Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

DIY : Fabriquer une éponge écologique tawashi Lecture : 10 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : Fabriquer une éponge écologique tawashi

DIY : Fabriquer une éponge écologique tawashi

Le tawashi est une éponge écologique et zéro déchet originaire du Japon. Tissée à partir de chutes de vêtements usés, elle est lavable en machine et réutilisable des centaines de fois. Découvrez tous nos conseils pour réaliser vous-même votre éponge tawashi !

Originaire du Japon, le tawashi est une éponge fabriquée à partir de tissus recyclés. Collants filés, t-shirts troués, pantalons de survêtement usés : ne jetez plus, réutilisez ! Les éponges tawashi, contrairement aux éponges synthétiques, sont écologiques et ont une durée de vie bien plus longue. Plus besoin de les jeter lorsqu’elles sont sales : il suffit de les passer en machine. Elles sont très faciles à réaliser et leur fabrication est une bonne activité à proposer aux enfants. Nous vous donnons toutes nos astuces pour fabriquer vos éponges tawashi !

Le tawashi, une alternative écologique aux éponges synthétiques

Les éponges synthétiques sont fabriquées en mousse de résine, qui n’est autre qu’un dérivé du pétrole. Elles sont également remplies de produits chimiques pour une meilleure résistance, et contiennent de la colle résistante à l’eau lorsqu’elles sont dotées d’une face abrasive.

La fabrication de cette fameuse face abrasive est très énergivore. Elle est constituée de nylon et de polyester, qui sont transformés en nappes et chauffés, trempés dans des bains de grains et de colorants pour être ensuite à nouveau cuits et collés sur les éponges.

Généralement pas ou peu recyclées, elles ont une durée de vie très limitée et représentent une source de pollution non négligeable.

Pollution éponge

Les éponges tawashi, elles, sont lavables et réutilisables pendant de longs mois. Elles peuvent être fabriquées avec des tissus issus du recyclage, en découpant des lanières dans de vieux vêtements abîmés.

Les matières synthétiques étant composées en majorité de plastique, il est important de savoir qu’elles relâchent à chaque machine de nombreuses microparticules qui ne sont généralement pas filtrées par les usines de traitement des eaux usées et rejoignent les cours d’eau et les océans.

Même si l’impact d’un tawashi fabriqué à partir d’un tissu synthétique recyclé est faible, il peut être intéressant de privilégier les matières naturelles comme le coton, le lin, la jute, la laine ou encore le sisal.

Pour fabriquer un tawashi, vous aurez besoin d’un petit métier à tisser très facile à réaliser.

La fabrication du métier à tisser

La version classique : des clous et une planche de bois  

Pour réaliser votre petit métier à tisser, vous pouvez suivre la méthode « traditionnelle » en vous munissant d’une planche de bois sur laquelle vous planterez des clous.

Vous aurez besoin :

  • d’une planche de bois carrée d’au moins 15 x 15 cm et d’une épaisseur de 2 cm minimum
  • de 20 clous assez grands pour que les bandes de tissu ne glissent pas
  • d’un marteau
  • d’un crayon
  • d’une règle

La fabrication de ce métier est un peu plus longue que les méthodes alternatives réalisées à l’aide de pinces à linge par exemple, mais il présente un avantage : une fois fabriqué, plus besoin de le réinstaller à chaque fois.

Voici les étapes à suivre :

  • À l’aide d’une règle, tracez au crayon un carré de 14 x 14 cm. Ainsi, si votre planche de bois n’a pas les bonnes dimensions, inutile de la découper.
  • Faites une première marque sur le trait, à 3 cm d’un angle, suivie de quatre autres marques espacées chacune de 2 cm.
  • Répétez cette opération sur chaque côté de la planche.
  • Plantez les clous.

Votre métier à tisser est prêt !

Éponge tawashi DIY

Une version alternative : un tupperware et des pinces à linge

Si vous n’avez pas le matériel nécessaire, ou tout simplement pas envie de planter des clous, vous pouvez utiliser un tupperware carré de la même dimension que la planche de bois, soit 15 x 15 cm ou 20 x 20 cm. Les clous seront remplacés par des pinces à linge.

Il vous faudra donc :

  • un tupperware carré de 20 x 20 cm
  • 28 pinces à linge

La fabrication de ce « métier à tisser » est très simple : il vous suffit de fixer 7 pinces à linge par côté.

Vous pouvez également utiliser un panneau de liège et des punaises par exemple.

Le tissage du tawashi

Avant de commencer à tisser, rassemblez vos tissus et découpez des bandelettes d’environ 3 cm de large. Faites des bandes plus larges si vous utilisez des tissus fins comme le nylon notamment. Vos bandes de tissu doivent former des anneaux : coupez par exemple dans la largeur un pantalon de survêtement d’enfant ou une manche de t-shirt. Les bandes doivent être à peu près de la même longueur que la distance qui sépare les clous de chaque côté de votre support. Si le tissu est extensible, elles peuvent même être un peu plus courtes. Elles seront ainsi bien tendues.

