40 gestes simples pour protéger la planète Lecture : 15 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. 40 gestes simples pour protéger la planète

40 gestes simples pour protéger la planète

Pour éviter le pire, il faudrait limiter le réchauffement climatique à 2 °C d’ici à la fin du siècle. Un objectif qui ne pourra être atteint sans un élan collectif. Alors, on s’y met ?


Le réchauffement climatique ne cesse de s’accélérer au cours de ce 21e siècle. Pour freiner cette course folle et dangereuse pour notre planète, il suffirait de petits riens adoptés par tous. S’il faut bien sûr que les entreprises et les États fassent leur part, les citoyens peuvent eux aussi peser dans la balance grâce à l’action collective. Voici les petits gestes à effectuer au quotidien, qui mis bout à bout, permettront de contribuer à sauver notre environnement. 

Économisez l’énergie avec ces 13 actions concrètes

Respecter les ressources de notre planète, cela commence aussi par économiser l’énergie électrique. En effet, l’électricité produite par combustion génère des microparticules qui polluent notre air, mais aussi de gaz à effet de serre (responsables du réchauffement climatique). L’énergie nucléaire (première source d’énergie électrique en France) pose quant à elle le problème de la consommation d’eau et du traitement des déchets radioactifs. De plus, les énergies non renouvelables sont, comme leur nom l’indique, limitées. Autant de raisons pour choisir de diminuer sa consommation.

1. Choisissez un fournisseur d’électricité verte 

De nos jours, difficile, voire impossible, de se passer d’électricité. Aussi, n’hésitez pas à vous tourner vers les offres d’électricité « verte », proposées par la plupart des opérateurs. Cette énergie est produite à partir de sources renouvelables.

2. Baissez le chauffage d’un degré

Un degré, ce n’est pas grand-chose et pourtant… cela représente environ 7 % d’économie à l’année. Alors, on enfile un pull l’hiver et en avant pour les économies d’énergie ! 

3. Optez pour les énergies renouvelables 

Et si vous changiez de mode de chauffage ? Poêle à granules ou géothermie, à vous de choisir la solution qui vous convient pour passer du côté renouvelable.

4. Faites des travaux d’isolation

Double vitrage, isolation des combles… Autant de travaux qui peuvent réellement diminuer votre consommation électrique. Rendez-vous sur le site Faire.fr pour voir si vous pouvez bénéficier d’aides pour financer ces aménagements. 

5. Entretenez votre chaudière

Une chaudière au gaz bien entretenue est obligatoire et gage de sécurité. Mais c’est aussi un moyen de faire des économies d’énergie. Une chaudière maintenue en bon état, c’est aussi 8 à 12 % de consommation en moins. 

6. Lavez votre linge à basse température

En plus de préserver vos vêtements, le lavage à froid (ou à basse température) consomme moins d’électricité. Aussi, usez et abusez du mode « eco » de votre machine à laver. 

Le lavage à froid permet de faire des économies et de moins polluer

7. Adoptez les ampoules LED 

À chaque ampoule cassée, remplacez-la par une ampoule basse consommation. Vous ne verrez presque pas de différence à l’achat (de l’ordre de quelques euros), mais votre consommation électrique, elle, diminuera significativement. 

8. Et pourquoi pas un capteur de présence ?

Toujours dans le registre de l’éclairage, n’oubliez pas d’éteindre la lumière lorsque vous sortez d’une pièce ! Pour les couloirs ou autres endroits de passage, un capteur de présence peut aussi être très utile : finies les étourderies ! 

9. Fermez les volets dès que la température tombe

En hiver, le thermomètre dégringole dès que le soleil se couche. Aussi, pour éviter une surconsommation, fermez les volets dès qu’il fait nuit, vous conserverez ainsi mieux la chaleur à l’intérieur de votre logement. 

10. Éteignez les appareils mis en veille

C’est le moment de faire la chasse aux petites loupiotes rouges. Débranchez les appareils en veille, qui consomment de l’électricité inutilement. Vous pouvez regrouper vos appareils sur une multiprise à interrupteur pour gagner du temps.

