle ou une fragrance dont le point éclair est supérieur à 65 °C. Tous les fournisseurs sérieux d’huiles essentielles, de cire végétale et autres produits biologiques indiquent ces éléments sur la notice.

Voici quelques exemples d’huiles essentielles que vous pouvez utiliser sans risque, leur point éclair étant supérieur à 65 °C : menthe citronnée, cèdre de l’Atlas, patchouli, gaulthérie, anis, lavandin grosso de Provence, géranium bourbon, menthe poivrée, tea tree citronné, lavandin super et géranium Égypte.

Vous devez également proscrire, pour éviter les risques d’inflammation, toute substance contenant de l’alcool, même en très petite quantité, et utiliser 5 à 10 % maximum d’huile essentielle ou de fragrance dans vos bougies.

Une fois ces précautions prises, pas de panique, votre bougie ne présente aucun risque d’inflammation.

Pour rappel, lorsque vous utilisez une bougie parfumée, il est important que l’endroit soit bien ventilé afin de préserver la qualité de l’air.

Fabriquez votre bougie maison, parfumée et végane !

Le matériel et les ingrédients nécessaires

Pour fabriquer votre bougie, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • un moule en silicone
  • une balance de précision
  • une mèche de coton
  • un socle, qui servira à maintenir la mèche
  • un mini-fouet en inox ou une spatule en inox
  • du papier aluminium
  • une paire de ciseaux
  • un récipient passant au bain-marie
  • une casserole
  • un pic à brochette en métal

Rassemblez ces ingrédients :

  • de la cire de soja sans OGM en copeaux
  • un macérât huileux de millepertuis, pour ses vertus apaisantes en huile de massage (vous pouvez l’acheter tout prêt dans les commerces et e-commerces spécialisés)
  • de l’huile essentielle de Géranium Égypte
  • de l’huile essentielle de Lavandin Super

La recette

Avant de commencer la préparation de votre bougie et comme pour toute préparation de produit cosmétique maison, veillez à bien vous laver les mains. Débarrassez et désinfectez votre plan de travail, et stérilisez vos ustensiles en les plongeant 5 à 10 minutes dans l’eau bouillante.  

Commencez par préparer les quantités suivantes :

  • 53 g de cire de soja en copeaux 
  • 3,6 g de macérât huileux de millepertuis 
  • 1,8 g d’huile essentielle de Géranium Égypte 
  • 0,9 g d’huile essentielle de Lavandin Super

Procédez ensuite par étape :

  • Versez la cire de soja dans un bol et mettez-le à chauffer au bain-marie.
  • Découpez votre mèche de coton, pour qu’elle mesure environ 4 cm.
  • Faites-la tremper dans la cire de soja fondue pendant 2 minutes, puis déposez-la bien à plat sur le papier aluminium. Façonnez-la de manière à ce qu’elle adhère au papier aluminium et qu’elle soit bien droite.
  • Laissez refroidir la mèche puis placez-la au congélateur avec le papier aluminium.
  • Lorsqu’elle est totalement fondue, enlevez la cire de soja du feu, mélangez et ajoutez-le macérât de millepertuis et les huiles essentielles. Mélangez à nouveau.
  • Versez votre préparation liquide dans le moule.
  • Placez le tout au réfrigérateur pour une prise plus rapide.
  • Une fois que la cire est bien dure, démoulez la bougie et percez un trou au centre à l’aide d’un pic à brochette en métal.
  • Sortez la mèche de coton du congélateur et placez-la dans le trou du socle. Pincez la base de ce socle avec une paire de ciseaux, pour bien maintenir la mèche dans l’embout.
  • Enfilez la mèche de coton à l’intérieur du trou percé dans la bougie.

Si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si de jeunes enfants vivent avec vous, n’ajoutez pas d’huile essentielle.

Si vous n’avez pas de moule, vous pouvez couler votre préparation dans un verre à bougie ou un gros pot à confiture préalablement stérilisé. Dans ce cas, vous placerez la mèche dans le verre avant que la préparation ne durcisse.

Vous n’avez plus qu’à placer votre bougie sur un socle adapté et à respirer son parfum apaisant ! Vous pouvez également l’utiliser comme bougie de massage, en récupérant un peu d’huile chaude une fois la mèche éteinte.