Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Un couple marseillais recycle les déchets d’agrumes en vaisselle Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Un couple marseillais recycle les déchets d’agrumes en vaisselle

Un couple marseillais recycle les déchets d’agrumes en vaisselle

Baptisée Repulp, la vaisselle à base de déchets d’agrumes recyclés est une petite pépite créée par un couple Marseillais. Découvrez les dessous de cette ingénieuse idée.

Une idée, un partenariat et l’envie de changer les choses. Voici les trois ingrédients qui en plus des agrumes, ont permis à deux jeunes marseillais de créer Repulp, un nouveau matériau écolo et zéro déchet. Zoom sur les tasses à café innovantes en pelures d’agrumes recyclées.

Recycler les déchets d’agrumes

Victoria et Luc sont à l’initiative de Repulp. Cette designer et ce diplômé d’école de commerce et ingénieur d’affaires ont décidé de réutiliser les peaux d’agrumes après un constat effarant : 50 % du fruit est destiné à finir à la poubelle après en avoir extrait le jus. Cela représente une masse de 12 000 tonnes de déchets par an. Luc est un grand passionné de voile et il a constaté de ses propres yeux ce que l’on connaît déjà : l’impact de la pollution plastique sur les océans.

Repulp

Sensibles à l’écologie et à un mode de vie limitant les déchets, ils ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice en créant Repulp. Il s’agit d’un concept novateur, réutilisant les déchets de l’industrie des jus de fruits pour confectionner de la vaisselle écologique.

Les tasses zéro déchet

Après avoir bien mûri, l’idée a germé. Il fallait maintenant trouver le moyen de récolter les déchets d’agrumes en nombre pour mener à bien leur projet. C’est ainsi qu’ils ont tissé un partenariat avec Kookabarra, un producteur de jus pressés domicilié dans le Vaucluse.

Grâce à cette alliance professionnelle, les deux entrepreneurs peuvent ainsi récupérer les restes de fruits (peaux, pépins, endocarpe, zeste…) pour donner vie à leur nouvelle matière. Pour cela, ils mélangent les déchets de fruits à des composés biosourcés et des plantes. Ils obtiennent alors un tout nouveau matériau, avec lequel ils ont pu confectionner des tasses réutilisables et compostables, sans colorants ni matières nocives. Faciles à vivre, elles sont empilables et passent même au lave-vaisselle. Leurs coloris 100 % naturels varient en fonction des arrivages et donnent une touche terriblement « nature » à votre cuisine.

Seules les tasses sont pour le moment fabriquées. Leurs coloris, bien qu’à prédominance orange, varient au jaune ou marronné en fonction des arrivages d’agrumes.

Un financement participatif en cours

Pour mener à bien leur projet et produire à plus grande échelle de nouveaux produits, Victoria et Luc font appel à la générosité des Français par le biais d’un financement participatif. Cela leur permettra d’acheter, entre autres, les moules et les machines pour produire en plus grande quantité et de nouveaux produits.