Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

La nature et les animaux reprennent leurs droits pendant le confinement Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. La nature et les animaux reprennent leurs droits pendant le confinement

La nature et les animaux reprennent leurs droits pendant le confinement

L’épidémie de Covid-19 est une catastrophe pour les humains, mais une bénédiction pour la planète. Là où l’activité humaine est fortement réduite, la nature et les animaux reprennent leurs droits, parfois d’une façon assez cocasse. Enfin un article à ce sujet qui donne le sourire.

Bien qu’il s’agisse d’une catastrophe sanitaire, la pandémie a un impact positif sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Covid-19 est bien plus efficace que tous les sommets internationaux. Les humains sont confinés, un répit bien mérité pour la planète. La nature et les animaux peuvent enfin reprendre leurs droits !

La pollution a fortement diminué en Chine 

Tous les ans, au moment du Nouvel An chinois, lorsque la plupart des gens partent en vacances, on peut observer une baisse de la pollution. Cependant, les mesures de confinement prises un peu partout dans le pays pour enrayer la propagation du Covid-19 ont eu un effet positif. 

« C’est la première fois que je vois une chute aussi spectaculaire, sur une zone aussi large », a expliqué Fei Liu, un chercheur en qualité de l’air de la NASA.

« Cette année, la baisse est plus significative que les années précédentes, et elle dure plus longtemps », a-t-il ajouté.

En Italie, une eau limpide à Venise et des dauphins à Cagliari

Venise vidée des touristes a finalement du bon. Depuis leurs fenêtres, les habitants peuvent voir des bancs de poissons et même des cygnes nager dans une eau redevenue limpide. Ce phénomène est dû à l’absence des bateaux de tourisme qui d’ordinaire remuent constamment les sédiments au fond de l’eau, lui donnant ainsi une couleur grisâtre. 

En Sardaigne, ce sont des dauphins que l’on a pu voir jouer dans le port de Cagliari. Sans la pollution et le bruit causés par le transport de marchandises, ils n’ont pas hésité à s’approcher. 

Des sangliers faisant du lèche-vitrine de nuit dans une ville du sud de l’Italie ont également été aperçus. 

Des canards sur les trottoirs parisiens

À Paris, beaucoup d’internautes ont enregistré et diffusé sur la toile le chant des oiseaux que l’on n’entendait plus. Pourtant, la ligue de protection des oiseaux a précisé qu’ils ont toujours été là, c’est juste que l’on n’y prêtait plus attention et que leur chant était souvent couvert par les bruits de la circulation. Comme c’est agréable !

Plus insolite encore, des canards ont été aperçus flânant sur les trottoirs des grands boulevards.