Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

DIY : Fabriquer un liquide vaisselle écologique Lecture : 13 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : Fabriquer un liquide vaisselle écologique

DIY : Fabriquer un liquide vaisselle écologique

Le liquide vaisselle est un produit qui est quotidiennement au contact de vos mains. Pourtant, il est parfois responsable d’allergies et les étiquettes manquent souvent de transparence. En cela, il est difficile d’en connaître exactement la composition. Si vous souhaitez utiliser un liquide vaisselle écologique et sain, pourquoi ne pas le fabriquer vous-même ? C’est rapide, facile et très économique.

Vous utilisez chaque jour du produit vaisselle, au même titre que votre crème hydratante ou votre savon ou gel douche. Pourtant, les liquides vaisselle industriels contiennent des substances très irritantes, qui peuvent également s’avérer nocives pour l’environnement. Pour y remédier, rien de mieux que de fabriquer votre propre liquide vaisselle écologique, qui vous permettra de réaliser des économies tout en prenant soin de votre peau.

La composition des liquides vaisselle industriels

L’association 60 millions de consommateurs a mené une enquête approfondie sur les liquides vaisselle industriels. Ils contiennent souvent des substances irritantes pour les yeux et la peau, même lorsqu’ils sont labellisés Ecocert ou Écolabel européen. On trouve ainsi, sur le flacon de nombreuses marques possédant ces labels, des pictogrammes de danger signalant des risques de lésions oculaires ou d’irritations cutanées. Les mentions « peaux sensibles » ne sont pas réglementées et relèvent le plus souvent du marketing.

L’absence de pictogramme de danger ne signifie pas que les substances dangereuses sont absentes du liquide vaisselle : elles peuvent tout de même être présentes, mais dans des quantités inférieures au seuil réglementaire. De plus, sur les emballages, les fabricants ont l’obligation d’indiquer la famille des composants présents à une concentration de plus de 0,2 %. On ne trouve donc pas de nom précis de molécule, mais des mentions un peu floues telles que « phosphates », avec une fourchette de concentration.

Les molécules les plus allergisantes appartiennent à la famille des isothiazolinones. Le sodium laureth sulfate et le sodium lauryl sulfate sont également très irritants. Ils sont issus de la pétrochimie et présents dans de très nombreux liquides vaisselle.

La recette d’un liquide vaisselle maison et écologique

Le budget nécessaire

Les ingrédients utilisés pour la fabrication de votre liquide vaisselle maison sont peu onéreux, disponibles dans le commerce et peuvent même être achetés en vrac dans certaines épiceries spécialisées.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici le budget nécessaire à la fabrication d’un litre de ce liquide vaisselle maison :

  • un savon de Marseille Marius Fabre (savonnerie artisanale utilisant la recette véritable) de 100 grammes : 3,40 € 
  • 250 ml de savon noir liquide Marius Fabre : 4,60 € 
  • 350 g de bicarbonate de soude : 2,90 €
  • 1 kg de cristaux de soude : 3,90 €
  • un flacon d’huile essentielle : entre 7 et 19 €

Le budget total pour un litre de produit vaisselle qui durera plusieurs semaines est donc d’un tout petit peu plus de 20 €, sachant que plusieurs ingrédients peuvent être réutilisés. Cet investissement sera très vite rentabilisé !

Cube de savon de Marseille 250 g pur olive
Revenez aux traditions avec ce savon de Marseille GAIIA à l’huile d’olive bio. Avec sa formule hypoallergénique, il est idéal pour la toilette de toute la famille.