11. Couvrez les casseroles

Saviez-vous que vous pouvez diminuer votre facture d’électricité en faisant cuire des pâtes ? C’est effectivement possible en couvrant vos récipients lors de la cuisson, la chaleur reste alors au bon endroit. 

12. Dégivrez votre congélateur 

Le cumul de glace dans votre congélateur isole les parois, ce qui induit une surconsommation importante d’électricité. L’appareil doit alors fournir plus de froid pour maintenir la température souhaitée. Pensez donc à le dégivrer régulièrement !

13. Faire sécher son linge au soleil dès que possible

Élémentaire, mais diablement efficace : vous passer autant que possible du sèche-linge. Le séchage en plein air ne consomme rien du tout et présente l’avantage de préserver vos vêtements sur la durée. 

Eviter le sèche linge

Les gestes faciles pour s’équiper écolo

Après avoir fait le tour des économies d’énergie au quotidien, qu’en est-il de notre mode de consommation ? Ne pourrait-on pas adopter quelques réflexes simples, dans le but de moins polluer ? En effet, la fabrication de l’ensemble des équipements d’un foyer représente environ de 6 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 6 allers-retours Paris–New-York. Pourtant, contrairement aux idées reçues, s’équiper « écolo » ne veut pas forcément dire se couper des nouvelles technologies ou des dernières tendances. Voyez plutôt. 

14. Gardez-le plus longtemps possible vos appareils

Ne cédez pas aux sirènes du smartphone dernier cri, surtout si le vôtre fonctionne parfaitement bien ! Cela vaut aussi pour le lave-linge ou encore l’aspirateur. Vous pouvez aussi opter pour le Fairphone, le smartphone équitable et responsable. 

15. Pensez au reconditionné et au marché de l’occasion

Votre lave-linge vient de rendre l’âme ? Bien sûr, vous devez en acheter un autre. Mais a-t-il vraiment besoin d’être neuf ? De plus en plus de sites spécialisés proposent des produits d’occasion reconditionnés à neuf et garantis, autant en profiter ! 

16. Privilégiez les labels environnementaux pour votre matériel informatique

Blue Angel, TCO, EPEAT : de drôles d’appellations pour vous proposer des produits high-tech respectueux de l’environnement. Ces labels vous garantissent des produits moins polluants et respectant des critères de consommation énergétique moindres. 

17. Meublez-vous responsable

Tous ces meubles en bois supposent de couper des arbres. Aussi ayez l’œil et optez pour des meubles en bois dit « FSC ». Ce label signifie que les forêts exploitées par le fabricant sont gérées durablement. 

Prvilégier le bois FSC

18. Empruntez des jeux et des livres pour vos enfants

Pour renouveler régulièrement le stock de jeux de vos petits, inscrivez-les à la ludothèque de votre secteur. Ils seront ravis de découvrir de nouveaux livres régulièrement, et ce sera l’occasion de passer un bon moment en famille avec les jeux de société. 

19. Habillez-vous de manière écologique, avec style

L’industrie du vêtement produit à elle toute seule autant de carbone que le trafic aérien et maritime réunis, ce à l’échelle mondiale. Aussi, n’hésitez pas à investir dans des pièces de qualité, étiques et durables pour composer votre garde-robe. 

Mangez sain pour préserver les ressources : 8 astuces

Réduire son impact environnemental passe aussi par l’assiette ! En plus de préserver les ressources de notre planète, manger sain est aussi une très bonne idée pour prendre soin de votre santé. À l’échelle planétaire, l’industrie alimentaire est responsable de 70 à 80 % de la déforestation et de 20 % d’émission de gaz à effet de serre. Des chiffres impressionnants, qui donnent la mesure de l’importance de nos choix en matière d’alimentation. Voici quelques astuces pour vous guider. 