Préparez 14 bandes de 3 cm de large et d’environ 20 cm de long pour un support de 20 x 20 cm.

Vous pouvez désormais commencer le tissage :

  • Tendez une première bande de tissu sur deux clous (ou pinces à linge, ou tout autre support de fixation) opposés, et faites de même sur toute la ligne.
  • Tournez le support et commencez à tresser les bandes du côté opposé. Placez l’anneau de la première bande verticale sur un clou et faites passer cette bande sous la première bande horizontale. Puis au-dessus, puis à nouveau en-dessous, ainsi de suite jusqu’à la fin de la bande.
  • Répétez l’opération pour chaque ligne de tissu.

Votre tissage est désormais terminé, et chaque clou doit avoir été utilisé.

Il faut maintenant retirer le tawashi du métier à tisser :

  • Détachez une première boucle de tissu (boucle n° 1) d’un clou, dans un angle de votre métier à tisser, ainsi que la boucle d’à côté (boucle n° 2).
  • Passez la boucle n° 2 dans la boucle n° 1.
  • Prenez ensuite la boucle n° 3 et glissez-la dans la boucle n° 2, ainsi de suite jusqu’à la dernière boucle, qui servira à accrocher le tawashi lorsqu’il n’est pas utilisé, pour lui permettre de sécher.

Fabriquer un tawashi au crochet ou tricot

Il est également possible de fabriquer une éponge tawashi au crochet ou tricot. Vous pouvez utiliser de la laine, très absorbante, mais aussi du trapilho par exemple, un gros fil de jersey de coton obtenu à partir du recyclage des lisières de tissu.

Réaliser un tawashi au crochet

Pour réaliser un tawashi au crochet, vous aurez besoin :

  • d’un crochet n° 10
  • d’une pelote de fil trapilho
  • d’une paire de ciseaux

Voici les étapes à suivre :

  • Montez une chaînette de 7 mailles en l’air.
  • Pour le rang 1, dans la deuxième maille en l’air en partant du crochet, faites une maille serrée et continuez en mailles serrées jusqu’au bout du rang. Vous devez faire en tout six mailles serrées.
  • Faites une maille en l’air pour tourner.
  • Répétez ensuite le rang 1, jusqu’à l’obtention de six rangs.
  • Pour réaliser la boucle qui permettra d’attacher le tawashi, il vous faut simplement, au rang 6, après la dernière maille serrée, tirer sur le fil pour agrandir la boucle. Coupez le fil entre le tawashi et la pelote et faites un nœud à la base de la boucle avec une aiguille à laine.

Rentrez et coupez les fils, votre tawashi est prêt.

Il est également possible de réaliser au crochet un joli tawashi rond qui vous servira également de gant de toilette par exemple.

Fabriquer une éponge tawashi au crochet

Tricoter une éponge tawashi

Pour tricoter un tawashi, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • une pelote de trapilho ou de la laine par exemple
  • une paire d’aiguilles 8 ou 9
  • des ciseaux
  • une aiguille à laine

Voici les étapes à suivre :

  • Montez 10 mailles au point mousse.
  • Une fois que le tawashi est carré, rabattez les mailles et agrandissez la dernière en tirant un peu pour former une boucle.
  • Passez le fil dans la boucle et formez un nœud en serrant.
  • Vous avez désormais un carré avec un fil de chaque côté. À l’aide de l’aiguille à laine, passez l’un des fils dans les mailles pour qu’il rejoigne l’autre.
  • Nouez les deux fils ensemble pour former la boucle d’attache du tawashi.

Comment utiliser et entretenir son tawashi ?

Votre tawashi s’utilise comme une éponge classique, à la différence près qu’il a une durée de vie jusqu’à six fois supérieure, en fonction de la matière utilisée.

Vous pouvez bien évidemment l’utiliser pour faire la vaisselle, mais aussi pour nettoyer une table, un plan de travail ou encore votre salle de bains. Lorsqu’il est sale, passez-le en machine avec vos vêtements, entre 30 et 60 °C.

Vous trouvez que votre tawashi n’est pas efficace pour récurer les surfaces plus dures à nettoyer ? Vous pouvez remplacer la face verte et grattante des éponges synthétiques par des coquilles d’œufs mixées.

Pour obtenir votre poudre de coquilles d’œufs, il vous faut au moins cinq coquilles (conservez-les au fur et à mesure) que vous passerez au mixeur. Placez cette poudre au fond du plat à récurer, frottez avec votre tawashi : le résultat est surprenant d’efficacité et garanti sans rayures.

Vous voici désormais prêt à réaliser votre propre produit vaisselle, pour une cuisine zéro déchet ! 

À lire aussi
DIY : Fabriquer un liquide vaisselle écologique
Le liquide vaisselle est un produit qui est quotidiennement au contact de vos mains. Pourtant, il est parfois responsable d’allergies et les étiquettes manquent souvent de transparence. En cela, il est difficile d’en connaître exactement la composition. Si vous souhaitez utiliser un liquide vaisselle écologique et sain, pourquoi ne pas le fabriquer vous-même ? C’est rapide, facile et très économique.