À Barcelone, les enfants vont à l’école en vélobus le vendrediLecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Déplacement
  4. À Barcelone, les enfants vont à l’école en vélobus le vendredi

À Barcelone, les enfants vont à l’école en vélobus le vendredi

En Espagne, chaque vendredi quand arrive l’heure de se rendre à l’école, certaines rues de Barcelone sont fermées à la circulation par les services de sécurité de la ville. La capitale catalane a en effet instauré l’opération « vélobus » pour favoriser les trajets à vélo des enfants. Zoom sur cette initiative qui met à l’honneur la mobilité verte et permet aux cyclistes en herbe de pédaler au cœur de la ville en toute sécurité.

Un projet lancé par les parents face aux pistes cyclables inadaptées pour les enfants

Tous les vendredis aux alentours de 8 h 30 au centre de Barcelone, les habitants du quartier de l’Eixample peuvent assister à un cortège particulier. Depuis septembre, ce sont à peu près 140 enfants qui se rendent à l’école à vélo accompagnés de leurs parents. C’est la ligne de « bicibus » qui suit un circuit prédéfini avec un départ, une arrivée et des points d’arrêts pour que les enfants rejoignent ce défilé de vélos, de casques et de sonnettes, comme s’ils attendaient le bus.

 

Selon les parents, les pistes cyclables citadines ne sont pas adaptées aux enfants, pour qui les déplacements à deux-roues manquent encore d’aisance.

Pour Genis Dominguez, père de famille, les voies cyclables « sont pensées pour des personnes qui se déplacent seules et qui ont une certaine dextérité en vélo ».

La proximité des rues, des voitures et des motos n’est pas rassurante non plus pour Judit Griecs, cette mère de famille qui explique avoir « un peu peur de la faible séparation entre les pistes et la rue où passent les voitures ».

Ce projet c’est donc avant tout celui des parents de ce quartier de Barcelone, qui ont réussi à convaincre la municipalité de les accompagner dans la concrétisation de cette idée. Le trafic routier est ainsi fermé à la circulation par la police municipale. Des agents à vélo, à moto et en voiture assurent alors la sécurité des familles sur deux lignes de vélobus qui traversent une grande avenue de la ville.

 

Le vélobus : une initiative qui séduit déjà d’autres écoles... dans le monde entier

À Barcelone les lignes de vélobus pourraient rapidement se multiplier.

En effet « beaucoup de familles veulent aller à l’école à vélo, mais elles ne peuvent pas parce que l’infrastructure cyclable ne le permet pas ».

Selon Genis Dominguez, 35 autres écoles de la ville ont d’ores et déjà entamé le processus en organisant des réunions afin de bénéficier de ce mode de déplacement pour leurs enfants.

Mais le vélobus barcelonais fait aussi des adeptes dans d’autres coins du globe depuis la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux. Dublin et Belfast ont déjà mis en œuvre des projets semblables. Et d’autres grandes villes comme San Francisco et Buenos Aires sont intéressées par le concept au point d’être entrées en contact avec les fondateurs du vélobus barcelonais.

Cette initiative est une très bonne manière de familiariser les enfants avec la pratique du vélo et la mobilité verte. C’est aussi un moyen d’initier le débat sur la sécurité routière. Sans compter les bienfaits de l’activité physique sur le corps, mais aussi sur les apprentissages.

Malgré la fatigue que les enfants peuvent accumuler la semaine, « les parents nous disent que le vendredi est le jour où ils ont le moins de mal à les réveiller ».

La preuve, s’il en fallait une, que les premiers concernés approuvent sans conteste ce nouveau trajet d’école.




Ces sujets peuvent vous intéresser