La recette

Pour réaliser votre liquide vaisselle maison, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 1 litre d’eau
  • 50 grammes de copeaux de savon de Marseille
  • une cuillère à soupe de savon noir liquide
  • une cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • une cuillère à soupe de cristaux de soude
  • quelques gouttes d’huiles essentielles (facultatif)
  • une bouteille de liquide vaisselle vide ou un flacon pompe
  • un entonnoir
  • un grand récipient
  • des gants pour manipuler les cristaux de soude, qui peuvent irriter la peau

Voici les étapes à suivre :

  • Faites bouillir l’eau.
  • Pendant que l’eau chauffe, râpez votre savon de Marseille et placez les copeaux dans votre récipient.
  • Versez l’eau bouillante sur le savon et remuez jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
  • Ajoutez le bicarbonate, les cristaux de soude et le savon noir.
  • Remuez et laissez le mélange reposer et refroidir à l’air libre. Il va naturellement prendre une consistance un peu pâteuse.
  • Mélangez à nouveau et ajoutez les huiles essentielles, en passant au besoin le tout dans un mixeur.
  • Versez le tout dans votre flacon vide à l’aide d’un entonnoir (une petite bouteille d’eau coupée en deux peut faire office d’entonnoir).

Votre liquide vaisselle est prêt !

Zoom sur la composition du liquide vaisselle maison

Chaque ingrédient a des vertus spécifiques. Voici quelques éléments détaillés pour comprendre leur rôle et leur composition, afin de savoir exactement ce que contiendra votre liquide vaisselle maison.

Le savon de Marseille

L’appellation « Savon de Marseille » est tombée dans le domaine public et n’est donc plus protégée. Par conséquent, n’importe quel fabricant peut se targuer de fabriquer du savon de Marseille. Attention, car nombre de ces savons n’ont rien à voir avec la recette originale !

À lire aussi
Comment utiliser le savon de Marseille et profiter de ses vertus ?
Qui ne connaît pas le fameux savon de Marseille ? Vert ou blanc, il est utilisé tant dans la salle de bains que dans le reste de la maison. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce pain moussant original et comment éviter les contrefaçons.

Aujourd’hui, il existe encore trois savonneries artisanales situées dans la région de Marseille qui fabriquent ce savon suivant la recette et le mode de fabrication traditionnels : la savonnerie Marius Fabre, la savonnerie Le Fer à Cheval et la savonnerie du Midi.

Le véritable savon de Marseille ne contient que des huiles végétales, dont de l’huile d’olive, de l’eau, du sel marin et de la soude. Il est saponifié à chaud et ne contient plus que des traces de glycérine, qui disparaît presque totalement du savon suite à ses dix jours de cuisson et à ses nombreux lavages.

Que ce soit pour votre lessive maison ou votre liquide vaisselle, il est très important de choisir un savon sans glycérine, afin de ne pas obtenir un produit qui risque de se solidifier et d’encrasser vos canalisations.

À lire aussi
Comment fabriquer sa propre lessive écologique ?
Les lessives industrielles contiennent de nombreuses substances issues de la pétrochimie, qui polluent les nappes phréatiques et peuvent avoir des effets néfastes sur votre organisme. Pour y remédier, de plus en plus de particuliers se lancent dans la fabrication de leur propre lessive. Voici quelques recettes simples de lessive maison.

Grâce à son pH élevé, il possède des vertus antiseptiques et s’avère également être un bon dégraissant. De plus, il est hypoallergénique.

Le savon noir

Il existe deux types de savon noir : le savon noir cosmétique, traditionnellement utilisé dans les pays du Maghreb, notamment au hammam, et le savon noir ménager. Leur composition peut être différente. Ainsi, le savon noir ménager possède une teneur en potasse plus élevée qui augmente son pouvoir dégraissant. C’est également un détachant très efficace. Son ingrédient principal est l’huile d’olive.

Savon noir liquide biologique 1 L
100 % biodégradable, le savon de noir est un produit écologique et efficace pour l’entretien du linge et de la maison.

