Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Mon pêcheur, une application mobile bretonne qui permet de vendre et d’acheter du poisson frais en direct Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Alimentation
  4. Mon pêcheur, une application mobile bretonne qui permet de vendre et d’acheter du poisson frais en direct

Mon pêcheur, une application mobile bretonne qui permet de vendre et d’acheter du poisson frais en direct

Dans le Finistère, une application mobile gratuite met en relation les professionnels de la pêche et les clients. « Mon Pêcheur » permet ainsi de se procurer du poisson frais directement auprès des pêcheurs. Zoom sur cette appli qui promeut la vente directe et les circuits courts.

Lisa Djeradi, une entrepreneuse du Finistère, a eu la bonne idée de créer une application mobile — Mon Pêcheur — qui permet aux clients de trouver du poisson frais qu’ils achètent directement auprès d’un pêcheur-producteur local. On vous en dit plus dans cet article. 

Favoriser les circuits courts

L’application Mon pêcheur met en relation les consommateurs avec les pêcheurs-producteurs. 

« Le concept est simple : on donne accès à des profils de pêcheurs et des annonces qui vont donner la technique de pêche, le nom du pêcheur et de son bateau, la quantité de produits disponibles, le prix et le lieu de vente », a expliqué Lisa Djeradi sa créatrice au Parisien.

« Mon Pêcheur permet justement de créer un circuit court de pêche ultra-fraîche, mais aussi du lien social, et donc de valoriser les savoir-faire et les produits, qu’on ne connaît pas toujours bien, et dont on ignore souvent les saisons », a-t-elle poursuivi. 

Un service proposé gratuitement

Avant de lancer son appli, Lisa Djeradi s’est rapprochée du Parc marin d’Iroise, du CDPMEM29 (le Comité départemental des pêches du Finistère) et de nombreux pêcheurs et producteurs de produits de la mer de sa région. Et force est de constater que tout le monde y gagne.

Pour les pêcheurs, il est beaucoup plus facile de trouver des clients grâce à l’application que via une page Facebook qui reste souvent assez confidentielle et dépend du bouche-à-oreille.

« Il y a une vraie demande », et « tout est fait dans les règles, et en réelle complémentarité des criées », a commenté Philippe Perrot, un pêcheur finistérien. 

L’utilisation de Mon Pêcheur est gratuite, pour les clients comme pour les professionnels. D’autres régions comme la Normandie ou la Vendée ont déjà fait connaître leur intérêt pour cette application dont l’utilisation devrait bientôt s’étendre à d’autres départements. 

Une solution pour consommer local et de saison

Les consommateurs de poisson ne le savent pas tous, mais il y a une saisonnalité pour les produits de la mer comme pour les fruits et légumes. En privilégiant des produits pêchés ou produits localement, on s’assure d’avoir un impact moindre sur l’environnement. 

« J’ai de nombreux nouveaux clients qui veulent savoir comment on pêche, comment on cuisine, etc. », note Mr Perrot.

Lorsque les consommateurs passent par Mon Pêcheur pour leurs achats, ils s’assurent de « la préservation des ressources marines » et participent au développement de « l’activité économique et sociale » de leur région, comme l’assure le site internet dédié.