Franprix se lance dans le repas Zéro Déchet à Paris Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. Alimentation
  3. Franprix se lance dans le repas Zéro Déchet à Paris

Franprix se lance dans le repas Zéro Déchet à Paris

Franprix ouvre une enseigne dans le 2e arrondissement de Paris qui offre la possibilité de se restaurer le midi en mode ZD ou presque et acheter plus de produits en vrac. Tour d’horizon sur cette expérimentation.


En raison d’une demande de plus en plus importante des consommateurs, les enseignes de grandes distributions commencent à chercher des solutions pour limiter les emballages plastiques. Dans cette démarche, l’enseigne Franprix ouvre une enseigne Darwin.2019 rue Réaumur à Paris, un espace de 600 m2 tourné vers la restauration Zéro Déchet et une gamme étendue de produits vendus en vrac. On vous explique tout.

Pas de consignes sur les contenants en verre dans la partie restauration

« Notre fonction est de nourrir les habitants des villes, de leur permettre de trouver chez nous tout ce qu’il peut leur falloir pour leur repas du midi ou du soir », a expliqué François-Xavier Germain, le directeur marketing et communication de Franprix. Et de plus en plus de clients citadins veulent réduire leur impact sur l’environnement, d’où l’ouverture de cet espace de supermarché/restauration rapide tourné vers le Zéro Déchet. Le concept appelé Darwin.2019 se trouve rue de Réaumur dans le 2e arrondissement de Paris et il sera testé 3 mois dans sa formule actuelle.

Côté restauration, on peut se servir au bar traiteur (produits Fleury Michon), à la rôtisserie ou à la machine à jus dans des récipients en verre — que l’on mange sur place ou que l’on emporte son repas — et rendre la vaisselle utilisée plus tard ou un autre jour. Les contenants rapportés sont ensuite lavés et réutilisés.

Pour l’instant, l’enseigne n’a pas prévu de consigne, on n’a pas à payer de supplément pour emporter les contenants en verre « afin de ne pas mettre un frein au geste citoyen » comme l’a expliqué le directeur marketing de Franprix.

« Pendant les prochains 3 mois, l’objectif principal est d’engager les clients, de mesurer leur adhésion, de tester et d’ajuster le modèle, afin de perfectionner une solution déployable dans d’autres magasins de l’enseigne. Mais la mise en place d’une consigne se révèlera peut-être nécessaire dans un 2e temps, afin de généraliser l’initiative », a-t-il précisé.

Davantage de produits disponibles en vrac

Côté supermarché, on peut désormais trouver une centaine de produits en vrac. L’épicerie salée et sucrée, mais aussi des produits ménagers, des produits d’hygiène secs (déo, shampoing, etc.) du vin, des huiles, etc.

Les clients pourront se servir de leurs propres contenants ou en acheter dans le magasin. Aussi, les fruits et légumes bio seront désormais proposés sans emballages.

Non, ce n’est pas parfait. Le reste du magasin est encore rempli de produits trop emballés, les sauces sont encore sous plastique dans la partie restauration ZD « mais si on voulait attendre de tout changer pour agir, il faudrait encore des décennies », observe Emmanuel Auberger, le fondateur de SolZero, la start-up spécialisée dans la réutilisation de contenants avec qui Franprix s’est associé pour l’ouverture de ce nouveau store.