Hérault : plusieurs maires organisent une collecte pour recycler les mobiles obsolètesLecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Au travail
  4. Hérault : plusieurs maires organisent une collecte pour recycler les mobiles obsolètes

Hérault : plusieurs maires organisent une collecte pour recycler les mobiles obsolètes

On estime à 100 millions, le nombre de téléphones portables obsolètes qui sont conservés par les Français. Des communes du département de l’Hérault et l’opérateur Orange organisent une opération de collecte qui dure jusqu’au 30 novembre 2021. Une action écologique et solidaire créatrice de travail grâce aux activités de tri, de recyclage et de reconditionnement des vieux mobiles.

Une collecte écologique et solidaire

Chaque année, 16 millions de nouveaux smartphones sont vendus et la plupart du temps, les consommateurs conservent chez eux leurs anciens appareils.

L’association des maires de l’Hérault a donc décidé de collecter ces appareils non utilisés. L’opération se nomme « Collect'Mobile : un geste pour ma ville ». Ainsi, les particuliers peuvent déposer, dans des bacs spécialement dédiés, leurs anciens téléphones, mais aussi les chargeurs dans plusieurs mairies de l’Hérault.

Toutes les mairies du département ne participent pas à l’opération. Il faut se renseigner en amont. Les trois mairies qui collectent le plus d’appareils, selon le nombre d’habitants, recevront un arbre à planter.

Ce dispositif est organisé en collaboration avec l’opérateur Orange qui se charge de récupérer les bacs installés dans les mairies. Un téléphone collecté sur dix fera l’objet d’un reconditionnement. Les données personnelles seront, bien évidemment, effacées. Les autres appareils seront recyclés. En France, pour 250 000 appareils recyclés, c’est un emploi qui est créé.

Pour récupérer les composants, des scientifiques français ont mis au point une méthode pour extraire le métal précieux directement depuis les cartes électroniques. Les téléphones sont, découpés avec un jet d’azote. Un procédé qui permet alors d’extraire des fragments de différents métaux.

Pour le recyclage et le reconditionnement des téléphones portables, l’opérateur Orange travaille avec une structure qui s’appelle « les Ateliers du Bocage ». Une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), membre du mouvement Emmaüs qui emploie plus de 150 salariés dont beaucoup sont en réinsertion. Cette entreprise solidaire existe depuis plus de 15 ans. Les téléphones sont triés : certains sont reconditionnés et d’autres sont recyclés.

Les téléphones en réemploi sont vendus dans les boutiques sur les sites des Ateliers du Bocage et de Label Emmaüs.

Une opération dont les bénéfices sont versés à Emmaüs International

Il faut savoir que les téléphones sont constitués de nombreux matériaux précieux comme du cuivre, de l’or ou encore de l’argent. Avec les matériaux récupérés, des artisans peuvent fabriquer des bijoux. L’intérêt de recycler des téléphones inutilisés est également écologique.

Les bénéfices de cette collecte seront donnés à l’association Emmaüs International qui développe des ateliers avec des personnes qui récupèrent des déchets de téléphones. Cinq ateliers ont été créés en Afrique : au Burkina Faso, au Niger, au Bénin, en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Ces structures ont permis la création de trente emplois.

À noter que cette même opération vient également d’être mise en place dans le département de la Gironde. Sur le site d’Orange, les municipalités peuvent solliciter l’opérateur pour mettre en place un dispositif de collecte en vue d’un recyclage.




Ces sujets peuvent vous intéresser