Boutique Zéro déchet : produits durables et ecoresponsables 02 31 80 13 15 (8h30-18h30 du lundi au vendredi) 0 Panier
Pêcher à l’aimant, un loisir qui allie chasse au trésor et écologie Lecture : 5 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Pêcher à l’aimant, un loisir qui allie chasse au trésor et écologie

Pêcher à l’aimant, un loisir qui allie chasse au trésor et écologie

Depuis 2 ans, la pêche à l’aimant connaît un véritable engouement. Ce loisir pas si nouveau, permet d’allier chasse au trésor avec dépollution des cours d’eau, et cela sans embêter les poissons ! Zoom sur ce loisir écolo.

Des pêcheurs d’un nouveau genre se multiplient sur les bords des lacs et des rivières. Ils ne sont pas là pour les poissons, mais pour dépolluer les cours d’eau et peut-être, avec un peu de chance, remonter un objet insolite. Ils pratiquent la pêche à l’aimant, un loisir toléré par les autorités dès lors que certaines règles sont respectées. Dans cet article, on vous explique comment démarrer en tant que pêcheur à l’aimant et comment le faire en toute sécurité. 

C’est quoi la pêche à l’aimant ?

Au début ça prête à sourire de voir ces pêcheurs sortir de l’eau des bouts de ferraille, des machines à laver ou des scooters. Pour Owen, 20 ans, un passionné de l’Oise, la pêche à l’aimant lui permet de chasser des trésors datant de « la Seconde Guerre mondiale ». Il a commencé à pêcher dans l’espoir de dénicher « des objets historiques », comme des médailles ou du matériel militaire, mais il s’est vite rendu compte que sa nouvelle activité permettait aussi « de dépolluer les eaux ».

« C’est fou tout ce qu’on trouve dans l’eau ! », a-t-il déclaré à France Soir.

« En s’y mettant à une dizaine, on sort parfois 50 kg de ferraille en quelques heures ! ». Et c’est tout bénef’ pour la planète. 

Trouve-t-on des trésors en pêchant à l’aimant ?

Pêche à l’aimant

« Certains s’attendent à trouver des trésors », mais « il n’y en a pas beaucoup »,

a déclaré Christophe, un pêcheur à l’aimant de la Somme.

« Le plus intéressant, c’était un fusil de 14-18, mais carrément pourri après cent ans dans l’eau ! Même l’Historial de la Grande Guerre n’en voulait pas » !

Donc quand on pêche à l’aimant, il faut plutôt s’attendre à sortir de l’eau des bouts de tuyaux, des morceaux de métal en tout genre sans aucune valeur, des boîtes de conserve. Et évidemment, pas question de laisser ça sur la berge. Un pêcheur à l’aimant responsable dépose sa quincaillerie chez le ferrailleur ou à la décharge.

Il y a des règles à respecter pour la pêche à l’aimant

Tout d’abord, il faut savoir que si la pêche à l’aimant est en général tolérée par les autorités, il est interdit de la pratiquer dans certains départements pour des raisons de sécurité, notamment dans L’Aisne (02), la Mayenne (53), la Meuse (55), l’Oise (60), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), et la Somme (80). Dans ces départements qui ont connu une forte activité pendant la 1ere et la 2de guerre mondiale, il y a trop de chance de tomber accidentellement sur un obus, des grenades… tout un tas d’objets qui peuvent être très dangereux pour les pêcheurs et les personnes se trouvant aux alentours. À noter que des accidents sont déjà arrivés. 

Il est aussi interdit de pêcher à l’aimant sur des sites archéologiques ou sur des propriétés privées sans autorisation. 

Lorsqu’on veut pêcher dans un lieu public, il est conseillé d’en faire la demande écrite auprès de la mairie, et de préciser dans votre courrier ce que vous ferez des déchets métalliques que vous sortirez de l’eau. 

Appeler les autorités dans certains cas

C’est arrivé que des pêcheurs à l’aimant tombent sur des objets dangereux, comme un obus. Dans ce cas, il faut reposer l’objet doucement dans l’eau, et contacter les autorités qui feront appel à des démineurs si besoin. 

Il est aussi obligatoire de contacter la Police lorsque l’on trouve des armes, ou des objets qui pourraient être liés à un vol, à un braquage, etc. 

Vous devez aussi déclarer la trouvaille d’objets datant d’avant 1875 qui pourraient présenter un intérêt historique, archéologique, etc. 

Maintenant que vous connaissez les fondements de la pêche à l’aimant, il n’y a plus qu’à vous trouver un groupe d’amis avec qui dépolluer les cours d’eau !