Fêter Halloween sans surconsommer ? Oui, c’est possible ! Lecture : 6 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Fêter Halloween sans surconsommer ? Oui, c’est possible !

Fêter Halloween sans surconsommer ? Oui, c’est possible !

Être écolo n’est pas synonyme de privation. Il est par exemple tout à fait possible de fêter Halloween en mode écolo. Retrouvez des astuces à mettre en place pour fêter Halloween avec la fibre écologique.


Halloween est la fête de l’horreur. Entre chair de poule et excitation, les enfants adorent pouvoir braver leurs peurs pour affronter la nuit et leurs pires cauchemars. Mais voilà, pour les parents qui font attention et qui n’aiment pas vraiment les bonbons et la surconsommation, Halloween peut aussi devenir leur pire cauchemar ! Nous vous délivrons des astuces pour que cette fête se passe du mieux possible, sans pour autant consommer à outrance ! Voici comment vous y prendre.

Faire ses déguisements soi-même

Nul besoin d’être un as en couture : faire un déguisement pour Halloween est finalement assez simple. En effet, comme vous pouvez vous en douter, la perfection n’a pas vraiment sa place dans l’horreur, alors vos petits ratés de couture pourraient s’avérer très réussis !

Un vieux drap blanc peut rapidement faire office de déguisement de fantôme ou de momie en le découpant en lambeaux. Utilisez une vieille robe noire pour en faire un déguisement de sorcière ou de Dracula !

Et puis, qui a dit qu’il fallait sortir la machine à coudre ? Vous pouvez tout aussi bien découper ou customiser un vieux vêtement que vous possédez déjà. Un t-shirt uni sur lequel vous dessinez une citrouille ou un visage terrifiant fera tout aussi bien l’affaire !

Si au pire des cas, vous ne pouvez pas faire un costume pour votre enfant ou pour vous-même, pensez à la location. Vous aurez ainsi le loisir de pouvoir en changer chaque année, surtout que les enfants grandissent !

Opter pour des grignotages sains

Votre enfant insiste pour fêter Halloween avec ses copains ? Si vous devez les recevoir chez vous et que vous êtes plutôt du genre à faire vos petits plats pour éviter les ingrédients douteux, vous pouvez trouver des alternatives bien plus saines et plus rigolotes !

L’assiette de fruits diaboliquement saine fera changer d’avis n’importe quel enfant sur son rapport aux encas sains. Un kiwi peut devenir un super Frankenstein, les mandarines deviennent de magnifiques petites citrouilles, des morceaux de melon (oui, cette année, on en trouve encore quelques-uns !) feront office de tombes, etc. À l’aide d’emporte-pièces adéquats, faites aussi des formes dans des pommes, des carottes ou des poires. Vous pouvez également préparer des petites pizzas dégoulinantes, des doigts de sorcière ou tout autre biscuit sucré ou salé absolument terrifiant.

Vous pouvez également employer votre enfant pour confectionner des marshmallows maison, en plus de pouvoir déguster des friandises saines, il va aussi pouvoir prendre plaisir à les préparer avec vous !

Enfin, n’oubliez pas de réaliser des petits sachets de fruits secs à distribuer aux enfants qui viendront frapper à votre porte ! Vous pourrez les glisser dans des enveloppes diaboliques ou dans des petites boîtes en origami confectionnées avec vos enfants durant un après-midi créatif. Vous pourrez aussi les assortir de mandarines : ces petits fruits de saison seront parfaitement dans le thème si vous dessinez des yeux et une bouche de citrouille sur la peau !

Décorer avec des accessoires issus de la récupération

Vous avez des bocaux en verre à jeter au récup’verre ? Utilisez-les comme photophores en peignant des formes ou des visages dessus. Vous n’aurez plus qu’à y glisser une bougie électrique dedans pour éviter les brûlures ! Vous pouvez faire de même avec des briques de jus ou de lait. Vos enfants seront ravis de pouvoir confectionner ces petites décorations eux-mêmes !

La fameuse citrouille peut aussi faire partie de votre décoration Halloween écolo ! En effet, au moment de la vider, récupérez les graines que vous ferez griller au four pour garnir vos salades ou grignoter en guise d’encas. Faites le visage le plus terrifiant que vous pourrez et glissez une ou plusieurs bougies à l’intérieur. Après la fête, vous pouvez soit consommer la citrouille, si elle n’a pas trop été exposée à l’extérieur, soit la composter.

Vous avez des sacs en papier kraft que vous récupérez des boutiques en vrac ? Transformez-les en décorations terrifiantes ! Pour cela, découpez des yeux et une bouche, puis attachez-les sur un manche à balai ou un bout de bois. N’oubliez pas d’y glisser une bougie chauffe-plat électrique dedans pour en faire un bouquet de monstres à déposer devant la porte !

Un bonbon ou la vie…

Le plus grand plaisir des enfants pour Halloween est de pouvoir frapper aux portes et récolter tout un tas de friandises. Indiquez toujours à votre enfant de ne prendre qu’un seul bonbon et non pas une poignée. L’idée n’est pas d’en avoir une tonne à ramener à la maison, mais bel et bien de profiter de la fête. Expliquez-lui aussi que si tous les enfants en prennent une poignée chacun, il n’en restera plus pour les suivants.

La plupart du temps, les gens donnent des bonbons à la composition douteuse. Et votre enfant s’en régale déjà. Mais comment faire pour éviter qu’il ne se goinfre de cochonneries ? L’explication reste encore la plus rationnelle des méthodes. Il suffit simplement de lui indiquer que la plupart de son butin est « empoisonné » pour de vrai et que la consommation excessive de ces bonbons pourrait le rendre malade. Ensemble, triez-les et montrez-lui ceux qu’il peut manger et ceux qu’il vaut mieux éviter.