Il est adapté à de nombreux usages :

  • Il nettoie, dégraisse et nourrit toutes les surfaces.
  • Il lave efficacement le linge et fait partir les taches les plus tenaces.
  • Il protège les végétaux des pucerons, des cochenilles et des araignées rouges.
  • Il nettoie tout en douceur le poil des chiens et des chevaux.
  • Il est parfois utilisé pour nettoyer les mamelles des vaches et des chèvres avant la traite.
  • Il permet de nettoyer les pinceaux et les traces de peinture sur les tissus.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est obtenu grâce aux cristaux de soude, en association avec l’eau et le dioxyde de carbone. C’est une poudre blanche aux nombreuses vertus. Économique et écologique, il est biodégradable, non toxique et ne contient pas de conservateurs. Il existe également du bicarbonate de soude alimentaire.

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude absorbe les odeurs, nettoie efficacement toutes les surfaces, détache toutes les surfaces et textiles, permet d’éliminer les acariens des tapis et moquettes, décrasse les canalisations et détartre les WC, permet de récupérer des casseroles ou poêles au fond brûlé, etc. Ses applications sont très nombreuses.

Les cristaux de soude

Les cristaux de soude (carbonate de soude ou carbonate de sodium) sont obtenus naturellement à partir de gisements de natron. On sait désormais les fabriquer en laboratoire à l’aide de sel et de craie.

Le pH des cristaux de soude étant plus basique que celui du bicarbonate de soude, leurs usages sont un peu différents et ils sont également plus irritants. Il faut donc les manipuler de préférence avec des gants. Les cristaux de soude servent uniquement à nettoyer, dégraisser et désinfecter. Ils renforcent l’action du bicarbonate de soude. Ils permettent aussi d’éliminer le tartre et le calcaire.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des extraits concentrés de diverses plantes. Elles sont obtenues par un procédé de distillation à la vapeur d’eau, qui permet d’extraire les molécules des plantes à l’état gazeux avant de les rendre à nouveau liquides. On les utilise pures ou diluées dans des huiles végétales.

Huiles essentielles de lavande

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus, et il est impossible de toutes les énumérer. Certaines huiles essentielles sont particulièrement intéressantes pour votre liquide vaisselle maison. Elles servent bien sûr à parfumer, mais elles possèdent également d’autres atouts.

  • L’huile essentielle de lavande : elle a des propriétés apaisantes et cicatrisantes pour la peau. Elle convient très bien aux peaux sensibles.
  • L’huile essentielle de citron : outre son odeur très agréable, elle est antiseptique et permet d’éliminer les bactéries.
  • L’huile essentielle d’arbre à thé ou tea tree : elle est assainissante, antibactérienne, cicatrisante et antifongique.
  • L’huile essentielle de ravintsara : antibactérienne et anti-infectieuse, elle soulage les peaux à problèmes et apaise notamment l’eczéma.
  • L’huile essentielle de cannelle : elle parfume agréablement votre liquide vaisselle et est également réputée pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques.
  • L’huile essentielle d’eucalyptus : elle sent très bon et est antimicrobienne, antiseptique et antifongique.

Il est généralement préférable d’en utiliser une seule dans votre liquide vaisselle. Si vous décidez d’en associer plusieurs, assurez-vous que leurs parfums et propriétés se marient bien. À noter : les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes.

Huile essentielle de romarin 12 ml
Le romarin s’utilise beaucoup en cuisine, mais il est également reconnu pour ses propriétés bienfaits antioxydantes et détoxifiantes.

En fabriquant votre liquide vaisselle maison, vous êtes certain de la non-toxicité, tant pour vous que pour l’environnement et des ingrédients utilisés. Votre vaisselle est tout aussi propre et vous réalisez des économies !

Liquide vaisselle parfum menthe sauvage 500 ml
Certifié Ecocert, ce liquide vaisselle est fabriqué avec des ingrédients naturels, ne contient ni sulfates, ni colorant, ni tensioactifs. Made in France.
Liquide vaisselle parfum citron frais 500 ml
Prenez soin de vos mains et optez pour ce liquide vaisselle 100 % naturel pour laver vos plats et vos assiettes. Ce liquide vaisselle certifié Ecocert nettoie et dégraisse efficacement.