20. La base : privilégier le bio

L’agriculture biologique présente l’immense avantage de ne pas utiliser de produits phytosanitaires pour produire de la nourriture. Un bon point pour l’environnement, mais aussi pour la santé. 

21. Consommez le plus possible local et de saison

Une partie des émissions de CO2 est liée au transport des marchandises ou à l’énergie nécessaire pour alimenter les serres. Pour contrecarrer ce phénomène, il vous suffit de privilégier les circuits courts et d’attendre l’été pour manger des cerises ! 

Privilégier les fruits de saison

22. Et si vous adoptiez des poules ? 

Si vous avez un jardin, c’est une alternative à envisager. Les poules vous fourniront de délicieux œufs d’une fraîcheur exemplaire. De plus, vous contribuerez ainsi à ne pas cautionner l’élevage en batterie des volailles. 

23. Diminuez votre consommation de viande et de poisson

Le végétarisme n’est pas fait pour vous ? Pas de problème ! Vous pouvez simplement vous contente de limiter vos apports carnés en les réduisant petit à petit. Ce peut être aussi l’occasion de redécouvrir de nouvelles saveurs… végétales bien sûr !

24. Bien choisir les poissons que vous consommez

90 % des espèces marines commercialisées sont surexploitées, cela signifie qu’à terme, elles sont menacées d’extinction. Alors, n’hésitez pas à varier les recettes et choisir des poissons issus de la pêche durable. 

25. Avoir votre propre potager

Cultiver ses légumes, voilà une belle manière de jardiner en famille et de déguster avec délectation le fruit de son travail ! Une activité à pratiquer sans modération et sans pesticide bien entendu. 

26. Mettez-vous aux fourneaux

Les plats tout prêts ne sont pas idéaux pour la santé et génèrent beaucoup de déchets. Alors, pourquoi ne pas essayer de cuisiner un peu plus ? Et si vous manquez d’inspiration, internet regorge de recettes et de bons conseils culinaires.

Cuisiner plus écologique

27. Évitez autant que possible l’huile de palme

C’est bien connu, la production d’huile de palme est un véritable fléau pour la planète. On la retrouve dans beaucoup d’aliments transformés, alors ouvrez l’œil sur la liste des ingrédients. Autant que possible, essayez de choisir des produits qui n’en contiennent pas. 

Diminuez votre empreinte écologique lors de vos déplacements

Encore un aspect de la vie quotidienne où vous pouvez réduire votre empreinte carbone : les déplacements. Les transports sont en effet responsables de 29 % des émissions de gaz à effet de serre en France, dont plus de la moitié provient des voitures de particuliers. C’est pourquoi si chacun décide d’agir, l’action collective allègera grandement le poids de ces émissions, pour le plus grand bonheur de l’atmosphère. 

28. Privilégiez les transports en commun

En plus d’éviter les bouchons pour vous rendre au travail si vous habitez en ville, les transports en commun vous permettront également de faire des économies de carburant. Un duo gagnant pour l’environnement ! 

29. Préférez le train à l’avion

Lorsque cela est possible, notamment pour les trajets intérieurs, privilégiez le train. En effet, sur une même distance, un trajet en avion émet jusqu’à 45 fois plus de CO2 qu’un trajet en TGV.

30. Vive la marche à pied et le vélo

Et pour les petits trajets ? On sort son vélo ou on y va à pied. C’est bon pour la santé, on réalise des économies, et ça ne pollue absolument pas ! 

Prendre le vélo pour les trajets courts

31. Les bons choix pour les déplacements en voiture

Quitte à devoir prendre la voiture, pourquoi ne pas penser au covoiturage ? D’autre part, lorsque vient le moment de changer de véhicule, pensez aux voitures électriques ou hybrides, en fonction de votre besoin. 

32. Adoptez la conduite économique

Souplesse : voilà le mot d’ordre à respecter pour une conduite éco-responsable. On accélère donc en douceur et on évite les à-coups. Bien sûr, il convient aussi de limiter sa vitesse et de respecter les limitations, notamment en cas de pic de pollution. 

