Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Une entreprise bretonne recycle les mégots en mobilier urbain Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Une entreprise bretonne recycle les mégots en mobilier urbain

Une entreprise bretonne recycle les mégots en mobilier urbain

L’entreprise bretonne « MéGo ! » est passée maîtresse dans l’art de recycler les mégots de cigarettes. Par un procédé innovant, elle les transforme en mobilier urbain. Zoom sur cette innovation géniale. 

Plus de 30 milliards de mégots sont jetés dans les rues chaque année. Mais que faire de ce déchet toxique qui ne se dégrade pas naturellement et sent très mauvais ? Une entreprise bretonne a trouvé une solution qui consiste à collecter et recycler les mégots pour les transformer en mobilier et objets du quotidien.

Transformer les mégots en Plastigo 

L’entreprise « MéGo ! » dont le siège social se trouve du côté de Brest a créé un véritable réseau à l’échelle nationale pour collecter les mégots de cigarettes. Les premiers partenariats ont été créés il y a 2 ans maintenant avec des entreprises et des collectivités qui rémunèrent « MéGo ! » pour qu’elle installe des cendriers, collecte les filtres usagés, les transporte vers une usine où ils sont ensuite dépollués, puis transformés en une matière appelée Plastigo, un genre de résine solide comme du bois. Le Plastigo peut ensuite servir à fabriquer du mobilier. 

« MéGo ! » rencontre un succès grandissant

Éléonore Mandel, une ancienne chercheuse fondatrice de l’association normande ZorroMégot, s’est donné pour mission de convaincre de plus en plus de monde d’utiliser le système de recyclage de « MéGo ! » et ça fonctionne bien ! Parmi ceux qui recyclent désormais leurs mégots, il y a la Région Normandie qui a installé des cendriers « MéGo ! » devant ses locaux de Caen et de Rouen, le club de football du Stade Malherbe de Caen, un site de la SNCF, 6 lycées de la région et de plus en plus d’entreprises se lancent. Leurs participations ont déjà permis la collecte de 300 kg de mégots.

« Et c’est en train d’exploser »,

a déclaré Mme Mandel. 

Les particuliers et les petites structures peuvent faire recycler leurs mégots

Utiliser le système de recyclage « MéGo ! » a un coût.

« C’est une vraie démarche pour les entreprises et les collectivités qui doivent acheter les collecteurs, participer aux frais d’acheminement et de dépollution. »,

a expliqué l’ex-chercheuse. 

C’est pourquoi « MéGo ! » propose désormais des kits de collecte pour les particuliers contenant entre autres des pochettes de tri adaptées pour expédier les mégots collectés par La Poste. 

Si vous aussi vous souhaitez recycler les fins de cigarettes, vous pouvez commander votre kit en ligne