Les 8 activités sportives les plus écolosLecture : 6 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Les 8 activités sportives les plus écolos

Les 8 activités sportives les plus écolos

Le sport est bon pour la santé. Cependant, certaines activités sportives le sont moins pour celle de la planète. Si vous souhaitez pratiquer un sport respectueux de l’environnement, découvrez ici 8 pistes écolo à explorer.

Vous pensiez que les sports pratiqués en plein air étaient écolo ? Erreur... Ils sont aussi polluants sur bien des points. Vous souhaitez pratiquer une activité sportive qui vous permette de vous défouler sans pour autant abîmer la planète ? Voici 8 domaines sportifs à privilégier.

Sport et écologie ne font parfois pas bon ménage

Alors bien sûr, il y a ces sports extrêmes qui nuisent totalement à la planète, comme la Formule 1, les compétitions de buggy, le ski (lorsqu’il faut rajouter de la neige artificielle via les canons à neige)... Et puis, il y a ceux qui sont totalement trompeurs. Ce n’est pas parce qu’ils sont pratiqués en plein air qu’ils sont écolos. L’escalade en extérieur par exemple, nécessite l’utilisation de la magnésie, une substance loin d’être naturelle et bonne pour la faune et la flore. Il en va de même pour le golf qui utilise une quantité astronomique d’eau pour garder les greens bien verts. C’est également le cas du tennis, qui s’est vu baptisé « 5e sport le plus polluant au monde » en raison des balles de tennis qui mettent 25 siècles à disparaître dans la nature.

Il y a aussi ces sports qui, à première vue, sont inoffensifs, mais qui, de par leur engouement, sont piégés dans la spirale des publicités et de la consommation comme le football ou le rugby. L’empreinte carbone générée par un stade de foot est immense.

Il existe des sports qui à première vue, semblent neutres en termes d’impact écologique, mais qui, de par leur équipement, peuvent devenir nuisibles. Acheter un t-shirt en matière chimique issue de la pétrochimie ne fait pas de vous un sportif écolo. Certaines marques se sont alors lancées dans la conception de produits vraiment écologiques, comme Patagonia, Lolë, Ella Sweet, Gaya Skin, Veja ou Taygra.

Fort heureusement, il y a des disciplines sportives qui sont nature-friendly » et qui garantissent de pouvoir se défouler tout en étant inoffensives pour la planète.

Bouteille SPORTS GIRL RIFLE PAPER CO
Voici la bouteille réutilisable parfaite pour les filles actives et sportives, qui adoreront son motif et sa contenance de 500 ml. Son format est idéal pour rester hydraté durant vos activités. Isotherme, vous pouvez la remplir d’eau et la maintenir au frais pendant 25 h, mais vous pouvez également la remplir de boisson chaude et la maintenir à bonne température pendant 12 h. À vous de choisir l’usage que vous ferez de cette bouteille en inox.

Quels sports pratiquer si l’on veut éviter de nuire à la planète ?

1. Le plogging

Plogging

Le champion du monde toutes catégories confondues a vu le jour en 2016 en Suède : il s’agit du plogging. Une combinaison entre le footing et le ramassage de déchets dans la nature. Il consiste à faire une course seul ou entre amis, et de ramasser en même temps tous les déchets qui se trouveront sur le parcours. Le joggeur sollicite alors d’autres muscles, puisqu’il sera amené à se baisser régulièrement.

 2. Les courses à pied, jogging et trails

Trail écolo

Également appelé footing, le jogging ne requiert rien d’autre que vos propres muscles pour avancer. Il en va de même pour le trail et l’ultra trail qui sont des pratiques extrêmes en pleine nature, où seul votre corps (et votre force mentale) est sollicité. Généralement, ces pratiques ne polluent pas du tout, sauf si vous jetez les emballages de vos barres protéinées et gourdes par terre en courant.

3. Les marches à pied et randonnées

Les randonnées, marches rapides et nordiques sont bonnes pour le cœur et pour la planète. Il ne faut que vos jambes pour avancer et celles-ci ne génèrent pas de pollution.

4. Les sports nautiques : surf, voile, planche à voile et kitesurf

À l’exception des piscines municipales qui utilisent des produits pour conserver l’eau propre et évacuer les microbes, les sports nautiques en extérieur sans véhicule à moteur sont réputés pour être écolos. Cependant, attention aux matériaux de conception de vos équipements. Si la pratique est écolo, ce n’est pas le cas de tous les équipements choisis. L’exemple le plus flagrant reste la combinaison en néoprène qui n’est autre qu’un caoutchouc synthétique.

Les fabricants travaillent sur de nouveaux matériaux plus innovants et respectueux de la planète. Les premières planches de surf réalisées en huile d’algues commencent à apparaître, ou encore en résine époxy bio.

5. L’équitation

Équitation écolo

Voilà un sport qui est plutôt vert. En effet, les fabricants utilisent des produits naturels (les onguents pour sabots, les tapis de selle) et les pratiquants ne génèrent aucune substance nocive pour l’environnement. De plus, il est possible d’aller plus loin que de simplement monter un cheval. Un nouveau programme appelé le Parelli Natural Horsemanship permet d’apprendre à développer une réelle complicité entre l’Homme et sa monture.

6. Le yoga

Voilà un sport écolo par excellence ! Cependant, choisissez un tapis en fibre végétale et non en matières chimiques ou optez pour du matériel de seconde main.

7. Le vélo

Nous ne parlons pas ici de cyclisme professionnel où de nombreux véhicules fanfaronnent sur les routes jetant des gadgets en plastique sur le bord des routes, où les cyclistes boivent dans des bouteilles en plastique. Nous parlons plutôt des balades à vélo seul ou entre amis qui ne génèrent pas de pollution.

8. Le canoë-kayak et l’aviron

Voici encore des pratiques sportives en pleine nature qui ne génèrent normalement aucune nuisance, si ce n’est le fait de déranger les poissons qui nagent paisiblement. Veillez quand même à ne pas détériorer les habitats naturels en trainant vos équipements sur les berges.




Ces sujets peuvent vous intéresser