Le batch cooking, ou comment cuisiner à l’avance pour toute la semaine Lecture : 7 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Alimentation
  4. Le batch cooking, ou comment cuisiner à l’avance pour toute la semaine

Le batch cooking, ou comment cuisiner à l’avance pour toute la semaine

Le batch cooking était déjà pratiqué par nos grands-mères, avant même que l’appellation n’existe. Elle signifie en anglais « cuisiner par lot ». Cette pratique est vieille comme le monde, mais revient en force dans nos cuisines. La prise de conscience du gaspillage alimentaire, l’envie de manger plus sainement et de faire des économies contribuent à l’engouement pour cette discipline culinaire. Le principe est simple : concentrer en deux ou trois heures le dimanche la préparation des dîners de la semaine à venir. Quels sont les avantages du batch cooking ? Comment s’organiser ? Tout savoir sur cet art de cuisiner.

 

Les avantages du batch cooking

Si le batch cooking séduit autant, c’est parce que cette pratique présente de nombreux avantages.

Faire des économies

Vous en avez peut-être fait l’expérience : lorsque l’on fait ses courses à la dernière minute, en rentrant du travail, sans liste et sans préparation, le budget explose.

Fatigués, distraits, pressés et parfois affamés, nous n’avons qu’une envie : rentrer chez nous au plus vite, quitte à acheter des plats tout préparés, des ingrédients que nous avions encore dans nos placards et des aliments pas franchement indispensables, comme le sachet de nounours à la guimauve en tête de gondole ou le paquet de chips en promo qui semblait n’attendre que nous.

En cuisinant à l’avance, il est beaucoup plus facile d’établir une liste de courses et de s’y tenir. Adieu les aliments périmés et les légumes flétris au fond du frigo : tout est utilisé, préparé et consommé.

Gagner du temps

Vous avez l’impression que passer deux ou trois heures le dimanche à cuisiner pour la semaine est une perte de temps ? Pourtant, en regroupant les sessions de cuisine, le gain de temps est considérable. Plus besoin de répéter les mêmes gestes chaque soir : sortir les ustensiles, les laver, les ranger, attendre que le four ou les plaques de cuisson soient bien chauds, tout ceci prend du temps et doit être répété à chaque fois que vous cuisinez.

Avec le batch cooking, vous optimisez les gestes et les tâches. Pendant qu’un plat cuit, vous en préparez un autre. Au lieu de découper quatre courgettes, vous en découperez huit, ce qui vous prendra moins de temps que si vous deviez ressortir et reranger tous les ustensiles, sans compter le temps passé à se creuser la tête et à faire les courses pour trouver une nouvelle idée de dîner chaque soir.

Déstresser

Grâce au batch cooking, vous vous délestez de la charge mentale quotidienne du menu et de la fameuse question : « on mange quoi ce soir ? » En rentrant à la maison, vous savez que vous n’aurez qu’à mettre la table et à réchauffer votre dîner déjà préparé. Inutile de vous creuser la tête, de faire un énième détour au supermarché et de vous coller devant les fourneaux : tout est prêt, vous n’avez plus qu’à vous détendre et à savourer.

Manger sainement

En préparant vos repas à l’avance, vous variez les ingrédients et évitez de céder à l’appel de la malbouffe et des plats à réchauffer au micro-ondes. Vous avez une vision d’ensemble des menus de la semaine et donc un meilleur recul sur votre équilibre alimentaire.

Le batch cooking permet de diversifier son alimentation, puisqu’il n’est pas question de préparer en plus grosses quantités le même repas, mais de décliner chaque ingrédient en plusieurs préparations. Par exemple, des courgettes accompagneront le lundi un poisson, seront mangées en velouté le mardi et en gratin, associées à d’autres légumes, le mercredi.

Comment bien s’organiser pour le batch cooking ?

Pour ne pas perdre de temps et réussir à préparer tous les dîners de la semaine en deux ou trois heures, il est nécessaire de s’organiser en amont. La session de batch cooking peut avoir lieu le dimanche, mais aussi un jour de semaine si vous ne travaillez pas. Vous pouvez également, si vous vivez à plusieurs sous le même toit, cuisiner en famille ou entre colocataires pour plus d’efficacité.

 

La veille, préparez minutieusement votre liste de courses et faites le plein, en n’achetant que le nécessaire. Organisez votre session de batch cooking le lendemain, lorsque les aliments sont encore frais.

Pour une bonne conservation, assurez-vous d’avoir suffisamment de contenants pour stocker les repas préparés. Privilégiez les contenants hermétiques qui peuvent tout aussi bien passer au congélateur qu’au four : vous n’aurez pas besoin de transvaser le repas et gagnerez encore du temps en limitant la vaisselle.

Ensemble de trois récipients Bankura en inox
Les boîtes de conservation c’est un peu comme les batteries de cuisine. Plus elles sont de qualité et mieux elles préservent les valeurs nutritives de vos repas. Avec l’ensemble de 3 récipients Bankura en inox vos aliments sont stockés dans des conditions optimales avant ou après préparation. Ces boîtes en inox sont robustes, saines et durables… mais ce n’est tout pas tout. Elles sont aussi écologiques, éthiques et pratiques !

Si vous préparez des repas contenant de la viande ou du poisson, consommez-les de préférence en début de semaine, à moins que vous ne puissiez les congeler. Préparez et conservez les sauces à part.

Lors de votre session de batch cooking, essayez de tirer profit de chaque minute. Lorsqu’un plat est bientôt prêt à être sorti du four, un autre doit prendre sa place. Faites bouillir l’eau avant d’entamer l’épluchage des légumes, rincez la vaisselle pendant que l’huile chauffe dans la poêle : l’idée est vraiment d’optimiser la préparation pour gagner du temps.

Le batch cooking peut s’adapter à tous les régimes alimentaires et convenir aussi bien aux amateurs de viande qu’aux végans.

Boîte à repas bento carré MB Square bleu denim 1,7 L
Votre repas vous suit où que vous alliez grâce au bento Square bleu denim. Fabriquée par Monbento, cette boîte à repas écologique, lavable et réutilisable est une valeur sûre.