33. Bien gonfler vos pneus de voiture

Des pneus gonflés correctement (selon les recommandations constructeur), c’est une adhérence au bitume optimisée, mais aussi moins de carburant consommé. Moins de carburant, donc moins de pollution : élémentaire mon cher Watson ! 

Diminuez vos déchets pour protéger la planète avec ces 8 conseils supplémentaires

Avec tous ces petits gestes, vous avez vu comment diminuer votre empreinte carbone, mieux manger, mais aussi comment consommer responsable. Mais un autre aspect primordial lorsque l’on parle d’écologie est la gestion des déchets. Ainsi, en 2016, les Français produisaient 573 kg de déchets par an et par personne. Oui, oui, vous avez bien lu. Alors, si chacun y met du sien, autant dire que cela pèserait dans la balance ! 

34. Compostez vos déchets 

Plutôt que de jeter à la poubelle les épluchures de carotte ou le quignon de pain rassis, mettez-les au compost ! Vous n’avez pas de jardin ? Ce n’est absolument pas un problème grâce aux lombricomposteurs, que vous pouvez d’ailleurs fabriquer vous-mêmes. 

35. Réduisez vos déchets dans la salle de bain

Les flacons de gel douche ou de shampoings vides sont des déchets. Et si vous passiez plutôt au savon et au shampoing solide ? Remplacez également les cotons jetables par des cotons en tissu et les cotons-tiges par des oriculis. 

36. Bannissez le film alimentaire et le papier aluminium de votre cuisine 

Pour emballer vos restes de nourriture, ressortez plutôt votre batterie de boîtes hermétiques. Sinon, pensez aussi au film alimentaire à la cire d’abeille, qui lui ne met pas de plastique au contact des aliments.

37. Récupérez les invendus alimentaires et même les légumes moches !

Certaines enseignes de la grande distribution proposent des lots de légumes « moches » à la vente. Comprenez par là que c’est une excellente occasion de faire des économies et que vous évitez par la même occasion à ces belles pommes de finir à la poubelle, sous prétexte qu’elles sont mal calibrées. 

Récupérer les invendus alimentaire

38. Buvez de l’eau du robinet

En France, 25 millions de bouteilles d’eau en plastique sont jetées, dont la moitié seulement est recyclée. Alors, si vous passiez à l’eau du robinet ? Petite astuce : si vous trouvez que l’eau du robinet a mauvais goût, laissez-la reposer quelques heures au réfrigérateur avant de la consommer.

39. Raccommodez vos vêtements

Plutôt que de jeter votre pull à cause d’un petit trou (que vous seul voyez), ou un jean que votre petit dernier a troué au niveau des genoux, donnez-lui une seconde vie ! Laissez parler votre créativité à l’aide des patchs, ou bien confiez ce travail à une couturière près de chez vous. 

40. Réparez vos appareils électroménagers 

Le réfrigérateur tombe en panne… quelle tuile ! Au lieu de vous précipiter en magasin en acheter un neuf, vérifiez tout de même qu’il ne s’agit pas d’une panne facilement réparable. Il ne vous en coûtera parfois que quelques dizaines d’euros, pour une durée de vie allongée jusqu’à plusieurs années. 

41. Donnez une seconde vie à vos appareils 

Et si vraiment, personne n’a l’âme d’un bricoleur dans votre entourage, rendez-vous sur le site éco-systèmes.fr. Vous trouverez où déposer votre électroménager en panne, afin qu’il soit réparé puis donné à des associations ou bien recyclé correctement. 

À vous de jouer maintenant ! C’est l’addition de toutes ces petites habitudes, chez le plus de personnes possible qui fera la différence. Bien sûr, il ne s’agit pas de chambouler son quotidien du jour au lendemain. Préférez plutôt adopter chaque petit geste un à un et parlez-en autour de vous. Ensemble, nous pouvons y parvenir.